Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CTM nouvelle formule : Du panier de crabes au matoutou !


Rédigé le Samedi 18 Mai 2019 à 13:39 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Entre ce que disent nos élus devant les caméras et leur intentions ultimes, il y a un gouffre important . Cet épisode de prise de bec sur la question de l'aide sociale, dynamité dès le départ par Claude Lise ( pour ses raisons à lui) c'est une instrumentalisation d'une thématique qui a été orchestrée. En effet il était prévu depuis la veille que le député Jean Phillippe dépose une motion relative à la façon dont la question de l'érection du drapeau se sera passée.


En définitive ce moment, comparable à un couac, ou à un coup de tonnerre avait pour but de clarifier une situation devenue impossible: Celle d'un président et d'une petite cour, qui décide de tout, seul !

Des élus n'ont pas aimé ce processus de dévoilement, débouchant sur une mise à nu du lambi. Cette méthode contestée par tous les partis, y compris par des gens du MIM, aura généré chez le conseillers de l'assemblée, une "trique " revancharde qu'ils entendaient apaiser à cette occasion . Le seul "éjaculat" qu'ils avaient envisagé était de faire adopter une motion pour dire au président de l'exécutif que son assemblée désapprouvait son drapeau national. Or autant la presse l'avait su, autant le MIM historique et protecteur du président avait imaginé la parade.

L'intervention de Lucien Adenet qui a rappelé un point du règlement relatif aux conditions de dépôt d'une motion aura eu l’effet d'une douche froide. Un os dans le pâté en pot. Le président de séance forcément au courant de l'objectif de cette motion, aura préféré indiquer qu'il entendait respecter le règlement intérieur, d'autant plus qu'il n’entendait pas non plus, aux yeux du Président être considéré comme complice de cette fronde. Mais on sait aussi qu'il n'était pas opposé à l'idée de redonner à l'assemblée, dont il est membre, plus de légitimité.

Cette motion de défiance déguisée, pour ne pas tomber dans une crise institutionnelle plus grave de défiance à l'égard de l'ensemble de l'exécutif, au prétexte du drapeau, ne pourrait donc pas être présentée à cette séance, avortant ainsi la tentative de rébellion. Aussi, la désertion simultanée des membres du PPM outre les absences , avec délégation de pouvoir, et ceux qui avaient préféré se tirer avant l'offensive, n'avaient donc pour but que de permettre le repêchage de la motion. Le président de séance, Yan Monplaisir aura ainsi joué au Ponce Pilate en appliquant strictement le règlement. Comment effectivement pourrait-il faire refuser une motion pour des raisons réglementaires et faire voter des millions sans quorum.

C'est l'heure de traduire en des termes politiques cette situation confuse, et le premier refus d'un dossier porté par Francis Carole. Daniel Marie-Sainte considère qu'il s'agissait d'une stratégie, du complot et de la déstabilisation du président . Mais ce que ce dernier a compris aussi c'est que ce complot a d'autant réduit l'influence de l'exécutif.

Pour continuer la lecture de l'article et approfondir le sujet cliquez sur page suivante. Merci.





POLITIQUE

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM