Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le "stealthing", l'inquiétante pratique sexuelle qui se répand ici aussi !

Ici c'est bien entendu en MARTINIQUE




Le retrait non consensuel du préservatif pendant les rapports sexuels expose les victimes à des risques physiques de grossesse et de maladie et, comme l'indiquent clairement les entretiens, est considéré par beaucoup comme une violation grave de la dignité et de l'autonomie.


Un tel retrait du préservatif, connu sous le nom de «camouflage», peut être interprété comme transformant le sexe consensuel en sexe non consensuel selon l'une des deux théories, l'une d'entre elles risquant d'être trop criminalisée en exigeant une transparence complète sur les capacités reproductives et les infections sexuellement transmissibles.

Adoptant la théorie alternative, préférable du non-consentement, cette pratique interroge sur les recours possibles en matière pénale, délictuelle, contractuelle et de droits civiques dont disposent actuellement les victimes.

En fin de compte, un nouveau délit de «camouflage» est nécessaire à la fois pour fournir aux victimes une cause d'action plus viable et pour mieux refléter les préjudices causés par le retrait non consenti du préservatif.


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Famfole | Femme d'action. | L'amoureuse | Admirer une femme. | Maman poule