Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Le portail du vivre et entreprendre autrement en MARTINIQUE.
   
   




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un particulier déclare avoir subi une tuerie généralisée de son troupeau de moutons !




Ce ne sont pas moins de 10 moutons qui auront été égorgés par des chiens en liberté une fois de plus. 10 moutons de sélection patiemment travaillés dont des mamans pleines qui ne demandaient qu’à mettre bas.


C’est un sentiment de dégoût et de découragement, voire d’injustice qui anime cet éleveur d’autant qu’habituellement ses propres chiens protègent ses moutons. Selon ses dires : ses chiens étaient enfermés.

une tuerie généralisée de son troupeau de moutons !
une tuerie généralisée de son troupeau de moutons !
En effet, je devais avoir une visite pour le contrôle des terres polluées alors j’ai pris la décision d’enfermer mes chiens qui protègent le troupeau, pour éviter qu’ils n'attaquent les agents ne sachant pas à quelle heure ils viendraient. Je voulais faire sur mon terrain les tests de chlordécone. Et de poursuivre, oui J’ai subi une attaque de chiens errants, j’ai perdu tous mes moutons, secteur Gondeau Lamentin.

Donc entre-temps d'autres chiens sont venus et ont égorgé le troupeau sans que les chiens qui les défendent habituellement puissent rien faire.
C’est d’autant plus une grosse perte que ce dernier ne peut porter plainte contre personne. Une perte de temps que de porter plainte d’autant que personne n’a entendu et que personne n’a rien vu. Il ne sait donc à qui appartenaient les chiens qui lui ont causé le préjudice.



Le fait que cela se passe dans une fausse agglomération, montre que le phénomène est généralisé.

Mes chiens qui protègent le troupeau, pour éviter qu’ils n'attaquent les agents ne sachant pas à quelle heure ils viendraient.
Mes chiens qui protègent le troupeau, pour éviter qu’ils n'attaquent les agents ne sachant pas à quelle heure ils viendraient.
Notre web magazine qui vous le savez s’occupe majoritairement de ce qui se passe en Martinique ne pouvait pas ne pas vous parler de ces faits, même s'il s’agit d’une affaire privée d’autant que ce n’est ni la première fois, ni la dernière qu’un éleveur voit sa production décimée.
Même s'il s’agit là d’un éleveur qui réalise cette activité par passion, il est impossible de passer sous silence de tels faits.

Il faut espérer que les autorités se penchent aussi sur ce cas, car si cela arrive bien souvent dans des exploitations agricoles retirées, le fait que cela se passe dans une fausse agglomération, montre que le phénomène est généralisé.


Nous compatissons à sa déception et très probablement à sa rage et à son sentiment d’impuissance face à une situation contre laquelle il ne peut rien, hélas. Encouragé mé pa découragé


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS