Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Analyse de la situation sociale par le GRS;

FAIRE FRONT ENSEMBLE !


Rédigé le Lundi 19 Octobre 2020 à 13:25 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Avec des styles différents et des résultats variables suivant le rapport de forces, l'État, le grand patronat, les forces conservatrices font flèche de tout Covid pour engraisser les mêmes sur le dos des mêmes.


Social : STYLES VARIABLES, OBJECTIFS IDENTIQUES.

Version bestiale: les patrons de Peugeot après avoir imposé un licenciement scabreux refusent de négocier une fin de conflit et même rejettent un simple étalement des prélèvements pour faits de grève. La solidarité exprimée à la grève était juste mais cela n'a pas suffi : cynisme méprisant du patron qui déclare sans vergogne : " je ne suis pas la banque" !

Côté Madiana-Congrès le langage patronal est plus feutré, la gestion moins inhumaine mais la rapacité et l'intransigeance capitaliste sont les mêmes. En reculant devant la mise en exécution de leur préavis de grève, les salariés n'obtiendront que des miettes pour "accompagner" le licenciement de la moitié du personnel. La direction refuse qu'un expert comptable des salarié-e-s mette le nez dans ses comptes, empoche les cadeaux pour activité partielle mais licencie avant de faire, dans quelques temps, des embauches avec des salaires allégés !


L'ÉTAT ( BOURGEOIS ET COLONIAL) MÈNE LA DANSE.

En matière d'hypocrisie sociale et politique, Macron et les siens sont des experts. Au nom de l'emploi par le sauvetage des entreprises, l'État arrose les capitalistes qui ne se privent pas de licencier à tour de bras sauf lorsque le rapport de forces le leur interdit.

Dans l'horrible question du Chlordécone, Macron reconnaît la responsabilité de l'État mais refuse de NÉGOCIER les remédiations et de mettre les moyens qu'il faut. Un Préfet trouve le moyen de se réjouir que le procureur de Martinique sensibilise celui de Paris sur les lenteurs des procédures contre les empoisonneurs mais se garde bien d'expliquer le contraste entre cette lenteur et la rapidité de la main de fer qui s'abat sur les "activistes". Et les peines de prison tombent.

BIEN SÛR LES RÉSISTANCES EXISTENT…

Des éluEs protestent et se démènent. Des activistes s'activent. Des comités posent les problèmes. Lyannaj Pou Dépolyé Matinik, la structure unitaire qui a réveillé bien des énergies depuis le forum social de mars-avril 2018 poursuit le combat. Mais le constat est simple à faire. Tous ces efforts séparés ne suffisent pas à déclencher la seule "arme miraculeuse" que nous connaissons :la mobilisation de masse.

UNE ÉVIDENTE CONTRADICTION
Une des conditions essentielle pour la provoquer serait qu'un front ouvrier et populaire se construise dans la pratique, avec ou sans formalisme. Si cela a tant de mal à se construire, c'est qu'il y a une grosse contradiction entre ce qui est proclamé -parfois avec exagération- et ce qui est pratiqué. Comment croire par exemple qu'on serait ici face à un État SS (les fameuses sections de protection nazi de Hitler) et qu'on ne se donnerait pas immédiatement la main pour y faire face ?
Comment dire que nous sommes condamnés pour des centaines d'années, que le génocide est là et en même temps cultiver le syndrome du "chak bèt a fé" (le chakbètaféisme !) face à un si terrible ennemi ?


LA RÉVOLUTION DES PRATIQUES EST NÉCESSAIRE ET POSSIBLE.

La diversité des pratiques est une richesse. Leur manque de coordination est une idiotie. Marcher séparément est souvent une obligation. Ne pas frapper ensemble est une ineptie. Le débat entre courants populaires est une nécessité. Les polémiques deviennent une plaie lorsqu'elles entrent dans l'une ou plusieurs des catégories suivantes : les inutiles, les outrancières, les malveillantes. Mener seul un combat est souvent incontournable. Ne pas chercher à le mener ensemble quand c'est parfaitement possible n'est pas une politique intelligente.
Nous tendons sans complexe la main à toutes celles, à tous ceux qui partagent cette préoccupation, qu'elles que soient les divergences par ailleurs, à agir ouvertement dans cette direction, autant que possible ensemble et permettre de relever le défi.


TROIS TERRAINS D'APPLICATION IMMÉDIATE POSSIBLE.

Il est urgent qu'une intersyndicale de travailleurs/ses se remette en ordre de bataille pour poser tous les problèmes résultants de la situation Covid ou post Covid pour que la masse de ceux d'en bas ne soient pas les sacrifié-e-s de l'affaire.
Il n'est pas moins urgent que dans le secteur de la santé se construise autour des syndicats ou en tout cas avec leur participation déterminante un front pour la prévention et les soins pour tout le monde.

Inutile de dire que le troisième, c'est celui qui doit nous permettre l'un des défis les plus sérieux que la rapacité capitaliste et la complicité coloniale nous ont fourgué en quatre décennies : l'empoisonnement au chlordécone.

Nous avons le devoir de rêver que le 7 novembre sera un signal important donné ensemble. Et surtout le devoir d’y travailler.



Actualité Martinique


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 08:26 Douce France

Actualité Martinique | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM