Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

On dit qu'il n'y a pas de préfet en Martinique en ce moment... Et pourtant


Rédigé le Mardi 4 Février 2020 à 21:15 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Jean Marc Party doit avoir une info concernant le nouveau Préfet qu'il semble ne pas pouvoir lâcher pour l'instant. En effet non seulement il nous demandait ce qu'on pensait d'un Préfet femme, d'un Préfet Martiniquais, mais il semble s'impatienter à l'idée de ne pas voir arriver le nouveau réel patron du pays.


Sauf que nous observons, que le pays tourne, que personne ne va pour l'instant taper les activistes devant les supermarchés et que finalement la vie roule dans le pays. Seul écueil France Antilles. La liquidation inattendue.

Photo Benny René Charles
Photo Benny René Charles
Nous , nous avions vraiment pensé que FA échapperait à son destin, quand bien même le risque était immense. Mais nous avions aussi comme information, de source officielle, que le préfet se battait comme un beau diable, pour sauver le journal du Général. #FranceAntilles

La suite de l'histoire nous la connaissons. Mais si le pays continue de tourner, c'est que Préfet ou pas Préfet, tous les services de l'état et leurs représentants savent dans quel sens pousser les différentes structures pour que les intérêts de l'état soient préservés. Le premier besoin de ceux qui nous dirigent est de faire du lien. Et pour faire du lien il faut pouvoir communiquer. Et un vrai journal ce n'est pas de trop.

C'est pour cela que les services de l’état en Martinique ont adressé aux salariés de France Antilles une espèce de "tjimbé tchè" ! Voici le texte de la préfecture.

#FranceAntilles. Ce matin, parution de la dernière édition du quotidien créé en 1964 à l'occasion de la visite officielle en #Martinique du général de Gaulle.
Malgré la mobilisation exceptionnelle de l'État, aucun projet de reprise n'a abouti faute d'une participation suffisante des investisseurs privés.
Les services de l'État accompagneront avec #PôleEmploi les 114 salariés du groupe en Martinique et soutiendront toute initiative qui contribuera à faire vivre le pluralisme de la presse et de l'information en Martinique,

Ce qu'il faut retenir dans ce communiqué c'est surtout cette phrase : je cite "et soutiendront toute initiative qui contribuera à faire vivre le pluralisme de la presse et de l'information en Martinique. Fin de citation

A en croire les différents bruits de couloir nous avons déjà recensé au moins 8 projets en cours pour le remplacement de FA. L'argument le voilà : FA c'était 20 millions d'euros de chiffre d'affaires. A 2 millions par journaux nouveaux ou projets de presse émergents, c'est pas moins de 10 projets qui seraient possibles.

Comme quoi quand les gros se gavent seuls, c'est la diversité de l'écosystème qui est en péril.

Par conséquent nous disons au Préfet prochain, que nous avions bien entendu ce qu'avait dit son prédécesseur sur l'aide qu’entendait porter l'état pour faire émerger de nouveaux projets.



Actualités MQ.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS












Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM