Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Martinique, une grande décomposition recomposition, qui interroge tout même !

Volet 1/ 4 la recomposition politique !


Rédigé le Jeudi 6 Juin 2019 à 18:00 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Il arrive que parfois pendant plusieurs jours nous ne vous fassions pas d'article. Il faut savoir se taire parfois, écouter souvent et enquêter systématiquement ! C'est ce que nous avons fait ces jours derniers, d'autant que KASSAV nous a vachement occupé, et aéré l'esprit.


Mais ce que je souhaite, c'est partager avec vous mon regard du pays Martinique actuel, avec une vue d'ensemble sur différents secteurs d'activités. Notre propos portera sur la politique, les affaires, la culture et les valeurs ! Soit 4 sujets à vous présenter.

Martinique, une grande décomposition recomposition, qui interroge tout même !
Commençons par la politique : Outre le dernier spectacle de guerre de tranchée à la CTM, dont nous nous sommes largement entretenus sur ce média, et qui montre que dans nos instances les plus représentatives, que tous les coups sont permis, au niveau des EPCI principalement dans le centre et dans le nord, on peut aussi dire que c'est la débandade, crise de valeur et laisser rouler.

La crise de valeur commence quand le patron de la CACEM est à plusieurs reprises soupçonné d'escroqueries, et que ce dernier ne prend aucune mesure de retrait personnel, pour se défendre et protéger l'institution qu'il dirige. Plus grave est le silence de ses collègues maires, de Fort de France, de Schoelcher et du Lamentin, qui préfèrent attendre qu'il tombe tout seul que de le pousser à démissionner.

Ceci est du corporatisme, au mieux, de la complicité aux yeux des citoyens.

Résultat ,rien d'étonnant qu'un outil essentiel de développement beugue.... c'est Daniel Marie-Sainte qui le disait lui même : je cite "CACEM le 5 06 2019 : La semaine dernière le Conseil Communautaire de la CACEM n’a pu tenir sa réunion mensuelle à cause de l’absence de quorum ! Reconvoqué ce mercredi 5 juin la situation ne s’est pas améliorée ! La réunion du Conseil Communautaire ne s’est tenue qu’avec un effectif réduit de 18 présents sur un effectif total 56 élus !!! Soit une participation de 32% ! Il est à noter que les maires du Lamentin et de Fort de France étaient absents !!! Est-ce sérieux ?

Sauf que Daniel Marie-Sainte oublie de préciser qu''il y a moins de deux semaines, il n'a pas pu présenter ses dossiers, pourtant des sujets importants, pour quorum insuffisant , alors que la plénière a été reconvoquée aussi, et que là encore, le lendemain il n'y avait pas de quorum non plus !


Donc autant à la CTM, dans les EPCI, et dans bon nombres d'organisations, les élus ne voient pas la nécessité d'être présents .

Nilor conteste Marie-Jeanne. Ba péyi-a an chans exclut Miguel Laventure, et il n'est pas certain que le groupe PPM après les présidentielles, et dans la perspective des municipales soit en ordre de marche.

Donc si la décomposition politique est avérée, personne ne croit en une situation qui n'évolue pas. La vraie question est de savoir quelle sera la nouvelle offre politique et quel sera le poids des alliances.

Il ne serait pas étonnant que dans les jours prochains, les uns et les autres se positionnent définitivement et annoncent leur alliance définitive. Nous ne serions pas étonnés d'une élection où les groupes fassent alliance dès le premier tour.

Il n'est pas interdit de penser que Miguel Laventure fasse alliance avec le MIM au premier tour ainsi que Bruno Nestor Azérot, et que le groupe Péyi-a ne se retrouve aussi dans une alliance au premier tour avec le PPM, d'autant qu'il n'est pas à exclure que Serge Letchimy s’interroge encore !

Nous pouvons nous tromper mais nous imaginons que ce qui est important pour les élus actuels, souvent très jeunes d'âge, c'est forcément de se retrouver dans l'emballage finale du second tour de l'élection de la CTM !

Cependant, il n'est pas dit qu'une crise sociale d'ici là ne vienne troubler le jeu davantage !

.



POLITIQUE

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom ! Rediffusion

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !  Rediffusion
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
14/07/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM