Menu
 

Nous disons ici ce que nous avons à dire !


Facebook

Flux ICIMARTINIQUE.COM
Actualités, Antilles, MARTINIQUE, services, loisirs, promos ,aujourdhui-en-martinique,

Après IRMA, va-t-on entendre les propositions d’Emanuel MARIE LUCE ?

Certains veulent résumer les recherches de Monsieur MARIE LUCE, à un vulgaire lit parasismique, capable de sauver des personnes âgées malades et alitées.



D’autres, ceux qui peuvent permettre au vrai projet de se réaliser, font la sourde oreille. On peut se demander pourquoi ? Est-ce parce qu’il n’est pas ingénieur, architecte, ou qu’il ne fait pas partie des personnes entrant à l’Élysée sans pièce d’identité. Est-ce encore parce que son invention dérange et conduirait, à l’augmentation des coûts de la construction. Voici plus de 10 ans que cet inventeur Martiniquais a trouvé l’idée la plus adaptée pour répondre aux risques cycloniques, parasismiques, et environnementaux. De toute nature. Et personne ne semble vouloir l’entendre.

Mais de quoi s’agit-il ? Emanuel Marie-Luce a inventé un concept de salle de confinement de proximité. Quand un événement vous surprend dans votre maison, il considère que vous n’avez pas plus de 20 secondes pour chercher à vous protéger. Son invention consisterait à ce que cette salle de confinement soit intégrée à la maison. Elle servirait de refuge en cas de danger. C’est comme si vous aviez un conteneur dans une maison pour vous protéger.
Il envisage de plus dans cet espace de confinement, des aménagements de survie. Eau, groupe électrique, dépollueur d’eau. Les papiers importants seraient ainsi mis à l’abri. Il ne serait plus nécessaire de voler la nourriture et dévaliser son compatriote pour survivre après le passage des phénomènes dévastateurs.  Certaines options pourraient même permettre à une famille de se protéger du feu, en adaptant les matériaux à ce risque.  Il rajoute enfin qu’il faut adapter ces caissons de confinement au logement social.
Alors pourquoi cet inventeur n’est-il pas entendu ? On pourrait croire que ceux qui construisent pour faire des affaires n’auraient pas pour première préoccupation de votre sécurité. Mais comment expliquer que ceux qui construisent pour eux, la maison de leur rêve ne soient pas non plus vigilants ?

En définitive, si personne n’entend Emanuel MARIE-LUCE, hommes d’affaires, influenceurs, politiques, et consommateurs, c’est tout simplement par arrogance. Un manque d’humilité face à la nature. Quand un rat ou un oiseau construisent leur maison, leur instinct est d’abord de se mettre en sécurité.

Une belle maison, c’est avant tout une cachette sûre.  Quel jour le comprendrons-nous, pour agir en conséquence ?
Lundi 11 Septembre 2017



Dans la même rubrique :
< >