Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM

ICIMARTINIQUE.COM

L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Lancement de la 9e Semaine de l’Industrie  15/03/2019

Lancement de la 9e Semaine de l’Industrie
Emmanuel BAFFOUR, sous-préfet de Trinité et de Saint-Pierre et Pascal JAN, recteur de l’académie de Martinique, ouvriront la 9ème édition de la semaine de l'industrie, lundi 18 mars 2019, à 10h30, aux côtés de leurs partenaires, la Collectivité territoriale de Martinique, l'Association Martiniquaise de Promotion de l'Industrie (AMPI), Pôle emploi, la Chambre de commerce et de l’industrie de Martinique, le Carbet des Sciences et les entreprises partenaires de cette manifestation.

L’édition 2019 de la Semaine de l’Industrie a pour thématique «La french Fab en mouvement», valorisation de la production française. Ce rendez-vous annuel, rythme depuis plusieurs années la vie économique de notre département. Cette semaine vise notamment à faire évoluer l’image de
l’industrie, à renforcer l’attractivité des métiers qu’elle propose et à présenter aux collégiens, aux lycéens, aux étudiants, aux demandeurs d’emploi, aux
professionnels et au grand public en général les outils de formation à ces métiers.


BST_1115
_BST4565
_BST5595
BST_3454
BST_6533
BST_4440
_BST8944
_BST8227
BST_4332



Le dernier article diffusé sur le portail

La croisade contre l'eau empoisonnée continue !

Avant de vous en dire plus , nous souhaitons d'abord vous expliquer la différence entre un activiste et un militant à l'aune de 2019. Un militant est un membre d'un mouvement qui peut être actif ou pas, et un activiste est un militant qui agit en chevillant le terrain.


La Martinique connait actuellement un activisme militant sur la question de l'eau. Olivier Bérisson porte parole du Mouvement Politique, et Spirituel MUN et le collectif Zéro Chloredécone ont organisé ce jour une opération militante active de terrain pour sensibiliser la population sur la question de l’empoisonnement l'eau.

La croisade contre l'eau empoisonnée continue !
Est-ce jeter de l'huile sur le feu... que de dire qu'il existe une frange révolutionnaire active en Martinique qui dénonce en ce moment le manque de respect que l'on porte aux Martiniquais ? Ce manque de considération pourrait s'établir autour d'une liste dont nous ne pouvons vous écrire tous les aboutissants. Cependant on peut retenir : La question de l'empoisonnement des terres de Martinique par les agriculteurs, des producteurs désignés et avec la complicité démontrée de l'Etat au prétexte de l'emploi, de la rentabilité et de la production d'une denrée destinée à l'export. Parmi ces motifs et exemples d'irrespect, la question de l'état des tuyauteries qui distribuent une eau polluée en Martinique.

Il est à noter que la frange des élus martiniquais de tout bord employée à gérer le pays, n'est pas actuellement active sur ces questions et que l'ensemble des revendications environnementales sont portées par des activistes de terrain, qui maintiennent une pression sur ces questions vitales de l'eau pour interpeller les autorités, et les acteurs de la filière.
Si on ne peut discuter le bien fondé de cette idée de fournir à la population une eau non polluée, il se trouve que la manière , c'est à dire la forme que prend l'action militante de terrain interpelle. Les boycotts tournants, les "débawaj" de la zone littorale, des prises de paroles tournantes et les interpellations directes des acteurs finissent par agacer ceux qui jusque là se satisfaisaient de leur situation.

Mais cette fois , dans le cas des réseaux d'eau, c'est une autre forme d'action militante qui est menée. L'activisme se déplace sur la plan juridique. Une sommation Interpellation relative à l'article L132 61du code de la santé, sous 15 jours, a été déposée en présence d'un huissier. Son objectif, faire que les opérateurs, s'assurent que l'eau doit être propre à la consommation au sortir du robinet. Les activistes à travers leurs avocats ne demandent que la stricte application de la loi. En attendant ,10 litres d'eau en bouteilles de verre, est un minimum par jour et par personne selon ce collectif en attendant que la réparation ne soit effective. Une mise en route de travaux immédiatement, telle est pour l'heure la revendication. Comment peut-on être contre cette revendication ?

Victor HAUTEVILLE





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !

Bravo à nos musiciens, bravo à nos stars, bravo au public inconditionnel et maintenant bravo à nos icônes.


Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !
Marthely, Béroard, Naimro, Desvarieux, Décimus... et les autres. Il est venu un temps ! Le temps de leur ériger un symbole, une fresque et pourquoi pas une statue où les têtes d'affiches seraient icônisées à jamais avec un public à leurs pieds !
03062019_editorial__2_kassav_2.mp3 03062019 editorial 2 Kassav 2.MP3  (3.65 Mo)


Victor HAUTEVILLE
17/10/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM