Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

LU POUR VOUS / À partir du 22 mars prochain, les enfants de moins de douze ans conducteurs ou passagers d’un vélo devront obligatoirement être munis d’un « casque attaché ».

Source MAIRIE INFO


Rédigé le Vendredi 23 Décembre 2016 à 11:02 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


Le décret est paru hier au Journal officiel, et il suit les recommandations du Comité interministériel pour la sécurité routière (CISR), qui avait prescrit une telle obligation pour les enfants en octobre 2015. Le texte précise que si le conducteur du vélo est un adulte, c’est à lui qu’il revient de s’assurer du port du casque pour l’enfant transporté.

LU POUR VOUS / À partir du 22 mars prochain, les enfants de moins de douze ans conducteurs ou passagers d’un vélo devront obligatoirement être munis d’un « casque attaché ».
Même chose dans le cas où un adulte accompagne un ou plusieurs enfants à vélo. Si les forces de l’ordre constatent le non-respect de ces dispositions, elles pourront sanctionner l’adulte d’une amende de quatrième classe (135 euros).

S’ajoute au décret un arrêté décrivant les caractéristiques des casques qui devront être portés : peu de détails, sinon que les casques devront être homologués et marqués CE.

C’est une nouvelle étape dans la volonté de sécuriser les usagers de deux roues, après le décret imposant, depuis le 20 novembre, le port de gants homologués pour les conducteurs et les passagers de deux-roues motorisées, sous peine d’une amende de 90 euros.
Pas question en revanche, pour l’instant, de généraliser l’obligation de porter un casque à tous les usagers du vélo. Cette question fait débat depuis des années, et le CISR, tout comme la plupart des associations de promotion du vélo, sont opposés à une telle obligation.

En janvier dernier, le sénateur de l’Eure Hervé Maurey a déposé une proposition de loi pour imposer le port du casque à tous les cyclistes. Cette proposition de loi, si elle a bien peu de chance d’être discutée en séance publique d’ici la fin de la législature, a eu au moins le mérite de relancer le débat. « L’État et les collectivités encouragent la pratique des cycles depuis plusieurs années », explique le sénateur dans l’exposé des motifs, à travers des aménagements de voirie, des dispositifs tels que l’indemnité kilométrique vélo ou le vélo en libre-service dans les grandes agglomérations. L’usage du vélo a logiquement augmenté mais, souligne le sénateur, le nombre d’accidents aussi : « 159 cyclistes ont été tués en 2014, un nombre en augmentation de 8,2 % par rapport à 2013 ». Les cyclistes, ne bénéficiant souvent d’aucune protection, « sont très vulnérables », conclut Hervé Maurey.

Côté adversaires de la mesure, les arguments ne manquent pas. Les associations qui se montrent opposées à l’obligation de porter le casque précisent évidemment qu’elles ne sont pas contre le port du casque, bien au contraire, mais qu’elles estiment que cela doit rester un choix individuel.

Consulter le décret :



EDUCATION

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION










L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

En plus de Radio fusion nous reprenons la diffusion de notre éditorial sur icimartinique.com

Il est diffusé chaque matin sur Radio Fusion, mais vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander le podcast. C'est fait ,retrouvez de nouveau l'éditorial du lundi au vendredi sur icimartinique.com


En plus de Radio fusion nous reprenons la diffusion de notre éditorial sur icimartinique.com
Certes c’est aussi avec ces prises de positions que le débat avance quoi qu’on dise. Mais quand il suffit que les médias nationaux et des personnalités nationales embrayent …pour que localement les uns et les autres réagissent…On peut se demander si la réflexion à un fil directeur au pays ?
editorial_segolene_edit_.mp3 éditorial Segolène-édit .mp3  (6.88 Mo)


Victor HAUTEVILLE
04/02/2020



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM