Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Pourquoi, en Martinique, les représentants de l'état ne font pas ce qu'ils exigent du citoyen ?


Rédigé le Vendredi 29 Mars 2019 à 20:58 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Commençons par les faits. La case d'un "ti maléré" est écrasée à la pelleteuse, au François alors que 50 mètres plus loin git en extase celle d'autres Martiniquais. Il se trouve que ces autres Martiniquais là sont des békés.


Mais ce n'est pas le sujet qui nous intéresse. Nous n'avons pas mené l'enquête pour savoir qui à tort qui a raison. La seule chose que nous savons c'est que celui qui a demandé de casser la maison, s'autorise des pratiques qu'il condamne par ailleurs. Lui c'est l'Etat en l'occurrence.

Regardez , le matériel de pêche du ti maléré mélangé aux tôles et au bois de sa case.
Regardez , le matériel de pêche du ti maléré mélangé aux tôles et au bois de sa case.
Pour ceux qui ne le savent pas il y a des procédures très précises à mettre en place en cas de démolition d'un ouvrage. Ici il s'agit de la case d'un "ti maléré". Ces procédures sont obligatoires en particulier pour la protection des travailleurs. A ce titre la sécurité sociale organise le 4 Avril 2019 une réunion des coordinateurs sécurités dits CSPS.

Cette personne assermentée surveille que rien ne peut mettre en danger les travailleurs, mais veille aussi, à ce que que les bonnes procédures soient mises en place sur tout chantier. A Saint-Joseph où cette semaine un homme est mort sur un chantier de terrassement, il n'y en avait pas. C'est aussi son travail de faire cas pour la protection de l'environnement. Généralement avant la démolition, les matériaux sont triés. Le cuivre avec le cuivre, les autres métaux comme les tôles avec les tôles, le bois avec le bois. Enfin cette personne veille à ce que les débris ne soient pas mis dans la nature. Il faut savoir par exemple que du béton de chantier avec de la ferraille de l'ouvrage dedans, même si c'est pour faire une route ou une trace, dans un terrain boueux, c'est de la pollution. A plus forte raison si on mélange béton, tôle, bois, caca de nègres, et autres résidus d'une occupation temporaire matérialisée par une construction.

Dans cette maison il y avait forcément de l'amiante. Les maisons des "ti maléré" c'étaient essentiellement des feuilles de placo ciment, dit fibro ciment pour la fibre d'amiante contenue dans ce matériau.

Hé hé !!!

Alors que les services de l'état sèment des contraventions aux contrevenants de cette démarche, comme vive De Gaulle, on apprend que pour la case du "ti maléré" écrasée sauvagement par lui ( l'état donc ) le pelliste a fait un grand trou et a mis dans ce trou et a lâché dedans tous les débris "blogodo" ... sans autres formes de dispositions

Monsieur le Préfet, heureusement que Kalash qui est du François, n'était pas là car il aurait dit BONJOUR en lettres capitales à ceux qui ont fait cela... Vous savez le BONJOUR de la CFTU !

Après on dira que c'est la jeunesse qui est sans respect... Mais nous savons aussi que gérer c'est prévoir, et sans doute que cette opération concertée des services de l'état, n'a d'autre but que d'enfouir les vestiges, pour des recherches archéologiques futures....
A cet instant les scientifiques auront beaucoup de mal à comprendre pourquoi ce lieu à été démoli avec autant de brutalité. En attendant ,Vive Kalash ..!

Pour regardez le trou cliquez sur page suivante ou page 2. Merci



VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM