Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Il faut faire vivre la mémoire de Patrick Saint Eloi


Rédigé le Samedi 16 Septembre 2017 à 21:28 | Lu 312 fois


Ce sera événementiel musical de la rentrée. Un show dédié à la seule musique de PSE


ICIMARTINIQUE.COM sera à Paris !

Parfois, le maître n’est ni un colosse ni un ogre. Parfois, le maître est doux, tendre, fragile. Parfois, il lui suffit de parler plus bas pour mieux se faire entendre, de se faire plus limpide pour être mieux vu, de s’effacer pour mieux durer…

...Sa voix haut perchée, parfois proche du falsetto, lui permet d’oser des écarts que les voix plus conventionnelles ne peuvent se permettre. Et c’est ce qui explique aussi la singularité de ses compositions, d’une richesse mélodique et harmonique étourdissante, car Patrick Saint-Éloi est un virtuose qui aime tout à la fois : être un crooner et déchirer, exprimer le recueillement et la félicité, se laisser aller à la mélancolie comme à la jubilation…



C’est pourquoi les artistes antillais d’aujourd’hui sont si heureux de lui rendre hommage. Qu’ils soient de sa génération ou beaucoup plus jeunes, qu’ils soient zoukeurs orthodoxes ou aventuriers de la nouveauté, romantiques sucrés ou ambianceurs acides, tous reviennent à Patrick Saint-Éloi, immense auteur, immense compositeur et immense interprète qu’aucun ne cherche à imiter. Car c’est cela qui distingue les grands maîtres :

on ne peut les copier mais on entend leur enseignement derrière la liberté de chacun.

Bertrand Dicale


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

CULTURE | MUSIQUE | LITTERATURE | SPORT