Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lettre ouverte à Didier Laguerre : Mr le maire que pensez vous de l'idée de changer le nom de la rue Blénac ?


Rédigé le Lundi 12 Août 2019 à 10:01 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Il est important de ne pas se laisser distraire ni par les diversions, ni par les effets de plume. Allons au fond du débat d'idée qui nous anime et prenons l'engagement de hisser la Martinique par le haut pour faire progresser le débat !


La lettre du Webzine MAKACLA.COM à Didier Laguerre, Maire de Fort de France !

Avant de vouloir déplacer Colbert Commençons par changer le nom de la rue Blénac !
Avant de vouloir déplacer Colbert Commençons par changer le nom de la rue Blénac !
Monsieur le Maire,

Vous n'ignorez pas qu'un débat agite en ce moment notre communauté. Il s'agit de notamment de faire le point avec nous-même sur un certain nombre de questions dont celle de notre positionnement vis à Vis du Code Noir. Il s'agit précisément de savoir si sa place est légitimée devant l'un des principaux symboles de la république dont nous sommes membres. Mais à notre avis le plus important est de faire le point entre Martiniquais et avant tout en Martinique sur cette question.

Je vous sais sensible à toutes ces préoccupations idéologiques. Comment un digne représentant de la pensée Césairienne pourrait-il être indifférent à une telle réflexion historique? Nous avons sur ce point interrogé Gilbert Pago sur le lien existant entre Blénac dont une rue porte le nom dans Fort de France, et la rédaction du Code Noir. Ce dernier à qui vous avez confié une mission de mieux faire connaitre l'histoire de la ville, nous a expliqué l’existence formelle, d'un lien indéniable entre les informations, transmises par Blénac, Gouverneur Général et la rédaction de la première version du Code Noir.

Certainement que vous êtes, vous aussi informé de cela ! D'autant que pour être complet sur la communication faite par l'historien, ce dernier nous avait aussi indiqué que Césaire lui aussi avait été interrogé sur la question, et que s' il comprenait la question, il avait pris l'option en considérant que comme architecte de la ville, le nom de ce dernier devait aussi continuer d' exister.

Mais faut-il pour autant que ce soit une rue quand on sait le vécu et la dureté de la vie sous le règne de ce texte durant lequel en conséquence nos descendants ont été traités.

Le Professeur Charles Nicolas, que vous avez aussi reçu en Mairie pour une conférence sur les séquelles de l'esclavage, disait je cite : " qu'il fallait savoir abolir un certain nombre de mots et de noms, voire d'attitudes. Il citait pour reprendre ces mots, le mot détestable que celui d'Habitation encore en vigueur. Blenac fait partie de ces noms détestables!

Aussi, Monsieur le Maire, Didier Laguerre, que penseriez vous, pour nous aider à faire ce deuil utile de débaptiser cette rue. En son temps Césaire a fait l' Avenue Maurice Bishop, le Rond Point du Viet Nam Héroïque. Le Président de la République, lui même a fait abolir le drapeau aux quatre serpents.

Je vous sais soucieux de toujours engager le débat, sur des questions qui préoccupent les Foyalais, dont je suis. Ne croyez-vous pas nécessaire dans cette période de choix, de réflexion et d'avancée idéologique d'agir en ce sens ?

Vous remerciant par avance de prendre en considération notre lettre ouverte, je vous prie, monsieur le Maire Didier Laguerre d'accepter mes salutations respectueuses .


Victor Monlouis Bonnaire,
responsable éditorial
du Webzine MAKACLA.COM



Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM