Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !
   
   






La MERCURY BEACH, chassée ou rapatriée d'urgence ?

La Marcurie nous rappelle les souvenirs du traquenard de dépossession de la COOPEMAR de ses marins pêcheurs, au profit d'activités de plaisances.


Rédigé le Mercredi 16 Mai 2018 à 01:47 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

A en croire le très sérieux web magazine Ste Lucia Time.com C'est le gouvernement actuel qui n'aurait pas tout mis en oeuvre pour refaire l'édition 2018 de la MERCURY BEACH à Ste Lucie. On peut se demander pourquoi? Voici un article qui laisse entendre que ce serait un choix de ce gouvernement, car actuellement l'opposition considère que les responsables en place, doivent donner des explications à la population et au pays . Les sommes en jeu sont considérables à l'échelle du pays.


Mais un autre bruit de fond annonce deux autres versions totalement différentes. 1) Premièrement que le retour de la Mercury aurait pour objectif de ne pas laisser place vide à la Poker Run. La Poker Run est une course de bateaux moteurs qui doit se dérouler en MARTINIQUE. Deuxièmement et c'est plus grave, des marins-pêcheurs annoncent que c'est la mise en place d'une stratégie visant à remplacer les activités de fournisseurs de matériel de pêche traditionnelle de l'ex COOPEMAR par de l'activité pour plaisanciers. Effectivement, l'organisateur de la MB est le même que celui qui dans le cadre d'un véritable traquenard avait avec des complicités politiques et judiciaires, remporté la mise. On ne sait toujours pas si les AOC indispensables à l'occupation du domaine publique, pour l’exploitation commerciale d’un commerce, ont été délivrées entre-temps. Si le groupe Monplaisir est sorti de ce dossier sensible, il n’empêche que les marins-pêcheurs sont de plus en plus remontés. Il se dit même que ces derniers ne soient pas prêts à collaborer avec les organisateurs. Ce sera pour nous l’occasion de vous remémorer les éléments de ce dossier.

Le porte-parole du Parti travailliste de Sainte-Lucie (SLP), Ernest Hilaire, a qualifié de «grande déception» le fait que l'événement Mercury Beach remonte à la Martinique.

L'événement date de juillet 2013 lorsqu'il s'est tenu à la Martinique et quatre autres ont eu lieu à Sainte-Lucie.

Il a d'abord eu lieu sur la plage du parc national de Pigeon Island.


Ernest Hilaire a déclaré à St Lucia Times que le gouvernement de ce pays et le ministre du Tourisme, Dominic Fedee, doivent une explication aux habitants de Sainte-Lucie.

Il a noté que Mercury Beach a amené des milliers de visiteurs français dans ce pays, injectant des sommes considérables dans l'économie locale.

"Location de voiture, les centres commerciaux et même Gros Islet vendredi soir, vous ne pouviez rien manger ou boire ce week-end particulier", a observé le député de Castries South.

"Je pense que nous devrions exprimer notre préoccupation et chercher des réponses pour expliquer pourquoi le gouvernement ne soutient pas l'événement à Sainte-Lucie - nous avons besoin de détails et il est temps que la ministre du Tourisme et l'Autorité du tourisme Luciens explique pourquoi un événement qui a été considéré comme un succès énorme et un contributeur à notre économie locale n'est plus hébergé à Sainte-Lucie ", a déclaré M. Hilaire à St Lucia Times.

La plage de Mercury, lorsqu'elle a été hébergée ici, a été présentée comme un événement haut de gamme ayant pour objectif principal d'offrir une expérience de plage unique aux Saint-Luciens et aux visiteurs.

Les marchés cibles pour les organisateurs comprenaient des territoires français comme la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Martin.

L'événement comprenait une cuisine gastronomique, des boissons haut de gamme et des divertissements.

Selon les médias, l'événement a attiré 7 000 visiteurs et plus de 600 navires en 2016, avec un impact économique direct estimé à 12,1 millions de dollars des Caraïbes orientales.

En définitive plus que de nous faire croire que c'est un retour en Martinique cette affaire ressemble d'avantage à un rapatriement d'urgence. Pour à la fois protéger les moteurs Mercury et financer une société malade d'avoir inventé le développement d'une filière




Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS










L'éditorial du jour

Editorial du Jour / Les bus CACEM trop c'est trop !

Le pourquoi du comment ?


Editorial du Jour / Les bus CACEM trop c'est trop !
Mais vous avez raison, les usagers ne sont pas là pour payer les pots cassés, mais ce gérant à qui on doit des prestations doit –il se faire violence et se tirer une balle dans la tête? Les dirigeants des entreprises en Martinique doivent avoir beaucoup de sang-froid pour accepter reproche du personnel, brimade des usagers, taxe de l’état et impayé de leur fournisseurs.
11122018_editorial.mp3 11122018 EDITORIAL.MP3  (3.55 Mo)


Victor HAUTEVILLE
12/12/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM