Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habitants du Sud bientôt vous n'aurez pas d'eau . Les travaux n'ont pas commencé, le carême oui !


Rédigé le Mercredi 23 Décembre 2020 à 11:25 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Les plénière de la CTM désormais un champs de préfiguration électoraliste. La question de l'eau est au centre des oppositions. Pas question pour le camp Marie Jeanne de donner 225 000 euros au béké !


C'est michel Branchi qui pose ainsi la question

Michel Branchi . Photo Serge Boissard.
Michel Branchi . Photo Serge Boissard.
Jusqu'à Mars 2020 Michel Branchi considère que la majorité politique de GSPBPAC était solidaire. Selon lui c'est au prétexte de l'eau absente dans les robinets dans le sud que les hostilités politiques adviendraient et se manifestent actuellement.. Alors sur ce dossier peut-on vraiment parler de divergence idéologique.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette stratégie de la terre brûlée par les élus de tous les bord. :

1) La persistance d'Alfred Marie Jeanne à vouloir rester au pouvoir. Mais c'est son droit...
2) La volonté d'une certaine génération à vouloir accéder alternativement au pouvoir. Mais c'est aussi son droit...
3) La place de l'état qui avec la crise sanitaire, réduit la place des élus locaux
4) Le cadre idéologique est lui la chrysalide dans laquelle se transforme les partis politiques, en attendant de voler comme des papillons après le passage aux urnes.

Le prétexte de l'amélioration du cadre de vie des électeurs est un filtre déformant. Le cas de l'eau.

Alors que la volonté partagée des élus, est de fournir de l'eau en quantité suffisante aux administrés, on découvre un champ de bataille idéologique sur l Séguineau. Le camps Marie Jeanne estime, que le propriétaire terrien où passe le tuyaux, un béké... n'a pas à recevoir d'autre argent de la Collectivité.

Ceux qui pensent cela sont en minorité dans l'assemblée. Leur position est persistante du seul fait qu'Alfred Marie détient l'exécutif et qu'à ce titre c'est lui qui signe le mandat. Ceux qui sont d'un avis contraire, reprochent en fait à Alfred Marie Jeanne de vouloir se représenter aux élections de la CTM 2021, mais prétexte à juste raison, du non respect des décisions de l'assemblée.

Le vrai problème en définitive c'est que le réseau d'eau potable en Martinique est obsolète. Ce qui s'est passé à Séguineau c'est ce qui se passe actuellement à Fond Saint Jaques. Une pluie, un terrain qui bouge et des casses successives. Les réseaux qui datent de l'après guerre ne sont plus adaptés aux normes, de sécurité, sanitaires et de développement des nouveaux enjeux urbanistique.

Ceratains défendent l'idée d'un complot . Photo serge Boissard
Ceratains défendent l'idée d'un complot . Photo serge Boissard

Le problème de la dépendence du sud vis à vis du nord.

En attendant de retravailler la provenance de l'eau, dont celle des nappes phréatiques du sud, la question est de savoir ou doit passer la canalisation. 3 propositions existent ;

Dans le glissement ... Coup 1 million 7
Sur une autre partie de la parcelle... Coup 1 million 2
L'utilisation d'une nouvelle servitude de passage. C'est ce plan de financement qui qui été retiré de l'ordre du jour.

Par conséquent, même si la servitude de passage, nouvelle était définie par la saisine du Préfet, sans le plan de financement les travaux ne sont pas réalisable. Le bras de fer entre les deux tendances aura pour conséquence que pour le carême suivant le sud sera statistiquement en manque d'eau.

Le respect d'un principe démocratique.

Stanilas Gazelles Préfet de la Martinique
Stanilas Gazelles Préfet de la Martinique
L'intervention du préfet dans ce dossier complexifie l'affaire. Incapable de se mettre d'accord entre élu Martiniquais a considéré qu'il fallait que l'eau passe coûte que coûte. Mais ce dernier précise avec insistance que même si la servitude de passage était exécutoire, que le le conflit n'était pas terminé. En effet c'est la justice qui devra en dernier recours va trancher le litige.

D'autre part et c'est le point d'encrage de cette vague d'opposition, il convient de respecter une décision démocratiquement prise par l'assemblée. A savoir le rachat du terrain, le paiement de 225 000 euros au propriétaire. L'idée d'une modification reste possible, pour peut que le président de l'exécutif

Pour vous expliquer les différents à savoir, pourquoi les plénières de la CTM sont désormais un champs de préfiguration électoraliste, nous avons pris l'exemple de l'eau. Ce cas à permis de constater que le Président de l'exécutif ne dispose plus d'une majorité qui lui permette de gouverner. En fait il est muselé sur les dossiers qu'il estime stratégiques.

Pour tous les autres dossiers de développement économiques et sociaux l'assemblée a voté tous les autre dossier à l’unanimité. Ce fut le cas pour les dossiers portés par Francis Carole.. Par Louis Boutrin, par Daniel Marie Sainte pour ne citer que ces conseillers exécutifs.



Actualité Martinique

Actualité Martinique | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM