Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Et si le port du Vauclin, était pollué par des métaux lourds !


Rédigé le Vendredi 21 Décembre 2018 à 15:31 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Rappelez vous notre webzine Makacla avait par mesure de précaution écrit directement au préfet de la Martinique , Monsieur Franck Robine.


A l'époque nous l'avions interrogé à propos des dires de Monsieur Daniel Marie-Sainte.

Daniel Marie Sainte affirmait que l'état entravait la bonne marche des travaux de la CTM. Ironiquement nous avions été traité de petit facteur et de facilitateur; Comme si un facteur pouvait être traité de petit facteur comme certains Martiniquais traitent d'autres compatriotes de ce pays de petits nègres.

A l'époque ces mots avaient été dits par ceux qui ont remporté avec des dossiers incomplets l'affaire de la COOPEMAR par la grâce du passe-droit d'un administrateur judiciaire stagiaire . A CE TITRE ON NE COMPREND TOUJOURS PAS POURQUOI DANIEL MARIE-SAINTE NE DEMANDE PAS A LOUIS BOUTRIN POURQUOI UN OCCUPANT SANS TITRE OCCUPE L'ESPACE DES PORTS ,SANS PAYER DE LOYER, ET SANS AOT ?

Mais revenons à l'affaire qui nous concerne.

Donc DMS disait ouélélé oué , l'état m’empêche de travailler, et le préfet comme un toréador dans une arène affirme que non, c'est la procédure qui n'a pas été suivie par la CTM

Pourtant dans son courrier à l'époque, Monsieur le préfet nous avait répondu que tout était mis en oeuvre pour faciliter l'avancée des dossiers.

Image Martinique Première
Image Martinique Première
Voila ce qu'il nous avait dit par le biais de ses sercices de communication :

je cite "

- nous confirmons l'engagement de l'Etat (DEAL) à faire aboutir ces dossiers dans les meilleurs délais,

- des compléments sont attendus sur certains dossiers cités et il s'agit pour certains, de dossiers très récents (cas du dossier de la rivière des Pères par exemple), sans retard d'instruction constaté,

- les enjeux portés par ces dossiers et leur nombre nécessitent très certainement la mise en place d'un comité de pilotage global associant la collectivité et la DEAL, afin de fluidifier les échanges et de limiter les temps d'attente respectifs ; l'Etat (DEAL) étant à disposition de la collectivité pour la mise en place de ce comité de pilotage,



Mais Monsieur MARIE-SAINTE continuait d'insister. Et de dire sur son média mondial que oui , l'état ne favorisait pas le travail des élus de la CTM.
Voici l'extrait

Je cite Daniel Marie-Sainte :

" ENSABLEMENT DU PORT du VAUCLIN :

Entrant dans la « polémique », chère aux médias, le Préfet prétend dans un communiqué que la CTM n’aurait pas déposé de demande d’autorisation auprès de ses services ! (voir son communiqué de presse ci-joint).

Or, nous avons reçu successivement des réponses de la DEAL qui prouvent le contraire :

- 1°) daté du 7 juillet 2017, un courrier signé par le Directeur de la DEAL
- 2°) daté du 10 juillet 2018, un courrier signé par la Directrice Adjointe de la DEAL
- 3°) daté du 30 novembre 2018, un courrier signé par le Directrice Adjointe de la DEAL ! !(voir pièce jointe).
- 4°) daté du 29 novembre 2018, le « certificat de projet » signé par le Directrice Adjointe de la DEAL ! !(voir pièce jointe).

Quand au préfet , ce dernier avec l'avis de ses services répondait gentiment à la CTM. Mais agacé ,ce dernier a fait un communiqué de presse. Certainement, il sait donc que l'affaire va monter d'un cran avec l'arrivée des médias officiels.

La CTM a engagé les études préalables au dragage. Cette opération nécessite une autorisation de l’État (DEAL) au titre de l’environnement.
Plusieurs réunions techniques se sont tenues avec les services de l’état afin d’apporter les précisions sollicitées par la collectivité et qu’elle puisse constituer le dossier d’autorisation.

[Ce dossier doit faire l’objet d’une instruction par les services de l’état ainsi que d’une enquête publique. La demande n’a pas été déposée à ce jour. ] Elle fera l’objet d’une instruction rapide dès que ce sera le cas.

Mais ce qui nous avait interpellé ,c'est le début de la lettre du préfet.

Le port du Vauclin nécessite un entretien complexe, en particulier le dragage des sédiments qui s’accumulent au fil des années limitant le tirant d’eau des navires pouvant y accéder.

L’opération nécessite effectivement l’enlèvement de volumes importants de boues, leur stockage dans des bassins de rétention pour permettre leur séchage et leur dépollution puis leur mise en dépôt avant réutilisation (terrassements, remblais…)

Effectivement pourquoi parler de bassins de rétention et surtout pourquoi parler de dépollution ?

En fait nous observions le petit jeu entre le préfet et le conseiller exécutif.

Leur jeu , je te tiens tu me tiens par la barbichette. Car à qui va t'on faire croire que DMS ne savait pas qu'il fallait une enquête publique? Ce dernier affiche toutes ses preuves de courrier mais ne parle jamais d’enquête publique .

Alors demandons nous le pourquoi d'une enquête publique quand tout le monde sait que le port est ensablé.

Toutes ces tergiversations n'ont qu'une cause,: Le port du Vauclin est pollué de métaux lourds. Plomb , cuivre , etc etc . Mais tout le monde le sait, en tout état de cause les institutionnels le savent. Et c'est pour cela qu'il y a une telle guerre.

La population des pêcheurs se plaint, les politiques, dont Monsieur Cléon adjoint au maire du Vauclin veulent agir, et l'état se sachant surveillé par l'Assopamar et les autres associations écologiques prend toutes ses précautions pour demain ne pas être accusé de négligences.

Pour résumer après que l'on sache tous que les terres sont polluées, la mer, et la rivière aussi voici que personne ne veut assumer la responsabilité d'un tel cancan.

A défaut de pouvoir agir en dehors d'une unité de traitement des boues polluées aux métaux lourds, nos responsables politiques procrastinent, et nous les regardons amusés de leur incapacité à agir.

C'est ce genre de vis sans fin qui fait un jour émerger des gilets jaunes !



Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Kalash.. Quand on devient un symbole .

L'affaire n'est pas la fin du monde, mais comment expliquer un tel retentissement? Kevin, c'est son vrai prénom, et pourtant il a pris le le nom de Kalash. C'est bien la preuve que l'image du bad boy n'est pas l'image réelle. Mais c'est pourtant celle qui le précède!


Alors que Kalash sortait d'un concert exceptionnel, il se retrouve embarqué dans une histoire qui peut lui coûter cher, en temps et en argent. Un buzz dont l'artiste se serait bien passé.

Editorial du Jour / Kalash.. Quand on devient un symbole .
edito_1903_victor_kalash.mp3 EDITO 1903 VICTOR KALASH.mp3  (5.9 Mo)

Nous n'avons pas l'intention de faire le procès de Kalash. Mais quoi penser de cette faculté qu'il a de tout attirer à lui, les fans, les problèmes, le succès. Kalash le gamin du François qui ne voulait pas mourir dans le Bendo? Est-il vraiment outillé mentalement pour supporter une telle charge émotionnelle loin de son entourage familial. Une star qui pète les plombs, ce n'est pas rare sauf que cette fois il s'agit d'un enfant du pays.

Victor HAUTEVILLE
19/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM