Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM

ICIMARTINIQUE.COM

L'information alternative et disruptive qui fait réagir !
   
   

#MARTINIQUE La Gendarmerie prend en main le réseau MOZAIK  07/03/2018

#MARTINIQUE La Gendarmerie prend en main le réseau MOZAIK
[PRÉVENTION] Présence plus fréquente des gendarmes sur le réseau MOZAIK afin de sécuriser les lignes de bus

Afin de lutter contre les incidents impactant le réseau MOZAIK sur la commune de Schoelcher, des actions de prévention et de contrôle coordonnés vont tendre à se pérenniser sur les lignes du réseau de transport en commun.

Dans le cadre de ce partenariat entre les forces de gendarmerie et la CFTU et afin de sécuriser le réseau de transport sur la zone de compétence de la compagnie de gendarmerie de FORT-DE-FRANCE, une opération coordonnée a été conduite le lundi 05 mars 2018 de 11h à 13h au niveau des arrêts de bus "Batelière" à SCHOELCHER.

Ce dispositif regroupant les contrôleurs du réseau MOZAIC chargés de contrôler les titres de transport, les gendarmes de la communauté de brigades de SCHOELCHER, renforcés par des gendarmes mobiles de l'escadron 35/3 de ST NAZAIRE, a permis de procéder aux contrôles de 15 bus dont 180 usagers.
Les contrôleurs ont pu relever 33 infractions pour "non présentation d'un titre de transport".

Aucun incident n'a été déploré.




P1050792 - Copie
_BST2757
BST_3310
_BST7196 - Copie (2)
_BST8492
P1050779 - Copie
BST_5804
DSC_0063.jpg
BST_2038


Plus d'efforts pour nous proposer des démarches de participation citoyenne inclusives, ambitieuses, sincères et transparentes par Olivier Jean Marie

Publié le 10 décembre 2018, Consultation de la C.T.M. sur le drapeau : étape vers le pouvoir citoyen ?

Les Faits: La Collectivité Territoriale de Martinique a lancé le 30 novembre 2018 une consultation pour l’adoption d’un drapeau, en vue des rencontres sportives, culturelles et à l’international.

Plusieurs étapes sont prévues :

• Le recueil des propositions,

• La sélection de 3 propositions par une commission de sélection,

• Une consultation populaire pour donner aux Martiniquais la possibilité d’exprimer par Internet leur préférence,

• Le choix final par le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique qui, conformément à l’article 5 du règlement de cette consultation « choisira le drapeau définitif sur la base de l’avis du comité technique de sélection sur les 3 premiers candidats. Le Président du Conseil exécutif procèdera librement au choix final. L’avis exprimé par la population figurera parmi les éléments d’appréciation. »

Mes sentiments

D’abord, avant l’étude du règlement, je ressens un sentiment de satisfaction en constatant que l’idée de participation citoyenne progresse et que des idées que j’ai eu l’occasion d’exprimer

je suis gagné par un sentiment de colère et de déception face à ce que je perçois comme une instrumentalisation de l’idée de participation citoyenne.

Je suis déçu parce que l’identité des personnes composant le comité de sélection n’est pas précisée, pas plus que les critères de recrutement de ces personnalités. Qui sont les personnes composant ce comité ? Quel est leur degré de liberté ou de dépendance vis-à-vis du Président du Conseil Exécutif ? Ces informations ne relèvent pas du détail. Nous sommes ici plus proche de l’opacité que de la transparence. Trop souvent les dispositifs dits de démocratie participative sont biaisés et opaques alors que la participation citoyenne exige sincérité et transparence.

Je suis déçu parce que la consultation est, selon le site web de la CTM, réservée aux seuls usagers d’Internet. Malgré un taux de pénétration élevé (79%) d’Internet sur notre territoire, il existe encore une grande partie de notre peuple qui n’en a pas l’usage régulier et qui serait exclue de cette consultation . Par ailleurs dans une démocratie qui ne reconnaît pas encore le vote électronique, celui-là revêt une moindre légitimité qu’un vote physique. Il est aujourd’hui techniquement et logistiquement possible d’organiser une grande consultation populaire qui allie la légitimité du vote physique à l’intérêt du vote à distance (notamment pour les Martiniquais résidant dans le reste du monde et les résidents en situation de mobilité réduite). Pourquoi ne pas s’être donné le temps de le faire, en s’appuyant sur les équipes municipales pour les opérations de vote et sur les associations et les collectifs intéressés de façon à créer les conditions d’une grande adhésion au processus global et d’une grande légitimité de la décision retenue ?

Je suis déçu parce que le drapeau Rouge Vert Noir qui suscite l’adhésion d’un nombre croissant de citoyens et d’acteurs des sphères politique, culturelle et sportive pourrait être écarté par l’article 9 du règlement qui stipule que « Le participant déclare qu’il est l’auteur de son drapeau, qu’il est issu d’une création originale et qu’aucune partie de celui-ci ne fait partie d’une œuvre préexistante. »

Je suis surtout très en colère parce que la décision ne revient pas au peuple. Selon ma compréhension du concept de participation citoyenne, les participants débattent, confrontent leurs points de vue et décident du choix final. Quand, en tant que citoyens ordinaires sous sommes engagés dans un processus participatif sincère et transparent, NOUS participons et NOUS décidons.

Ici, dans le cas de la consultation sur le drapeau, le message délivré est clair et décourageant : NOUS, citoyens ordinaires, NOUS sommes invités à participer et UNE personne décide « sur la base de l’avis du comité technique de sélection ». Notre avis, facultatif, figure « parmi les éléments d’appréciation » de la décision finale. Sur l’échelle qui va de l’arbitraire vertical à l’horizontalité participative, ce dispositif, tel qu’il est présenté à ce jour, se rapproche plus de l’arbitraire que du participatif.

Mes besoins

Je suis déçu et en colère parce que j’ai besoin de considération. En tant que citoyen ordinaire, J’ai besoin que la relation de Parent-Enfant, ou de Maître-Elève, que certains représentants élus de notre démocratie cultivent encore entre élus et citoyens, se transforme en un dialogue d’Adulte à Adulte. J’ai besoin que nos représentants nous fassent confiance et considèrent les citoyens comme des auteurs valables et capables de notre société dignes de prendre une décision comme le choix d’un drapeau.

Je suis déçu et en colère parce que j’ai besoin de clarté et de sincérité en matière de participation citoyenne.

Il est ici important d’apporter quelques précisions sur cette notion de participation citoyenne qui est de plus en plus souvent évoquée dans les discours politiques mais bien souvent galvaudée.

En 1969, la consultante américaine Sherry Arnstein a distingué 3 grands niveaux de participation des citoyens aux projets les concernant. Cette « échelle de la participation » est utilisée par des observateurs pour analyser la manière dont les pouvoirs publics informent les citoyens et leur permettent de participer aux prises de décision :


Victor HAUTEVILLE







L'éditorial du jour

Editorial du Jour / Pourquoi ces attaques incessantes, contre les francs-maçons en Martinique.

Aujourd’hui nous serons bien en Martinique, mais cet éditorial portera sur une pratique grandissante chez nous, qui consiste pour des petits groupes de Martiniquais à stigmatiser d’autres Martiniquais.

Editorial du Jour /  Pourquoi ces attaques incessantes, contre les francs-maçons en Martinique.
06122018_editorial_berission_et_les_macons.mp3 06122018 Editorial Berission et les Maçons.MP3  (2.88 Mo)

Ceux dont je veux vous parler sont Olivier Bérisson et son équipe de pananafricanistes qui depuis quelques jours attaquent un groupe d’hommes jusqu’à venir devant leur établissement pour les démasquer selon leurs dires !

Avant de vous dire ce dont il s’agit, je dois vous demander si vous n’êtes pas békés, Francs-maçons l'ONU, catholiques , de la rose croix, Millenium challenge, Jeune chambre internationale, Lions club, Rotary club.....etc, c'est à dire tout le monde sauf eux.

Victor HAUTEVILLE
07/12/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM