Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La lettre électronique du GRS aux Martiniquais sur icimartinique.com


Rédigé le Lundi 18 Novembre 2019 à 00:24 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

L'enjeu actuel du combat pour " sortir de la crise du chlordécone" ( selon l'expression de J-M Party lors de sa dernière émission avec Lyannaj pour dépolyé Matinik ) peut se résumer d'une phrase: passer de l'étape du combat des camarades et sympathisant-e-s à celle du combat de larges couches du peuple lui-même. Depuis le début, cette nécessité est évidente mais les résultats insuffisants.


23 NOVEMBRE : LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS CONTRE CHLORDÉCONE ET AUTRES PESTICIDES !

Quelques centaines de participant-e-s à telle ou telle action, c'est déjà remarquable mais ce n'est pas encore les larges masses. Aujourd'hui, un pas peut être franchi pour deux raisons : la première c'est qu'un instrument militant unitaire, crédible et bien sûr perfectible a été patiemment construit dans l'action, Lyannaj pour dépolyé Matinik. La seconde c'est que le discours négatif entendu au début ( plus rien à faire ! I ja two ta ! Finissez avec ça !, etc.) est largement battu en brèche. Le sujet est partout. Colloque, films, émissions, réunions officielles, commission parlementaire, actions de masse, etc.

Il faut faire un nouveau pas pour que le peuple impose ses solutions. Le détail de l'action du samedi 23 sera défini à la réunion hebdomadaire du Lyannaj, mercredi 13 novembre à 18h à la maison des syndicats.


MARDI 19 NOVEMBRE RÉUNION DE TRAVAIL SUR LA SITUATION INTERNATIONALE.

Il ne fait plus de doute maintenant que nous sommes entré-e-s dans une nouvelle période de la lutte entre les peuples et les prédateurs de l'ordre capitaliste, impérialiste mondial.

Il suffit de prendre au hasard un des titres de la presse : " le Chili vit son Mai 68," , en se souvenant que le Chili de Pinochet a été le laboratoire des politiques néolibérales enragées que le grand Capital a partiellement réussi à installer ici ou là.

Depuis des mois Révolution Socialiste s'efforce d'attirer l'attention sur ces vents nouveaux ! Aujourd'hui la présence parmi nous d'une des porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste ( connu chez nous surtout à travers les visages de Olivier Besancenot et Philippe Poutou ) est l'occasion d'une discussion sur cette nouvelle période et sur les tâches des révolutionnaires. Christine Poupin donc partagera ce moment avec nous mardi 19 novembre à 18h précises au 44 rue Franklin Roosevelt à Fort de France. Vous êtes cordialement invité-e-s !


14 NOVEMBRE 18H À LA MAISON DES SYNDICATS : MOUVEMENT SYNDICAL, GILETS JAUNES ET 5 DÉCEMBRE !

Où va la France ? Tel serait le sous-titre que nous donnerions à la conférence débat organisée par la CDMT avec Patrick Lemoal. Patrick n'est pas un inconnu en Martinique. Il est co-auteur d'une publication sur les conflits sociaux en Martinique suite à une mission de l'institut du travail après les fameuses grèves de Toyota et Roger Albert.

Ancien inspecteur du travail, membre de l'association Coppernic, militant anticapitaliste de toujours, il a écrit plusieurs articles sur les gilets jaunes, leurs rapports compliqués avec les syndicats, l'évolution des positions et sur les perspectives qui se dessinent à un moment où un certain renouveau des luttes coïncide avec des difficultés accrues pour Macron et son monde. C'est donc le regard d'un observateur à la fois averti et impliqué que Patrick Lemoal offrira pour ouvrir un débat sur le sens pour le mouvement ouvrier martiniquais des évolutions de la situation française.
Une conférence à ne pas manquer.

UN HÔTEL AUTOGÉRÉ MENACÉ ! SOLIDARITÉ !
Cela ne se passe pas tout à côté. C'est à Buenos Aires, en Argentine. Mais c'est si près de notre combat, de nos espérances ! En Argentine, des centaines de travailleurs/ses ont répondu à la crise permanente du néolibéralisme économique par la prise en main directe de leurs outils de travail ! Des dizaines d'entreprises autogérées fonctionnent, produisent, distribuent des salaires. La bourgeoisie, éberluée, furieuse ne cesse de tenter de tuer ce mauvais exemple. C'est dans ce contexte que le 2 décembre une menace d'expulsion pèse sur les travailleurs/ses de l'hôtel Bauer, à Buenos Aires, qui fonctionne sous gestion ouvrière depuis 16 ans, à la grande satisfaction des client-e-s. Le Réseau International de Solidarité et de Luttes, dont la CDMT est membre depuis son dernier congrès a exprimé sa solidarité à la lutte contre l'expulsion et pour l'expropriation définitive des patrons faillis. Nous nous y joignons !


ASSURANCE CHÔMAGE : DU PIRE À VENIR POUR LES CHÔMEU(R/EUSE)S

La dernière réforme de l’assurance chômage ne fait pas dans le détail. Pour la classe dirigeante, les chômeurs sont des « doucineurs » ! Ces « gens » utilisent le système plutôt que de chercher sérieusement à travailler et à prendre le boulot qu’on leur donne ! Il faut mettre, selon les capitalistes un terme à ce système trop généreux ! À partir de ce 1er novembre, c’est fait ! L’essentiel des mesures ( nous ne prenons ici que les plus marquantes) modifie les conditions d’ouverture de droit et de calcul des conditions.

1) Pour les règles d’indemnisation, il ne faut plus avoir travaillé 4 mois sur les 28 derniers mois, mais obligatoirement 6 mois sur les 24 derniers mois, pour y avoir droit !
2) Pour les indemnités chômage, ce ne sont plus les jours travaillés qui seront pris en compte, mais le revenu mensuel moyen, ceci à partir d’avril 2020. Ainsi, quelqu’un qui aurait travaillé deux semaines dans le mois, avec un salaire lui correspondant, verrait son allocation diminuée de moitié !
3) Pour les droits rechargeables, même agression ! Là où il était possible pour les chômeurs indemnisés reprenant une activité durant leur période de chômage, de prolonger leurs droits lorsque ceux-ci sont épuisés – à condition néanmoins de justifier de 150 heures de travail – désormais, le seuil de rechargement sera de 6 mois au lieu d’1 mois actuellement ;
4) En outre pour les chômeur/euses ayant eu des revenus confortables (plus de 4500 €), hormis ceux/celles ayant plus de 57 ans, leur indemnité sera réduite de 30% au bout du 7ème mois de chômage.
5) Quant aux nouveaux droits, pour apparemment « équilibrer » les choses, rien d’extraordinaire, sinon encore que l’« universalité » de l’assurance-chômage avec la prise en compte des indépendants (donc des non-salariés), va s’accompagner d’un renforcement du contrôle des chômeur/euses !

MACRON EST BIEN LE PRÉSIDENT DES ULTRA-RICHES.

C’est l’Insee qui le dit dans son rapport du 16 octobre dernier. En effet, pour cet organisme, les inégalités entre les plus pauvres et les plus riches se sont creusées en raison notamment, d’une hausse importante des revenus (dividendes) versés aux actionnaires et de mesures comme le Prélèvement forfaitaire unique qui plafonne à 30% la fiscalité sur le revenu du capital, incitant les grandes entreprises à verser aux actionnaires davantage de dividendes pour des raisons fiscales. Toutes chose qui évidemment ne concernent nullement la majorité de la population, et encore moins ceux dont les difficultés commencent dès le 15 du mois.
S’agissant de la pauvreté, les chiffres parlent d’eux-mêmes, puisqu’ils révèlent une augmentation brute du nombre de pauvres : 8,8 millions en 2017 à 9,3 millions de nos jours.

Une augmentation du taux de pauvreté jamais enregistrée depuis 2011 ! Disons-le tout net. La politique de Macron au service des plus riches, porte donc bien ses fruits.



Actualités MQ.


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Décembre 2019 - 19:04 La Miss France 2020 est Miss Guadeloupe ...

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS










L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !

Bravo à nos musiciens, bravo à nos stars, bravo au public inconditionnel et maintenant bravo à nos icônes.


Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !
Marthely, Béroard, Naimro, Desvarieux, Décimus... et les autres. Il est venu un temps ! Le temps de leur ériger un symbole, une fresque et pourquoi pas une statue où les têtes d'affiches seraient icônisées à jamais avec un public à leurs pieds !
03062019_editorial__2_kassav_2.mp3 03062019 editorial 2 Kassav 2.MP3  (3.65 Mo)


Victor HAUTEVILLE
17/10/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM