Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Même sans la cagnotte, France-Antilles sera sauvé... Mais à quel prix ?


Rédigé le Samedi 11 Janvier 2020 à 04:07 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Nous allons découvrir dans les jours qui viennent que France-Antilles n'est pas une entreprise comme les autres. En effet vous constaterez qu'au delà de son effectivité de média, ce support est aussi un instrument politique. Un média au service d'un système.


A plusieurs reprises le tribunal a renvoyé sa décision, c'était le signe d'une action en coulisse.

En effet à plusieurs reprises alors que rien ne l'expliquait économiquement , comme par enchantement l'éventualité de la liquidation du journal a été repoussée. Quand nous disons rien, comprenez aucune logique économique. France- Antilles perd en effet chaque jour de l'argent et le groupe qui pilote l'affaire a déjà dépensé le double de ce qu'il avait prévu au départ soit presque 19 millions (C'est ce que déclarait à notre micro l'avocat de FA). Il en est à plus de 18 millions, alors que la restructuration avait été évaluée à 9 millions.
Ainsi donc , le nouveau passage par la case Tribunal de Commerce de Fort -de- France, n'est en fait qu'une nouvelle pause technique et de réorganisation financière. Cette réorganisation porte sur la mise en place d'un plan de réduction drastique du personnel. La meilleure option étant de ne pas dépasser le chiffre de 120 personnes. En dehors de ce plan , tous les analystes considèrent qu'il n'y a pas de futur. Sauf que pour arriver à ce résultat , il faut débourser immédiatement les montants de tous les licenciements. A moins que ce remboursement qui pourrait être payé par les AGS ne soit ajouté à ce que l'entreprise devra payer à la sortie du redressement dans le plan de continuation. Au bas mot plus de 2 millions d'euros.

Par conséquent ceux qui actuellement travaillent au sauvetage de France-Antilles doivent probablement rechercher au moins un montant équivalent à la mise de départ soit 9 millions pour faire maintenant ce que le personnel n'aurait pas accepté à l'époque. Dans ce genre de dossier trouver neuf millions peut paraître chose impossible, sauf si dans ce dossier l'Etat et ses services s'y mêlent.

Dans le contexte social actuel de crise et d'activisme qui provoquent des besoins de dire et d'expliquer en région, il ne serait pas étonnant de retrouver dans le carré final le tour de table qui fasse place, à quelques grands groupes békés et autres mulâtres argentés de nos pays. les nègres argentés préférant acheter du terrain et des villas à rénover !

Par conséquent si à la prochaine échéance vous voyez que France-Antilles sort vivant de ce tunnel infernal, ou que l'affaire est encore renvoyée... vous pourrez vous dire que le préfet a fait son job : Maintenir l'oeuvre du Général De Gaulle, sauvegarder des emplois, renforcer son influence sur ce média, donner le sentiment d'un espace démocratique et de liberté de la presse.

Quand aux békés et ceux qui rentreront au capital, les capitalistes donc... ils commenceront peut être à gagner de l'argent, si le plan est bien mené, même si dans un premier temps il faudra serrer les fesses. Car le nouveau programme : Ajuster le personnel, réduire les dépenses en sortant 3 journaux semaines plus mutualisation et mutation technologique du numérique en digitalisant toute cette affaire est tout à fait cohérent. Pour bien comprendre ce dossier retenez qu'entre vente de journaux et publicité, France-Antilles c'est environ 2 millions d'euros mensuels. C'est à dire un vrai gisement.

Attendons de savoir qui sera le Carlos Ghosn de l'affaire et si la rédacteur en chef actuel de FA sera le nouveau rédacteur ADJOINT de MAKACLA.COM !



Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM