Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !
   
   






Virée par son patron: Elle ne portait plus de soutien-gorge !


Rédigé le Lundi 3 Septembre 2018 à 11:58 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Christina Schell, 25 ans, est originaire de Colombie-Britannique, dans l’ouest du Canada. Il y a deux ans, la jeune femme a rejoint le mouvement « no bra » qui consiste, par confort ou par conviction, à ne plus porter de soutien-gorge.


En mai dernier, Christina a été engagée comme serveuse dans un club de golf dans la petite ville d’Osoyoos. Mais en lisant le code vestimentaire de l’établissement, elle a remarqué que la direction exigeait que les serveuses portent un débardeur ou un soutien-gorge sous leur uniforme.

Virée par son patron: Elle ne portait plus de soutien-gorge !
Une mesure pour la protéger des clients alcoolisés selon le patron.

Trouvant cela plus confortable et désirant continuer à ne pas porter de soutien-gorge, l’employée en a discuté avec son patron. Prétextant qu’il savait ce qu’il se passait dans les clubs de golf « lorsqu’il y a de l’alcool », le directeur a refusé de faire une dérogation pour sa nouvelle employée. Christina a de son côté refusé de se plier à ce code vestimentaire et affirme avoir été renvoyée pour cette raison.

Virée, elle dépose une plainte au tribunal

La jeune femme de 25 ans a décidé d’aller plus loin en déposant plainte au Tribunal des droits de la personne de la province de Colombie-Britannique. Elle estime que le club de golf a fait preuve de discrimination en exigeant qu’elle porte un soutien-gorge

Pour découvrir les 7 bonnes raisons de ne pas porter de soutien-gorge cliquez sur page suivante



Famfole | Femme d'action. | L'amoureuse | Admirer une femme. | Maman poule










L'éditorial du jour

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !

Est-il admissible que pour une personne ,une population soit prise en otage? Est-il admissible que pour le licenciement d’un seul employé, quatre villes et leur population dont les plus importantes de Martinique soient privées de transport en commun?

Editorial du Jour / La CFTU un sac de nœuds sans nom !
Pour conclure, le moins que l’on puisse dire c’est que ce "mapiam" semble condamner la jambe, et on peut aisément se demander si le mieux ne serait pas que finalement ces délégations de service public tombent pour laisser place à une régie des transports sous l’égide de Martinique transport .
Il y a quelqu’un qui disait "si pani volè pani soutiré", voici un exemple que le proverbe est bien vrai et actif. A demain



Victor HAUTEVILLE
13/11/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM





Tags MAKACLA cliquez pour lire