Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le coup de gueule d' Alfred DONNAT !


Rédigé le Samedi 5 Août 2017 à 09:18 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Recyclage intégral : rien ne se perd, rien ne se crée; tout se transforme. Une économie circulaire en quelque sorte ! Serte ! Mais il suffirait si on en est certain de porter à la connaissance des autorités ce lot suspect pour ouvrir une enquête.


Voilà résumée à ma manière l'activité particulière, riche et intense, de ce quartier qui fut jadis un havre de tranquillité

Dépôt de vélos volés pour pièces détachées !
Dépôt de vélos volés pour pièces détachées !
c'est l'inverse : dépôt de vélos volés pour pièces détachées ! Disons que ça marche dans les deux sens. si nous voulons être plus précis, disons : dépôt de vélos volés pour stock de pièces détachées destinées à réparer des vélos volés.

Recyclage intégral : rien ne se perd, rien ne se crée; tout se transforme.
Une économie circulaire en quelque sorte !

Ces petits garçons sont très doués, intelligents et surtout particulièrement habiles et inventifs. Leurs parents leur laissent une très grande liberté pour donner libre cours à leur exceptionnel génie créatif.

Il serait dommage qu'ils finissent en prison. L'enfermement limiterait trop leur inventivité et l'esprit créatif dont ils font preuve tout au long de ce procès de recyclage !
Qui ose dire que la rue n'est pas un lieu d'apprentissage et de formation. En l'occurrence ils apprennent sur le tas...de vélos volés. Certes, C'est moins bien, moins confortable qu'un atelier de Lycée professionnel : c'est beaucoup de dérangement car à chaque fois il faut (à contre-coeur ) laisser passer les voitures.

Mais quelle liberté surtout quand les parents font mine de ne rien voir, de ne rien entendre !

Il faut dire que c'est fort possible : la musique joue si fort, et les petits derniers font tant de bruit. Et ils sont encore trop jeunes pour les mettre dans la rue. Encore que...ils sont si précoces qu'ils sont déjà prêts à y aller. Rien de plus stimulant que l'exemple des grands frères, excellents pédagogues, du reste : grace à eux ils assimilent très vite les éléments de langage qui leur permettront de se respecter, et aussi les rudiments du métier.

Quand je vous dis que la rue est le lieu d'éducation !

Voilà résumée à ma manière l'activité particulière, riche et intense, de ce quartier qui fut jadis un havre de tranquillité et de convivialité et qui s'est reconverti récemment pour devenir un haut lieu du renouvellement de notre vivre ensemble !
Nous y vivons, en direct et en intégralité, ce phénomène culturel et générationnel que nos grands grecs de l'UAG ont dénommé "une transition culturelle et civilisationnelle" !

Transition vers où, vers quoi ?
Wait and see !
Rété la, fwère, pou vwè sa, fwère ! Biznès'la danjéré !

Mi fé !



Actualité Martinique

Actualité Martinique | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS










Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM