Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Misère en Martinique ! Le hurlement de Mario Moreau !

Ceci est une contribution de Mario Moreau reprise avec sa tacite autorisation !


Rédigé le Mardi 16 Avril 2019 à 16:58 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

La venue de Mme Christelle DUBOS, Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Solidarités et de la Santé actuellement en Martinique et d'emblée, après l'avoir entendue, on ne peut se satisfaire de la totale insuffisance des solutions apportées par le gouvernement sur la pauvreté et la misère dans notre pays.


"PAUVRETÉ ET MISÈRE" EN MARTINIQUE QUELLE ABERRATION DE LAISSER CROIRE QUE L'ON PEUT VIVRE AVEC 615€ PAR MOIS !!! PLUS DE 100000 PERSONNES !!! MI LÉTA PÉYI'A !!! NOU KA FOUYÉ FOS NOU NOTRE SITUATION EST LÀ ALORS QUE DES ENRICHISSEMENTS DÉMESURÉS CONTINUENT À CREUSER LE FOSSÉ EN "PAUVRETÉ ET MISÈRE"....ATTENTION

Oui la pauvreté est bel et bien présente, ancrée durablement dans notre pays.

Quand le gouvernement se focalise sur 27300 personnes qui résident dans les QPV Quartiers Prioritaires de la Ville en Martinique, c'est plus que réducteur par rapport à l'ensemble du pays. La pauvreté ne réside pas seulement à Fort de France, au Lamentin, au Robert et à Ste Marie !!! L'Etat fait un choix de ne reconnaître que ces 4 communes dans le dispositif QPV et on doit s'interroger sur CE CHOIX.

Le seuil de pauvreté est à 32% dans toute la Martinique...Je le réécris 32% contre 13% en FRANCE.

Pourquoi d'autres communes ne sont pas dans le dispositif ? Ça crée encore une discrimination, une inégalité devant la pauvreté et la misère. Tout ceci pour des questions de BUDGET alors que l'argent public qui est capté est entrain d'enrichir les plus grosses fortunes au lieu d'être consacré à la détresse sociale humaine !!! Donc si on parle de pauvreté et de misère, les autorités doivent avoir une analyse globale sur l'ensemble du pays.

Est-ce que le chiffre de la pauvreté et de la misère serait trop alarmant ?

Avoir près de 100 000 personnes concernées et pas seulement 27300, ce n'est pas la même chose. Donc à mon humble avis, il ne doit pas y avoir de sous-estimation, ni de choix particulier de mise en avant de la pauvreté et de la misère dans certains territoires uniquement. N'y a t'il pas de la pauvreté et de misère dans le Nord Caraïbe ? Dans le Sud ? Dans d'autres communes et quartiers du centre et du Nord Atlantique ?


Pourquoi cet échantillonnage ? Quel est le bon sens d'en extirper une partie ?

Il faut appeler un chat un chat, c'est de la discrimination, de l'inégalité, de l'injustice. Autre préoccupation majeure, pourquoi le montant en euros retenu est d'environ 615 € pour qualifier le seuil de pauvreté d'une personne en Martinique alors qu'en France hexagonale, il est à 1026€ alors que la France est structurée et plus riche que la Martinique ?

C'est plutôt l'inverse qui serait logique !!!

Imaginons un seuil de pauvreté fixé à 1026€ c'est près de 150000 personnes qui seraient concernées en Martinique. La traduction d'un seuil de pauvreté fixé à 615€ en Martinique veut dire que l'on peut vivre avec 615€ par mois en Martinique !!! Oui c'est exactement cela. C'est la traduction budgétaire pour un gouvernement. Le gouvernement n'est pas en droit de se servir du revenu médian pour qualifier le seuil de pauvreté et de misère en Martinique !!!

Vous savez que beaucoup de salariés sont touchés par la pauvreté, on les dénomme les nouveaux pauvres donc il ne faut pas travestir notre réalité pour laisser notamment ceux qui ne travaillent pas, plus de 100000 personnes dans leur détresse sociale en extirpant 27300. En FRANCE, un citoyen a besoin de 1026€ pour vivre et en Martinique, c'est 615 €. Quand même !!! Est-ce à confirmer qu'il n'existe aucune égalité réelle ??? En fait où est passée cette loi ?


QUE FAIRE ? Il faut stopper cette hémorragie. Les boosters de la pauvreté et de la misère sont les suivants et sont bien connus :

- La fragilité des familles, monoparentales, nombreuses, vieillissantes sans une bonne retraite...
- La vie chère qui crée sans cesse de la pauvreté et de la misère. 2009 oui, mais c'est plus grave, la profitation est puissante. - Le chômage structurel insupportable
- L'inégalité réelle par rapport à la France. Où est la loi de l'égalité réelle ? Pourquoi avoir besoin en fait dans la République, d'une loi d'égalité pour certaines régions ? Donc nous sommes bien un pays, pas une région, EN COOPÉRATION.
- Le décrochage scolaire qui se transforme en échec scolaire
- L'insuffisance de niveau de formation et de qualification qui ne permet pas de travailler
- La discrimination et l'inégalité budgétaire décentralisée
- L'absence de production industrielle qui permet à l'importation massive de rendre la vie hyper chère sous la bénédiction des gouvernants
- L'endettement de la très très grande majorité des communes. Les communes, elles mêmes sont pauvres !!!
...etc...etc

Il y a des solutions qui s'inscrivent obligatoirement dans la durée mais il faut avoir le courage politique de s'y lancer et de mettre de l'argent sur la table. Le niveau de vie est maintenu que par 1/4 de la population !!! Le tissu économique est composé de 36000 sur 38000 entreprises, ayant entre 1 et 2 salariés. Comment résoudre le chômage, créer de la croissance avec cette situation...etc ? Les politiques publiques peuvent elles, sont elles adaptées ? Localement c'est la crise. Le gouvernement profite et fait porter aux Martiniquais la charge de payer le développement par la force de leur travail qui leur procure un pouvoir d'achat.

30% d'abattement supprimé correspond à une augmentation de l'impôt. Il faut être clair. En fait, que peut on dire de la CTM mise en place !!! Où est passée la loi Balladur qui devait étendre cette réforme institutionnelle en France ? Nous étions avec la Guyane des cobayes ? Yo byen kouyonen nou ? Pas vrai.

La relève, c'est à dire la jeunesse est touchée par la pauvreté. Où allons nous ?


DONC IL FAUT INVESTIR DANS LE CAPITAL HUMAIN. IL FAUT AVOIR UNE POLITIQUE AMBITIEUSE QUI INVESTIT DANS LE DÉVELOPPEMENT DU PAYS ET NON AU PROFIT DES PLUS GRANDES FORTUNES DE CE PAYS. LA MARTINIQUE NE PEUT SE RESUMER À LA COURSE À L'ENRICHISSEMENT. LES CONSÉQUENCES SONT LÀ : PAUVRETÉ ET MISÈRE ACCRUES.

Plan de pauvreté du gouvernement = 8 milliards. Non seulement très insuffisant avec des mesures et actions "sparadrap". A partir de plan, à grosse maille environ 30 à 40 millions de BUDGET VIRTUEL pour la Martinique alors qu'il faudrait plus de 90 à 100 millions d'euros. C'est très Insuffisant.

Il faut traiter le mal en profondeur.

Accompagner les familles concrètement pour atteindre le CONFORT FAMILIAL SÉCURISÉ qui permet pas de ne pas échouer à l'école par exemple, qui ne permet pas d'être jeune fille mère à près de 15 ans...etc...etc. Arrêter l'hémorragie de l'échec scolaire. Mettre en place des filières universitaires ici en Martinique. 40 filières. Au lieu de nous bercer avec le tourisme "doudouisme" comme seule voie royale, qui ne rapporte pas, qui enrichit les compagnies de croisière. Surtout ça. Investir dans la production industrielle locale en mettant en avant des secteurs économiques porteurs.

Arrêter cette supercherie avec le tourisme qui sert plus aux compagnies CLUISES qu'à nous et la banane qui rapporte près de 450 millions par an à des privés et qui en contrepartie tuent la population.

Il faut revoir tout cela.

Qui peut me dire quels sont et combien de secteurs d'activités économiques sont utiles au pays pour son développement ? Près de 40 secteurs qui peuvent générer de la plus-value, il faut les développer et surtout ne pas rester dans des situations monopolistiques qui sont au service de l'enrichissement des fortunés...

SI ON NE VEUT PAS INVESTIR DANS L'ACCUEIL PETITE ENFANCE POUR GARANTIR UN ÉVEIL ET UN DEVELOPPEMENT CORRECT À L'ENFANT MARTINIQUAIS...

On a bien compris que les préoccupations sont ailleurs. Toutes les crèches sont en difficulté, que fait le gouvernement ? Que fait la collectivité ? Donc il ne faut pas traiter ce dossier "PAUVRETÉ ET MISÈRE" en trompe l'oeil !!! N'empêche que nous avons là, une indication que le pays est entrain de glisser vers un risque majeur : L'INSÉCURITÉ CIVILE !!!

Attention, là c'est un peu le point de non-retour.

Les autorités connaissent le dossier. Donc Mesdames, Messieurs, que faisons-nous ?

Je pense humblement qu'en fait, les autorités ne se soucient guère de la détresse miséreuse de beaucoup de Martiniquais....Sé zafè tjou mel ki pran plon !!! A bon entendeur, salut.

Contribution de Mario Moreau.




Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Don, pour permettre les projets... La grande mode du moment


Editorial du Jour / Don, pour permettre les projets... La grande mode du moment
15052019_editorial_finacement_et_don.mp3 15052019 editorial finacement et don.MP3  (4.09 Mo)


Victor HAUTEVILLE
23/05/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM