Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ADMIRAL T le coup de gueule d'Ignace PASTEL directeur artistique du site MAKRELAJ.FR


Rédigé le Vendredi 1 Décembre 2017 à 18:53 | Lu 3670 fois


Peu de gens sont restés indifférents à l'annulation du spectacle d'ADMIRAL T en MARTINIQUE. Les réseaux sociaux ne finissent pas de montrer la haine des jeunes et des moins jeunes. Étonnamment les hommes politiques sont restés muets, comme s 'ils se contentaient de faire preuve de solidarité vis à vis de leurs collègue maires sans mesurer les enjeux d'une telle décision .


Mais d'autres osent s'élever contre ce que l'on peut appeler l'inadaptation des structures de développement face aux enjeux d'aujourd'hui. C' était notre cas dans le cadre d'un premier article sur ce sujet où nous demandions où était le ZENITH promis. Ignace PASTEL directeur artistique du site internet MAKRELAJ.FR va encore plus loin. Il parle d'"incurie". Nous partageons cet avis et le mettons en perspective avec les promesses qui sont faites à la jeunesse de nos pays de tout faire pour bien les intégrer une fois qu'ils auraient acquis du savoir faire.

ADMIRAL T n'est pas n'importe qui. Outre le fait qu'il soit le seul artiste Antillais à avoir attaqué un Paris Bercy sans les chaines nationales, et à l'avoir rempli de plus de 20 000 personnes, il est le seul jeune qui dans sa musique actuelle, lutte contre la violence, la drogue et encourage les jeunes à la performance. Nos responsables politiques, n'ont pas mesuré l'impact que pouvait avoir une telle annulation en ne trouvant pas une solution pour recevoir cet artiste, qui à son age fait mieux que KASSAV en chiffre

Ignace à donc raison de dire ce qu'il dit, et de pousser son coup de gueule, ce qui est rarement de ses habitudes.

Voici le début de son article je cite :

" Les récentes annulations de spectacles et concerts en série posent problème. Le cas Admiral T s’il est le plus médiatisé n’est en fait que l’une des conséquences de l’incurie de ceux qui depuis des décennies gouvernent ce pays. L’absence de vision de la classe politique martiniquaise, son désintérêt pour l’industrie culturelle, sa suffisance trop souvent affichée, elle qui se considère comme omnisciente une fois élue, sont les vraies raisons de cette situation ubuesque nous classant en dernière place dans la Caraïbe en terme d’équipements culturels.

Vous pouvez continuer la lecture sur le site MAKRELAJ.FR cliquez ici

Notez que nous avons classé cet article dans la rubrique entreprendre en MARTINIQUE

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

CULTURE | MUSIQUE | LITTERATURE | SPORT