Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



DE MOYOTTE PAR OLIVIER JEAN MARIE :Réforme des collectivités : pour la création d’une région Guadeloupe – Guyane – Martinique


Rédigé le Lundi 14 Avril 2014 à 22:49 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

A l’heure où l’Université des Antilles et de la Guyane a volé en éclat, au moment où la Guyane tourne le dos à la Caraïbe pour se concentrer sur le plateau amazonien, alors que la Martinique et la Guadeloupe deviennent membres de l’Association des Etats de la Caraïbe, je demande aux responsables politiques de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique de profiter des projets annoncés de réforme des collectivités pour œuvrer à la création d’une région Guadeloupe-Guyane-Martinique.


Guadeloupe, Guyane, Martinique : Une communauté humaine et économique

Les faits sont là. Nous sommes nombreux à avoir des amis, de la famille résidant sur ces trois territoires. Nos cultures, nos créoles, nos arts culinaires, nos musiques, nos ligues sportives s’enrichissent depuis longtemps et de plus en plus.


Sur le plan économique, de nombreux acteurs économiques ont des clients et / ou des fournisseurs sur les trois territoires.

Pour développer les relations humaines je propose la mise en place d’une politique de continuité territoriale d’Anse-Bertrand à Saint-Georges de l’Oyapock à l’instar de celles qui sont mises en place en Guyane et en Guadeloupe afin de réduire sensiblement les coûts du transport de passagers.

Pour soutenir les échanges économiques, je propose la création d’un territoire fiscal unique avec un seul régime fiscal (la TVA, l’impôt sur le revenu, l’octroi de mer, et toutes les autres taxes et impôts seront alors alignés). La continuité territoriale intégrera aussi un volet « transport de marchandises ».

Un « upgrade » du logiciel politique

Les leçons de l’histoire devront être tirées. Le complexe de supériorité des Martiniquais, en recul mais toujours vivace, devra être combattu par une culture de l’égalité, du respect et de la tolérance. Plus largement, ce changement institutionnel nécessitera une mise à jour du logiciel de notre personnel politique afin de développer ce nouveau territoire avec ambition et justice.

Je ne me fais pas d’illusions, nos responsables politiques actuels ne sont pas les premiers promoteurs de à cette idée qui n’est pas nouvelle.

En effet, comment comprendre que ce projet de rapprochement institutionnel, loin d’être révolutionnaire, ne figure ni dans le rapport BALLADUR de mars 2009 (le comité pour la réforme des collectivités locales présidé par Edouard Balladur avait remis son rapport le 5 mars 2009 au Président de la République Nicolas SARKOZY), ni dans les projets du Président François HOLLANDE et du Premier Ministre Manuel VALLS en matière de réforme des collectivités.

Si nos responsables politiques ne s’emparent pas spontanément de ce projet, il nous appartient peut-être à nous, citoyens de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique, de les y inciter ?

A tous ceux qui pourraient juger cette idée utopique, je rappellerais les mots de Théodore MONOD :« L’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. L’utopie d’hier peut devenir la réalité. »

Olivier JEAN-MARIE – Citoyen Martiniquais – Mayotte – le 13 avril 2014




1.Posté par joupakalbas le 15/04/2014 03:47
.. 'le complexe de supériorité des Martiniquais' en voilà une belle invitation à des échanges enrichissants! Mais plus sérieusement - d'où sort une telle rêverie? La langue de bois a-t-elle fondu lors d'un divorce culinaire entre culte et réalité économique de nos Amériques françaises?

Il est évident que séparer chaque département en les doublant de régions annexes, parallèles, c'était nous diviser pour moins régner. Remercions les Patriotes toutes catégories, pour avoir opté pour le plus misérable des marchés: chacun son manjé-chien, ainsi tout le monde négociera sa part selon ses intérêts propres! Comment a-t-on mis 15 ans pour s'en apercevoir?

Ansem, nou pli fo'. dit le dicton. Il serait bon de commencer à savoir compter. 420+450+200mille citoyens, ça fait plus que chacun des nombres pour argumenter auprès d'un parlement continental qui a d'autres sauces.. chien à fouetter.

Alors, qu'est-ce qu'on attend? On attend les patriotes (mon grain de sable, oui.. qui me laisse perplexe année après année.. stupéfaite même!) - oui, ces charmants qui désirent se placer rien qu'à la Martinique, par PLUS de 400 sièges dans la new Collection.. pardon! nouvelle collectivité! pas loin de ce dont dispose la France pour 72 millions d'âmes!

Ansam, nou pli fo' - dit le dicton. alors, yo sonjé, yo pli fo' pou prann lajan-a. Pari réussi! alors, oui alors, 400 sièges multipliés par 3 régions, ça va donner plein emploi sur Guada, Guyane et Martinique! c'est cela la recette de la région autonome, individuelle, 'spécifique'! Avec, n'oublions pas, un octroi de mer accablant peuple sur le riz comme entreprises et artisans par coups de jusque +70% de taxes.. cependant qu'on sourit, dans nos assemblées pas uniques, de l'arnaque 'à l'Etat Lafwans'.

On peut sourire et dîner, préparation avec couteau.. chien indispensable, ce couteau traditionnel fabriqué en.. France continentale (pour ceux qui ne sont pas Made in CH..ina) - taxés d'octroi de mer à.. 50%? en plus de la TVA ridicule de 8,5%, et la taxe sur les frais de port incluse, qui nous donne des couteaux à chiens que seuls des maîtres peuvent s'offrir - les CMUistes des trois régions, les artisans et commerçants des trois régions, se partagent.. les loyon peyi coupés très fins pour toute digestion - regardant nos coqs au combat pour.. leur seule gamelle.

UNE région? mais c'est un retour en arrière ça! quelle idée. alors, continuons principalement d'ergoter. Quel sera le moins patriote qui osera ébranler le système qui (n'en branle pas une hormis ses cumuls de mandats, de retraites, et de titres honorifiques en plus de leurs drapeaux de filiations)? Ce qui est sûr, c'est que les 60% de martiniquais qui n'en ont eu cure le 23 mars, les laissera parler dessert, et ajouter le... coulis d'augmentation annuelle comme depuis DIX ans déjà (depuis l'exemple d'AMJ chevalier en chef des cuisines bokaï), pour s'éclipser sur du 75% d'abstention aux prochaines élections sans sens ni queue de cochon de lait.

Misons.. Misons donc, nous petit peuple travailleur ou avili par ces régions toutes puissantes d'autonomo-indépendances anti-impérialistes.. ouin celles là meme qui ont gagné toute la martinique en moins de 20 ans.. qui détiennent les mairies FDF, les région martinique, les conseils généraux et les espaces sud nord et compagnie.. Misons qu'une autorité supérieure, pas martiniquaise, pas guyanaise, pas guadeloupéenne, et surtout pas ''Fwansèz'', mette son sel de guérande dans nos morues 'locales', pour une cuisine appréciée de l'ensemble, et bien inspirée s'ailleurs comme nos meilleurs plats créoles - et fusionne nos régions américaines de facto, en dissolvant délicatement l'octroi royal et tous ces passe-droits qui accablent petits et tout-petits dans nos départements.

Misons que l'union européenne, bien en route vers un contrôle 'sanitaire' comme en toute cuisine déclarée, tranche dans le vif, et décide pour nos outre-mers, mieux que nos idylles icones patriotes, de ce qui est BON, ET SAIN, pour l'avenir de nos enfants!

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM