Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES. ( LIEN PROPOSE PAR ONI SONIA)


Rédigé le Dimanche 15 Mars 2009 à 17:33 |

Bonjour, J'ai voulu vous faire parvenir ce texte qui m'a été adressé par email qui reprend un article écrit par un blanc américain pour un journal américain et qui a mon avis montre ce que pense les blancs mais surtout les békés de nous. A vous de voir ce que vous voulez en faire. Voici le message que nous avons reçu à la rédaction du Naïf

Sonia, Nous avons décidé de publier votre contribution en faisant les remarques suivantes : Faisons attention aux procès d’intention qui nous arrangent bien ! Même s’il est troublant de voire ce que ce texte devient quand on remplace noirs par martiniquais et blancs par békés il convient aussi d’analyser le regard que nous portons sur notre communauté. Si le 5 février pouvait servir à quelque chose ! Cordialement,
Vous aussi réagissez à cet article dans la rubrique commentaire.



LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES. ( LIEN  PROPOSE PAR ONI SONIA)
Chers vous tous, Quand vous lirez ceci, vous serez fâchés certes, mais vous réfléchirez long………..temps !
Bonne journée

Pour ceux d'entre vous qui l'ont écouté, c'est le titre de l'article que Dee Lee avait lu un matin sur les ondes d'une station de radio de New York. Pour ceux d'entre vous qui ne l'ont pas écouté, cet article malheureusement dépeint une certaine réalité. Une lettre assez assommante écrite par un Caucasien (c'est-à-dire un Blanc).

LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES.

Nous pouvons encore continuer à récolter des profits des Noirs sans effort physique de notre part.
Regardez les méthodes actuelles de maintien dans l'esclavage qu'ils s'imposent eux-mêmes:
IGNORANCE, AVIDITÉ et EGOÏSME

1. Leur IGNORANCE constitue la première arme de ce maintien en esclavage. Un grand homme une fois déclara « la meilleure façon de cacher quelque chose à un Noir est de la mettre dans un livre ». Nous vivons actuellement à l'Age de l'Information. Ils ont l'opportunité de lire n'importe quel livre sur quelque soit le sujet en rapport avec leurs efforts de lutte pour la liberté, mais ils refusent de lire. Il y a d'innombrables livres facilement disponibles à Borders, à Barnes & Noble, à Amazon.com sans mentionner les librairies spécialisées pour Noirs qui fournissent des œuvres de grande valeur susceptibles de leur permettre d'atteindre une certaine équité économique (qui devrait être en fait intégrée à leur lutte) mais peu d'entre eux lisent de façon soutenue, si jamais ils lisent, ils gardent les informations pour eux-mêmes et ensuite ils n'écrivent pas pour leur progéniture {ceux d’Afrique cachent les recettes de leurs ancêtres à leurs descendants préférant mourir avec}.


LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES. ( LIEN  PROPOSE PAR ONI SONIA)
2. L'AVIDITÉ est une autre puissante arme de contention. Les Noirs, depuis l'abolition de l'esclavage, ont eu de grandes sommes d'argent à leur disposition. L'an dernier, seulement pour la période des fêtes de Noël et de fin d'année, ils ont dépensé 10 milliards de dollars des 450 milliards de dollars qui représentent leur revenu annuel (2,22%). N'importe qui d'entre nous peut les (noirs) utiliser comme un marché cible pour quelle que soit l'entreprise. Ils viendront toujours y consommer. Étant principalement des consommateurs ils agissent par avidité, poussés par le plaisir et le désir de toujours posséder. Ils veulent toujours en posséder davantage sans penser le moins du monde à épargner pour la progéniture ou à investir pour les générations suivantes. Au lieu de
démarrer une entreprise ils penseront de préférence à s'acheter de nouvelles paires de chaussures très chères. Certains d'entre eux vont jusqu'à négliger leurs propres enfants pour se procurer les tout derniers modèles… TOMMY ou FUBU. Ils pensent jusqu'à présent que rouler en Mercedes et vivre dans une grande maison leur octroie un certain «statut» ou qu'ils ont réalisé le Rêve Américain. Ils sont fous !

De l'Europe, des USA, d'Afrique …ils sont tous les mêmes ! La majorité de leurs frères croupissent encore dans la misère parce que leur avidité les empêche collectivement de constituer un lobby financier pour une meilleure communauté. Avec l'aide de BET, Black Entertainment Tonight, une chaîne de télévision pour Noirs (ndlt), et d'autres media télévisés du même genre qui leur apportent des images destructives dans leurs propres foyers, nous continuerons à tirer d'eux d'immenses profits comme ceux gagnés par TOMMY et NIKE. (Tommy Hillfiger les a même insultés, déclarant qu'il ne voulait pas de leur argent. Voyez cependant combien ils dépensent encore plus dans ses produits comme jamais ils ne l'ont fait auparavant !) Ils continueront de s'exhiber ainsi les uns devant les autres pendant que nous autres (blancs) nous construirons une communauté plus forte à partir des profits que nous réalisons d'eux.


LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES. ( LIEN  PROPOSE PAR ONI SONIA)
3. L'ÉGOISME est enraciné en eux depuis les temps de l'esclavage et l’époque coloniale et c'est l'une des principales manières à travers lesquelles nous continuons à les y maintenir. L'un des leurs, Dubois, disait dans un livre, « le Dixième des Talents » (1/10), qu'il existait une désunion viscérale dans leur culture. Il était précis dans ses déductions qui stipulent qu'il y avait des éléments épars de leur culture qui avaient atteint une certaine forme de succès. Cependant cette partie n'a pas bénéficié de l'amplitude de son œuvre. Ils n'ont pas lu que « le
Dixième des Talents » se donnait pour mission de leur permettre d'aider les 90% sans talents d'atteindre une
meilleure qualité de vie. Au contraire ces éléments ont crée une nouvelle catégorie de classe, la classe Buppie (que nous traduirions par parvenus) et ils regardent de haut les leurs ou bien les aident avec condescendance. La seule culture qui prend l'ascension chez eux c'est la culture de ramassage et de cueillette qui est nourrie par la semence de Caen, frère d’Abel « le nivellement vers le bas ».

Leur EGOISME ne leur permet pas de travailler ensemble sur des projets pour atteindre des réalisations communes. Ils ne réaliseront jamais ce que nous avons accompli. Quand ils se mettent ensemble ils laissent leur ego dominer leurs objectifs communs. Donc leurs prétendues organisations d'aide et de charité (…) semblent seulement promouvoir leurs noms sans apporter de réels changements au sein de la communauté. Ils sont heureux de siéger dans des conférences ou des conventions dans nos hôtels (Sheraton, Intercontinental, …, discutant >au sujet de ce qu'ils projettent de faire tout en >récompensant par des plaques d'honneur et des titres les meilleurs orateurs mais non les meilleurs réalisateurs (ceux qui en fait agissent).


LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS ESCLAVES. ( LIEN  PROPOSE PAR ONI SONIA)
Y aura-t-il une fin à leur ÉGOISME? Ils refusent obstinément de se rendre compte que unis ils pourraient accomplir beaucoup plus : TOGETHER EACH ACHIEVES MORE (TEAM) Ils ne comprennent pas qu'il n'y a pas mieux que des entités individuelles mises ensemble pour contribuer à une œuvre commune. En réalité beaucoup de ces Buppies {des parvenus} ne se rendent pas compte que « une seule signature suffit pour qu’ils redeviennent pauvres » et que deux chèques de paie les séparent de la pauvreté (ils sont à deux mois de salaire de la pauvreté). Et que tout cela est contrôlé par les plumes des blancs et leurs bureaux. Une simple signature suffit !! (Ndlt) Ainsi donc nous continuerons à les maintenir dans cet état

a. aussi longtemps qu'ils refuseront de lire et partager l’information,

b. aussi longtemps qu'ils continueront d'acheter tout ce qu'ils veulent pour satisfaire leur avidité de posséder,

c. et aussi longtemps qu'ils continueront de penser qu'ils «aident» leurs communautés en payant des cotisations à des organisations qui ne font pas plus que tenir d'extravagantes conventions dans nos hôtels En passant, ne vous inquiétez pas qu'ils puissent lire cet article. Rappelez vous : ILS NE LISENT PAS, s'ils lisaient ça ne fait rien, ils sont amnésiques, c'est-à-dire ils oublient vite (pour eux le bourreau la victime ont la même fausse)

Chers frères et sœurs, Prouvons leur que ce qu'ils pensent de nous est faux. Passez cette lettre à vos amis (ies) et relations et réagissons le plus vite possible...

Regards/Cordialement
Godefroy Mackitta



Actualités MQ.

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

9.Posté par Lonewolf le 19/03/2009 02:01
Comme à chaque fois que l'on rapporte un texte, j'aimerais que les sources soient citées sans la moindre ambiguité. On affirme que c'est truc ou machin mais personne ne connait son nom.
Selon un ami ce document aurait circulé un peu partout et ne serait pas du tout l'oeuvre d'un quelconque écrivain Blanc connu, mais il émanerait au contraire d'un groupe Noir visant à critiquer l'inertie de leurs frères de couleur.
Au final je n'en sais rien mais ne serais pas trop étonné de çà, car les arguments qui y sont décrits sont plutôt ceux généralement évoqués par les Noirs américains.
Les Blancs les plus racistes n'ont en général qu'une seule obsession, du KKK américain au Front National français, c'est de nier l'importance de l'esclavage dans l'histoire, et d'oeuvrer pour que le sujet soit banni des médias et des lieux de discussion. Et les médias complices tendent à minimiser eux aussi cette question. Et visent uniquement à déculpabiliser les Blancs devant l'histoire, jamais à mettre en lumière leurs stratégies dominatrices.
Les Blancs se fichent généralement de tout ce qui est exprimé dans ce texte, leur souhait profond c'est de nous faire perdre la mémoire et c'est tout.
Et dans ce texte, je crois (malheureusement ?) reconnaître des lieux communs que les Noirs expriment souvent vis-à-vis de leur propre communauté.
Relisez les différents forums qu'on a eu sur le web aux Antilles, durant les grèves. Il y avait une quantité importante de critiques portées envers tous ceux qui ne suivaient pas suffisamment le mouvement, qui ressemblaient étrangement aux types d'arguments de ce texte.
Les Blancs les plus crétins qui ramenaient leurs fraise sur ces forums n'étaient quant à eux jamais dans ce registre, ils n'avaient qu'un mot à la bouche, la métropole nourricière qui finance selon eux la Martinique.

Je dis tout çà car je trouve que stratégiquement, quelqu'un a tout a fait pu écrire ce texte pour réveiller ceux qui le lisent et leur ouvrir les yeux. Or aucun Blanc xénophobe n'a intérêt à le faire. Mon petit doigt me dit que la source est autre...
C'est peut-être assez intelligent de sa part d'ailleurs, surtout si on met çà en perspective avec les récentes grèves, qui ont consisté à réveiller les esprits...


8.Posté par Daniella le 19/03/2009 01:31
Je me suis toujours insurgée contre les lieux-communs, les préjugés, et aussi les étiquettes, etc,..."Leucoderme" ne m'a jamais rien n'inspirée, seulement d'un quelconque message soulageant, tout comme "homme ou femme de couleur" ou autre caricature de mauvais goût, je ne saisis pas le message très communicatif, voilà tout.
La liberté de s'exprimer est pour tous.

7.Posté par kemi le 19/03/2009 01:07
hotep

il n y a aucun probleme de religion, ncor une fois vous dites des chose que vous ne metrisez pas, fait des recherche avant de raconter des conneries, meme si vous expliquez quelque chose,

alliéné car vous portez un prénom leucoderme, et en plus manque d précision historique dans vos arguments, car c est faile de taper et d ecrire des choses non précis

ankh, oudja, seneb

6.Posté par Daniella le 18/03/2009 13:06
Mais je sais très bien que les rwandais "Hutu" et "Tutsi" sont religieux et non pas ethniques, je pense que tu n'as pas du tout saisi mon message.
Ce que j'exprimais, à propos, c'était la vision qu'en font un bon nombre de métropolitains...
Le mot aliéné est un peu fort et ne regarde que toi.

5.Posté par kemi le 17/03/2009 23:32
hotep

daniella vous etes vraiment alienée, par votre prénom, d une part et d autre part par l ignorance de ton histoire donc va vas faire des recherche

Le mot "Hutu" ne désigne pas une ethnie, mais une condition sociale à savoir "Agriculteur".

- Le mot "Tutsi" ne désigne pas une ethnie, mais une condition sociale à savoir "Eleveur".

se sont les allemands qui sont allés foutre la merde. diviser pour mieux regner, comme se fameus vendred les leucodermes békés ont voulu opposer les africains mariniquais

4.Posté par Daniella le 17/03/2009 14:12
Nou pé koumancé an nouvél vi, paské nou ja sav nou neg epi koulè a pa sa pli impowtan.
Sèlman an kou d'zyé wouvè i têt byien fèt av foss e lanmou!

3.Posté par chacaro le 17/03/2009 13:30
Man pa mandé koulè nwè la
An pa mandé chivé gréné
An pa mandé dan blan an mwen
An pa man mandé an dièl épé
Man pa mandé nen plat an mwen
Yo si dô an mwen konsidéré man sé tablo mamman

ah nèg la ja pran!!! Ja pran ja pran Ja pran an lô mamman
Ah neg la ja pran
man diw neg ja pran an dièl a malpalan
ah nèg la ja pran!!!
man diw neg ja pran an dièl a neg la mèm
ah nèg la ja pran!!!
man diw neg la ja pran an dièl a méprizan
ah nèg la ja pran!!!
man diw neg ja pran an dièl a blan la mêm
Ja pran ja pran anlô mamman

MAN DIW NEG JA PRAN NEG LA LESE'I A Tè
AH NEG LA JA PRAN

2.Posté par Daniella le 17/03/2009 13:15
C'est une femme écrivain contemporraine et américaine blanche qui a écrit cela, (je n'ai pas son nom...)
Il y a toujours eu des stigmatisations dans nos sociétés "modernes" et les traites négrières, le colonialisme a asservit, malgré ou à cause de nous, les noirs que nous sommes.
Nos parents, grands-parents, nous-mêmes, n'avons, sans-doute, pas toujours eu le courage, la dignité, d'être autre chose pour certains.
Pour certains, en effet, qui sont, finalement, très nombreux, vu les discriminations partout dans le monde.
Quand un noir massacre un autre noir, il est jugé radicalement de sauvage, de tortionnaire, de tonton macoute, de Hutu ou de Tutsi, etc,...
Si un blanc massacre un autre (voir toutes les guerres jusqu'à aujourd'hui), si un asiatique massacre un autre asiatique, les stigmates ne sont pas aussi réducteurs.
Pourquoi?
Les noirs, descendants d'esclaves, les afros-américains, les africains, les antillais, tous les noirs du monde entier doivent se demander pourquoi?
Exprimons-nous, n'ayons pas peur! Défendons-nous et jetons à la mer, nos complexes d'antan qui ne servent qu'à faire des ravages dans notre si belle population.

1.Posté par kemi le 15/03/2009 22:44
hotep

si vous voulez un changement il faut quitter le paradigme du leucodeme ( spiritualité, modèle estétique, prénom de nos enfants, ect .....................

ankh, oudja, seneb

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Janvier 2020 - 22:57 La poste est en grève le courrier n'arrive plus !

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS










L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

En plus de Radio fusion nous reprenons la diffusion de notre éditorial sur icimartinique.com

Il est diffusé chaque matin sur Radio Fusion, mais vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander le podcast. C'est fait ,retrouvez de nouveau l'éditorial du lundi au vendredi sur icimartinique.com


En plus de Radio fusion nous reprenons la diffusion de notre éditorial sur icimartinique.com
Certes c’est aussi avec ces prises de positions que le débat avance quoi qu’on dise. Mais quand il suffit que les médias nationaux et des personnalités nationales embrayent …pour que localement les uns et les autres réagissent…On peut se demander si la réflexion à un fil directeur au pays ?
editorial_segolene_edit_.mp3 éditorial Segolène-édit .mp3  (6.88 Mo)


Victor HAUTEVILLE
04/02/2020



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM