Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !
   
   






C'est la grosse réorganisation à RCI, mais il n'y a pas que du bon


Rédigé le Jeudi 13 Septembre 2018 à 18:50 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

On se posait la question des choix culturels de RADIO CARAÏBES , mais c'est toute la maison qui est revue de fond en comble. La régie publicitaire dont RCI est majoritairement actionnaire, connait aussi sa réorganisation stratégique après une forte augmentation des prix de la pub.


Pour cette rentrée, Régie Caraïbes a également signé un accord commercial de régie extra-régional avec les radios de Guyane (Radio Péyi, NRJ Guyane et Métisse FM)

Une nouvelle structure vient aussi d'être montée pour créer ce qui s'appellera le réseau RCI, Dans ce cas RCI voudra dire (Radios Communautaires Indépendantes ).

L'idée est de monter un réseau caribéen avec les principales radios francophones dans le secteur géographique de l' Amérique Centrale. C'est une reprise d'un projet initial d'un ancien directeur de la maison qui s' appelait Olivier Garon. A l'époque ce dernier avait monté Nord Fm pour la Caraïbe du Nord et Sud FM pour la Guyane

Mais tous ces projets avaient fait faillite, l'idée étant trop en avance pour la période.

Cette fois c'est la reprise de la stratégie avec une autre approche qui consiste à s'appuyer sur un réseau local de radios existantes. Dans le panier cette fois les principales radios francophones de la Caraïbe intégreront ce réseau (Radio Péyi Guyane, RCI Martinique, RCI Guadeloupe, Radio Transat Saint-Martin, Saint-Barthélémy et Magie 9 Haïti.

On sait aussi que Transat était en difficulté un an après le passage du cyclone Irma à Saint-Martin, Saint-Barthélémy et dans les Antilles, la station est de retour avec une nouvelle identité visuelle, mais le marché de Saint Martin reste mouillé , même si les millions qui y seront déversés ne font que commencer à arriver. C'est sans doute en partie ce qui explique le retour des dirigeants dans la zone.

A terme le projet est de couvrir 100 % de la zone francophone caraibe. Si ce projet est formidable sur le papier, il est hélas au service d'un projet de déculturation des populations afro-descendantes sans précédent. Non seulement on ne trouve pas dans ce réseau des radios appartenant à des groupes émergents , mais on observe que le "board" de direction des radios en question est essentiellement Blanc. Ce n'est pas un défaut que d'être Blanc, dans un pays de Nègres, mais quand le premier réflexe de ce groupement est de participer à The Voice on s'imagine bien que ces derniers n'ont pas négocié que dans ce concours, de musique française, il y ait une partie "word music" dans laquelle on pourrait trouver du Zouk entre autre.


On veut bien considérer qu'il faille faire rire le pays, mais quand on touche aux avis de décès et aux tranches d'informations comme les émissions politiques ceux qui organisent cet abrutissement doivent savoir que nous les avons repérés.

Dans cette démarche de globalisation les groupes financiers harmonisent les goûts pour après y déverser leurs produits. Si à la tête de ces radios il y avait des Blancs qui fonctionnaient au rythme du pays, comme Yan à l'époque, ils commenceraient par passer un partenariat avec Kassav qui envisage pour ses 40 ans de remplir la plus grande salle d’Europe, le complexe ARENA !

Si nous attirons votre attention sur ce point c'est pour vous permettre d'anticiper, où va le pays. Nous ne sommes pas un journal publicitaire et c'est l'amour de notre pays qui nous guide en toute conscience. Il n'est pas admissible que la principale pompe publicitaire dans nos régions soit mise au service de la déculturation et c'est parce que le groupe RCI change que nous changeons de regard sur RCI. Il faudra à ce titre que le premier groupe radio apprenne à accepter que nous parlions de lui, de sa stratégie vis-à-vis de la culture et qu'il sache que nous ne resterons pas muet surtout si ceux qui sont à l'intérieur ont peur de perdre leur travail en s'opposant à cette déculturation. Maintenant que nous savons que celui qui sauvegardait un peu la tradition pays est en passe de partir en retraite, nous prévenons les prochains dirigeants que nous ne nous laisserons pas faire sans rien dire.

On veut bien considérer qu'il faille faire rire le pays, mais quand on touche aux avis de décès et aux tranches d'informations comme les émissions politiques ceux qui organisent cet abrutissement doivent savoir que nous les avons repérés.



Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS










L'éditorial du jour

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
13/11/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM





Tags MAKACLA cliquez pour lire