Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le derrière d'une femme peut-il créer l'émoi dans tout une communauté ?


Rédigé le Mercredi 16 Septembre 2020 à 15:02 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Il faut croire que oui. Voilà 6 ans que nous travaillons à l’élaboration d'un média ALTERNATIF. Nous y travaillons ardemment passant parfois des nuits à vérifier une information.


Nous avons beaucoup appris autour de cette expérience d'informer en particulier à observer comment, quand il n'y a pas d'actualité, les réseaux sociaux en fabriquent une désuète

AU tout début de notre histoire nous avons voulu que l'effigie de notre site soit une femme comme Peugeot a choisi que la sienne soit un lion . C'est ainsi que nous l'envisagions et c'est ainsi que nous l'avons réalisé. Nos critères de photo et d'image voulaient que dans cette photo il y ait 3 choses : Une femme très noire, dont la négritude ne porte pas à discussion. D'autre part qu'elle soit debout, et qu'elle ait une expression de sérénité. Enfin dernier critère il fallait que cette image comporte du rouge vif et du noir mat , les couleurs fondamentales de notre webzine.

Nous avons passé cette commande à un studio graphique basé à Londres avec qui nous collaborons pour donner à notre site une racine africaine disons fortement afro-descendante. A partir de la photo qui nous a été suggérée nous avons compris le contraste qui existe entre certaines régions sur des critères de beauté. Pour certaines communautés les cheveux, pour d'autres les yeux, pour d'autres encore la bouche, mais incontestablement le derrière d'une femme ne semblait pas être un premier atout quand bien même dans le monde certaines femmes exagéraient les proportions de cet aspect de leur corps. MAIS IL FALLAIT UN POINT ESSENTIEL; QUE CETTE FEMME SOIT JEUNE. Le pourquoi est simple, nous savons que la bataille que nous menons n'est pas pour aujourd'hui et que nos lecteurs de demain seront des jeunes.
C'est à ce titre aussi qu'à Lomé, nous avons rencontré une autre agence qui elle, nous a conçu notre logo pour le site Makacla et qui après étude de notre concept nous a proposé le M générique, pour notre portail. Voici ce logo
Le derrière d'une femme peut-il créer l'émoi dans tout une communauté ?

C'est ainsi que à partir de l'image suggérée par Londres et le logo réalisé à Lomé nous avons réalisé plusieurs montages dont celui là et avec lequel nous communiquons de puis plus de 5 ans !

Il se trouve que depuis la semaine dernière nous avons été interpellés pour l'association d'image, de cette jeune femme très noire avec de longs cheveux lisses qui dans sa robe rouge moulante semblait vouloir s’asseoir sur le monde ! Personne n'a vu son fauteuil à droite qui suggérait que cette dernière était une citadine sans doute une dirigeante fière d'elle-même et sans doute préoccupée par ses entreprises. Voici la photo telle que nous l'utilisons depuis 5 ans qui a suscité des réactions.

Cette réaction nous a encore plus touchés quand nous avons reçu l'interpellation d'un lecteur fidèle avocat de profession

Cette réaction nous a encore plus touchés quand nous avons reçu l’interpellation d'un lecteur fidèle, avocat de profession qui a pris le temps de donner son avis .

Nous sommes un média alternatif dont l'ADN est de considérer qu'un média engagé est un média où les lecteurs s'engagent. Et tout engagement est un engagement, que ce soit pour critiquer, que ce soit pour féliciter. Ici nous avons compris au bout de la seconde interpellation qu'il s'agissait d'un sujet de société : A savoir si dans une société vieillissante, avec des jeunes de plus en plus débridés et contestataires, une femme avait encore le droit d'être habillée comme elle veut sans que cela ne dérange toute sa communauté traditionaliste.

J'ai été conforté dans cette interrogation quand un autre lecteur a fait l'observation suivante je cite : C'est le regard qui est pervers, pas la photo. Un belle femme doit elle se cacher ? Qui est ici adepte du tchador ? La beauté est l’état naturel du monde et si vous ne la supportez pas , détournez le regard... fin de citation.

Comme vous pouvez le constater il y a donc discussion d'autant qu' une autre lectrice m'a fait la proposition la plus inattendue qui consistait à lui couper les fesses sur la photo afin que ce derrière turbulent ne gène plus personne ! Ainsi donc c'était ses fesses qui faisaient de nous des sexistes, des utilisateurs de corps de femme et je ne sais quoi encore.

L'histoire se répète inlassablement sauf qu'elle se confirme de génération en génération

Cette statue a été balladée dans tout Saint pierre uniquement parce qu'elle avait les fesses à l'air.
Cette statue a été balladée dans tout Saint pierre uniquement parce qu'elle avait les fesses à l'air.
A Saint Pierre de la Martinique, une statue avait été offerte pour symboliser la renaissance. Il s'agissait d'une femme qui semblait sortir des cendres nue et dont le message était, relevons nous! Pour qu'elle soit bien visible, elle avait été mise sur des colonnes à la place Bertin. Cette dernière n'a cessé d'être déplacée dans la ville comme l'explique le guide touristique Fred Pin, pour finir sa course dans l'ancien théâtre où pour se moquer d'elle, une fois qu'elle était à terre en lui passant les mains sur les fesses. C'est de là que vient l'expression pa pran mwen pou bonda mé zanmi !

Ainsi donc le popotin des femmes semble toujours poser problème à notre communauté aujourd'hui. A choisir les femmes dont le postérieur était comparé à un capital, ou celles qui aujourd'hui bardées de hot dog sont incapables de ne pas déborder sur le siège d'une mobylette. Nous avons donc pour tenter l'expérience et aller jusqu'au bout de cette logique pudibonde poussé le vice à lui enlever les fesses. Ainsi elle est donc devenue une image, un beau visage, une silencieuse ce qui va rassurer ceux qui gênés par ce postérieur n'ont plus fermé l' oeil !


Aussi parce que nous tenons à ce qu'une femme, jeune, noire soit l'égérie de notre site nous envisageons de poursuivre dans ce sens avec cette nouvelle égérie désormais la Togolaise Valentine ALVARES qui vient de nous donner son accord pour cette nouvelle affiche, elle qui se bat dans son pays, au Togo pour la liberté de disposer de son corps comme elle le veut sans voile par exemple ! !




Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM