Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gilles Dégras: Et dire qu'un préservatif aurait pu nous éviter tout cela....


Rédigé le Samedi 17 Août 2019 à 12:27 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Gilles Dégras, le responsable éditorial de l'arrière train de Madame Jack, le blog détourné des objectifs de son créateur ne cessait de dire qu'il fallait déboulonner Colbert de devant l'Assemblée Nationale. Remer lui, créateur du concept Bondamanjak, disait que la Martinique devait se libérer, être indépendante. Dégras lui, concernant Colbert, en a fait une phrase culte et la met à toutes les sauces sur les réseaux sociaux, exactement comme le font les propagandistes.


Si nous n'avons rien contre l'idée que Colbert réponde un jour du Code noir, j'ai considéré, en ma qualité de responsable éditorial du webzine MAKACLA.COM qu'il fallait avant tout balayer devant notre porte avant de demander à d'autres d'agir sur leurs territoires. Ainsi nous avons réalisé un article sur la stratégie qui consistait à demander à d'autres Français que nous de faire à notre place, ce que nous sommes incapables d'imposer chez nous !

Notre portail internet devient un média incontournable et nous entendons participer à tous les débats de notre société !
Notre portail internet devient un média incontournable et nous entendons participer à tous les débats de notre société !
Il s'ensuivit une réaction tonitruante de notre grand dictateur propagandiste 2. 0. Comme à son habitude, le blogueur devint fou de haine profonde et se mit à cracher son puits de détestation en nous invectivant comme il le fait avec d'autres, tous ceux qui à ses yeux représentent un danger pour la défense de la république, un risque d'effacement de son média de propagande ou un miroir de sa déshérence éditoriale.

D'autres avant lui nous avaient déjà moqué, Raphael Confiant responsable éditorial de Montray Kréol par exemple, avait en son temps parler de démarche simiesque. On peut donc penser qu'en Martinique il y a une guerre de site, pour un positionnement d'influence. En fait il y a des médias de propagande qui ne supportent pas la démarche désintéressée de notre portail et de tous les médias qui le composent.

En ce qui concerne MAKACLA.COM, nous n'avons jamais été le média de propagande d'aucun parti politique, d'aucun groupe économique et d'aucune obédience ni religion d'aucune sorte. C'est juste notre positionnement. Nous sommes un média engagé dont la raison d'être ,vient de l'engagement de ses lecteurs. Sauf que tous les sujets et toutes les problématiques qui s'y rattachent nous intéressent, et nous en faisons écho. Or dans un débat, comme la demande de déboulonnage de Colbert de devant l'Assemblée nationale, nous y trouvons un intérêt quand bien même il s'agit d'un problème posé par l'éditorialiste qui déteste le plus notre groupe de médias ! cb[

Preuve qu'il le déteste profondément, une liste des noms d'oiseaux et plumages de goudron que ce dernier a voulu nous faire revêtir est disponible sur son outil de détestation et de propagande !.

A cette époque si le préservatif était usuel nous n'en serions pas là ! continuer la lecture de l'article pour comprendre pourquoi !
A cette époque si le préservatif était usuel nous n'en serions pas là ! continuer la lecture de l'article pour comprendre pourquoi !
En une semaine de débat nous avons été traité de tout. Il suffit d'aller voir sur son mur de plus en plus déserté et de constater. A ceux qui m'appellent pour s'en offusquer je leur dis qu'il ne faut pas laisser faire, ni ces agissements ,ni ces méthodes et encore moins cette campagne de peur. Il s'agit de défendre notre liberté, en particulier face à un média moderne dont on sait de qui et pour qui il est le propagandiste.

La liberté d'expression est un pilier de notre organisation sociale, mais il existe aussi une autre règle, c'est celle de la liberté de religion, de culte , de croyance et d'obédience !. Sur ce point Gilles Dégras a franchi un cap, celui de me jeter en pâture pour selon lui, je cite " mon appartenance à la Franc-Maçonnerie". Si à tout Franc-Maçon il est possible de se revendiquer comme tel, donc de se découvrir, il se trouve qu'il y a une évidence indiscutable : seul un autre maçon peut affirmer qu'un maçon est Franc-Maçon.

Certes , je suis bien inscrit à la Chambre des Métiers pour une entreprise de maçonnerie et de conseil en communication, mais ce n'est pas ce dont il parle.

Ainsi donc selon Gilles Dégras , je serais Maçon Franc et Accepté !

Aussi pour que Gilles Dégras affirme avec une telle force que je le sois, il est obligatoire que lui même le soit et qu'il m'ait rencontré en loge, comme on rencontre un catholique à l'église, un adventiste au temple, un bouddhiste en prière, un yogi en position.

Autrement dit, cet aspect de vie de chacun fait partie de l'intime conviction, du choix et des histoires intimes d'une vie. Et ce qui est du ressort de l’intimité est synonyme de l'ultime et ne peut être jeté en pâture à moins que cet être ait fait l'inacceptable de ce que ne doit pas faire un homme.

Par conséquent, alors que dans un premier temps il s'agit d'un débat d'idée, Gilles Dégras comme à son habitude aura déplacé la réflexion sur ma personne allant jusqu'à supposer que j'appartienne à un ordre donné.

Sur ce seul point Gilles Dégras n'a aucune preuve de ce qu'il affirme. Et quand bien même il en aurait, il y a des règles que la démarche vers tout espace de construction personnelle imposent. La première c'est que l'individu qui s'approche de quelqu' obédience et religion que ce soit, pour y adhérer ne soit sous tutelle et qu'il soit majeur.

Je suis majeur.

L'autre aspect c'est qu'il faut être un homme libre, en capacité de prendre des décisions : Je suis un homme libre en capacité de juger et de prendre toute décision me concernant.

Enfin et c'est sans doute le plus important il faut impérativement que celui qui demande à appartenir à une religion, un ordre, ou une communauté d'hommes libres et majeurs soit lui même accepté par cette communauté.

Il est de notoriété publique que Gilles Dégras aurait à plusieurs reprises demandé son admission à la Franc-Maçonnerie, et que cela lui aurait été refusé dit-on. Je n'ai pas cette preuve et c'est aussi pour cela que je dis qu'on ne peut faire confiance à ce bruit de demande non acceptée. Par conséquent autant je ne peux confirmer qu'il aurait fait la demande autant je lui demande de ne pas affirmer ce dont il n'a pas la preuve ultime me concernant !

A cette époque si le préservatif était usuel nous n'en serions pas là !
A cette époque si le préservatif était usuel nous n'en serions pas là !
Alors suis-je Franc-Maçon ? C'est la question sans doute à laquelle il voudrait que je réponde en répondant par oui, ou en répondant non. Alors sur ce point je répondrai maintenant. Oui Gilles Dégras, la découverte d'un maçon se fait dans des conditions très précises: A savoir que comme une éducation bien faite, cela s'apprend dans un foyer, dans une loge, dans une famille. Ainsi donc si je devais me découvrir je ne pourrais que le faire dans une loge. Et contrairement à toi qui n'as pas de règle de vie et qui ne respectes pas l'intimité des autres, ce n'est la faute de personne, oui Gilou ce n'est la faute de personne si Joseph n'a pu te porter dans un foyer l'éducation qu'un père présent apporte à son fils.
Gilles ce n'est de la faute de personne , s'il y a peu avant que joseph ne brille comme une étoile, il a fallu un affilié à Joseph, donc que ton père ne te fasse découvrir la famille qui te manquait tant. C'est vrai tu es le fruit d'une relation adultérine, mais tu n'es pas le seul dans ce cas en Martinique, ni même dans le monde, contrairement à ce que tu crois. D'autres sont comme toi, plus nombreux que tu ne le crois !

Oui Gilou je te comprends, être un enfant pauvre et aimé c'est bien mieux alors qu'être illégitime peut rendre fou ! Chabin n'est pas devenu fou, mon père à moi non plus .; au contraire leur réussite rend fou d'autres !

Et donc Gilles, mon Gifou désormais, au même titre que l'affiliation à la rue se fait dans la rue, et que l'apprentissage du diacre se fait dans une église, je ne pourrai te répondre hélas, à cette question que si un jour nous pouvions nous retrouver dans un lieu qui pour l'instant me semble t-il te reste infranchissable !

Je ne peux te répondre si tu es en dehors du temple où les hommes polissent leur pierre même si je peux me retrouver comme toi dans la rue, ou sur les médias !

Par conséquent autant dans ma famille j'ai acquis une éducation qui me donne les limites de mon intransigeance, et du respect de l'intimité des autres, autant le voyou initie d'autres voyous dans la rue, autant le diacre est accepté par sa hiérarchie devant le Saint-Esprit, autant Gifou je ne te répondrai donc que quand tu seras en mesure de comprendre qu'on ne peut donner que ce qu'on a reçu et de la manière dont on l'a reçu ! La haine qui nacre ta personne actuellement et qui te fait détester la terre entière sauf toi, va te transformer je le crains en pus infect de nacre si tu n'y prends pas garde.

Que Dieu te garde, Gifou, comme il garde tous les Hommes libres!

Le feuilleton de l'et thé reprendra lundi sauf si Gifou devient encore plus fou d'ici là . Dans ce cas je vous proposerais un épisode dimanche soir !




Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM