Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Faudra-t-il appeler le préfet, ou la justice, pour réparer l'abribus de Chateauboeuf !


Rédigé le Mercredi 5 Juin 2019 à 22:11 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Alors qu'il s'agit d'un des lieu de passage où le plus de voitures et de personnes se croisent, un abribus est au milieu du chemin depuis presqu'un mois. Ce problème s'était déjà posé au François.


Le problème, un chevauchement de compétences !

Le problème c'était déjà posé une première fois au François !
Le problème c'était déjà posé une première fois au François !
Ils se disputent même pour un abribus à réparer ! A en croire les différentes communications, les uns accusent les autres d'être propriétaires. Nous avions déjà observé cette inertie, et nous avions photographié la scène.

Le lendemain, nous avons vu un camion jaune et des ouvriers venir baliser le site, obligeant encore plus les piétons à emprunter l'espace réservé aux voitures. Mais avec l'arrivée des pluies, cet abribus qui permettait entre autre aux usagers de Mozaïk de s'abriter, manque plus que jamais.

En réponse à une question qui ne devrait pas poser plus de problème en principe, nous observons que l'affaire fait un nouveau cancan. Pour illustrer notre propos, voici la preuve du couac administratif. Depuis plus d'un mois personne ne sait à qui appartient l'abribus.

Si les consommateurs étaient organisés, une plainte serait déjà déposée. Mais selon une certaine indiscrétion, il se dit que des jeunes du quartier pour montrer leur colère, aidés par les militants de MUN et de l'ASSAUPAMAR envisagent d'enlever le danger et de le remplacer par un abri en bambou et en feuilles de coco !

Les bambous sont déjà coupés !

Ainsi va le pays, alors que nous apprenons que plus de 177 millions d'euros d'argent frais mis sur la table à Paris n'ont pas été dépensés par les responsables institutionnels !

Voici une communication de DMS FACEBOOK NEWS . Nous y voyons des photos, et une lettre. Mais une lettre du patron de Martinique transport suffit-elle à prouver que l'abri n'appartient pas à cette dite entreprise, pourtant désormais régisseur général du transport en Martinique. Nous attendons de savoir si comme pour les bus de Schoelcher, il faudra aller au tribunal pour savoir à qui appartiennent ces abribus .

CACEM :

Un abribus de Fort de France situé à la ZAC de Chateauboeuf, appartenant à la CACEM est à l’abandon sur la chaussée depuis plusieurs jours !!!

Lors de la réunion du Conseil Communautaire de la CACEM du 5 juin 2019, j’ai interpellé le Président de la CACEM sur cette situation. Ce dernier, qui est en même temps administrateur à Martinique Transport, a laissé entendre qu’il n’était pas concerné ! Il a, même, été soutenu dans cette position par plusieurs conseillers communautaires néo-ppm de Fort de France !!

Afin de vous permettre de vous faire votre opinion, je publie quelques éléments concernant cette affaire !

Daniel MARIE-SAINTE
Conseil Communautaire de la CACEM

Photo DMS FACEBOOK NEWS
Photo DMS FACEBOOK NEWS



Actualités MQ.


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 08:49 Liste de quelques combinaisons avec votre clavier

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM