Connectez-vous S'inscrire


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

QUAND UN BEKE SE CROIT INTELLIGENT…C’EST UNE CATASTROPHE


Rédigé le Mardi 5 Mai 2009 à 04:55 | Lu 8636 fois


Par Camille Chauvet. Les intellectuels békés sont rares comme des œufs de cochon,mais il y en a.
Mais quand un membre de la caste fait une proposition politico- sociale,c'est le descendant d'un membre du club Massiac qui parle, il faut attentivement l’écouter et décoder ses oublis.



QUAND UN BEKE SE CROIT INTELLIGENT…C’EST UNE CATASTROPHE
Dans le cadre des Etats Généraux de Martinique le béké Jean-François Hayot a fait une proposition, pas si innocente, il fait un état des lieux sur de l’emploi en Martinique.

Ecoutons sa proposition : Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, les chiffres que je vais vous citer sont du CEROM-INSEE-IEDOM-AFD).La population active totale de la Martinique est de : 151.000 personnes en 2007.Dans le secteur privé il y a : 65.000 personnes soit 43% de la population active Dans le secteur public il y a :48.00 personnes soit 32% de la population active

Le nombre de chômeurs est de : 38.000 personnes soit 25% de la population active. Le secteur public étant aujourd’hui saturé, ce n’est donc pas dans la fonction publique que l’on trouvera ces 38.000 emplois.

C’est obligatoirement le secteur privé qui devra en concertation avec le monde politique trouver les solutions à ce problème grave. Dans le secteur privé il y a : 28.500 entreprises.
Les entreprises de 0 à 5 salariés sont au nombre de 24.250 et représentent 92% du total des entreprises de la Martinique.

Ce sont les entreprises de 0 à 5 salariés qui sont les plus importantes en nombre et en termes d’emplois, il donc faut favoriser leur création et leur implantation. Pour que des emplois soient créés, il faudra retrouver des conditions favorables à l’implantation de ces entreprises nouvelles.

Historique économique : Août 2007 : Cyclone DEAN. Début 2008 : Remise en cause de la défiscalisation. Octobre 2008 : Début de la crise financière mondiale. Février 2009 : Grève générale à la Martinique (5 semaines)

En plus de la crise économique mondiale, s’ajoute nos difficultés locales et tout particulièrement le dernier conflit social qui a mis à genoux de très nombreuses entreprises.
Conséquences économiques : Grosses incertitudes sur le statut de la Martinique--Grosses incertitudes sur l’avenir économique de la Martinique.

Démotivation totale des chefs d’entreprises-Redressements judiciaires -Licenciements économiques dramatiques pour les salariés et les entreprises-Dépôts de bilan de sociétés -Les Banques qui rencontrent de nombreux impayés durcissent leurs conditions de financement

Quel décideur économique, d’où qu’il vienne, irait aujourd’hui investir dans un pays où la situation politique et sociale est aussi incertaine et où l’activité économique peut à tout moment être bloquée par des conflits sociaux à répétition ?

Solutions :-Restaurer la confiance en l’avenir politique et social -Restaurer les comportements démocratiques-Restaurer la confiance en l’avenir économique


Proposition :-Faire le plus tôt possible un référendum populaire avec les 4 questions suivantes : 1°) Souhaitez-vous rester dans le statut actuel de Département et Région d’Outre-mer (Article 73) ? 2°) Souhaitez vous le statut de Département et Région d’Outre-mer disposant d’une assemblée délibérante unique pour ses deux collectivités (Article 73) ? 3°) Souhaitez-vous le statut de Communauté d’Outre-mer : Autonomie (Article 74) ? 4°) Souhaitez-vous l’indépendance de la Martinique ?

Les Martiniquais, une fois leur choix fait, pourront regarder vers l’avenir pour construire ensemble la Martinique de demain. Mais, une fois ce choix fait, il ne faudra pas le remettre en cause de façon cyclique.

Peut-être devons nous nous inspirer de l’exemple de la Réunion qui a décidé de rester définitivement dans le cadre de l’Article 73. Le développement de la Martinique passe obligatoirement, qu’on le veuille ou non, par le rapprochement des mondes politiques et économiques, mais aussi par le rapprochement de toutes les composantes de la communauté martiniquaise.

Seul l’Article 73 nous garantira dans la durée :-La stabilité politique -Les acquis sociaux ainsi que les aides nationales et européennes indispensables au développement économique de la Martinique . Signé Jean-François Hayot.



Le béké Jean-François , a quand même le mérite de dire qu’il veut maintenir encore le Code Noir.

Il a le culot ,ce Jean -François Hayot de trouve les causes profondes de la situation actuelle du pays Martinique dans un cyclone, une remise en cause de la défiscalisation et la crise financière mondiale.

Rien que ça.

Et la solution ? c’est le modèle Réunionnais, là où Bernard Hayot et d’autres békés martiniquais sévissent. Là aussi les Réunionnais les identifient comme des békés martiniquais profiteurs.

Comme en Guadeloupe.

Voilà l'image de la Martiniqueque que vous véhiculez.

Le seul article 73 est sauveur.

Mais, le Jean-François Hayot est-il prêt à sortir de sa caste ? Votre caste est à l’origine du déficit relationnel entre Vous et les autres Martiniquais, et vous continuez. .

Il oublie que ce sont les békés qui se sont séparés du reste des autres martiniquais.

Il oublie que ce sont les békés qui ont empoisonné les terres martiniquaises avec le chlordécone.

Il oublie qu’au Cap-Est un jeune Martiniquais Yendi Bambou a été assassiné par un béké dans l’indifférence totale de certains Martiniquais.

Il oublie les positions de monopole de certains groupes békés.

Le patriarche Bernard est-il prêt à développer une économie productive dans son Pays la Martinique ou encore aider des jeunes martiniquais comme il le fait en Réunion.

Non ! Jean-François Hayot le mal est plus profond.

Ceci dit, donnez des réponses sur ce votre caste compte faire pour dépolluer les terres, pour casser les monopoles, pour vous intégrer au Pays Martinique, rien que cela et nous verrons la bonne volonté des héritiers du crime contre l’humanité.

Car, au fond, les chiffres sont exacts, mais le problème de fond est de faire cohabiter les descendants des bourreaux et leurs victimes.

C’est là Notre défi.

Jean-François Hayot nous ne construirons pas Notre Pays si vous ne comprenez pas que ce ne sont pas les associations Tous créoles, les interventions en loges maçonniques et autres marathons de la Banane ou du Mangot vert, ou deux plasticiens à l’Habitation Clément qui vont changer le cours des choses.

Toutes ces initiatives de conjoncture ne sont que des vecteurs de séparation et d’installation de violence pour l’instant verbale ou écrite…mais demain les allumeurs d’incendie comme votre Roger de Jaham vont sans doute le regretter.

Le Vivre Ensemble ou Disparaître Nous guettent, alors Jean -François Hayot , allumez une bougie dans un ancien cachot d’esclaves, il y en a en Martinique et priez, priez…

Le 22 mai c’est Demain.




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

93.Posté par Un béké qui rigole le 07/01/2011 08:38
Vous me faites rire à parler sans vraiment connaitre de l'intérieur les volontés de chacun...
Vous propagez des idées fausses et animez volontairement la colère de chacun en se basant bien trop souvent sur des propos accordés à d'autres propos sortis de leurs contextes.

Je signale que ce sont des techniques de propagandes primaires utilisées de nombreuses fois dans l'histoire.

Et à lire certains commantaires cela fonctionne, c'est comme cela que moi, béké non violent, ne cherchant aucunement à nuir, je me fait insulter dès mon plus jeune âge et menacé.

Un enfant de 12 ans... Vous aimeriez vous, que vos enfants se fassent menacer par des gens qui le prennent à part ?

Utilisez votre cerveau (oui vous en avez un) un peu plus et arrêtez de polémiquer sur des propos haineux.

Vous faites parfois le jeu de ma famille... d'il y a un siècle...

92.Posté par marraud des grottes ch le 13/08/2009 14:17
tout ceci est digne des discours de jeunes adolescents, tout ici est puéril....Je me retire de ce debat minimaliste et juste passionnel.

91.Posté par Yoyotte le 13/08/2009 09:52
Bonjour mon île,

Au front, quelques soucis de santé, j'avais disparu.

Il faut reconnaître que si Camille Chauvet n'existait pas, tous les colonialistes à la mentalité de plantation feraient des gros gorges ici et ailleurs !

Dès lors, tous les inconnus bien connus qui viennent déblatérer ici en planquant leur nom, qu'ils lâchent la grappe à Camille !

Il dit la vérité : quand un béké se croit intelligent... c' est une catastrophe !

Merde !

On a plus le droit de dire la vérité !

90.Posté par NEGR'LA KI LA le 19/05/2009 22:56
Au cours du siècle,2.75 milloins d'Africains seront déportés vers lAmerique.
15 000 esclaves par an sont exportés vers le Brésil de Luanda et de Benguéla en Angola pendant le XVII et le XVIII siècle.Les Français opérent surtou sur les côtes sénégalaises et ivoiriennes,tandis que les Anglais se partagent le monopole de monopole de la traite au Bénin avec les Francais et les Portugais et sur la Côte de l'Or avec les Hollandais.

Band' Isapol' ....

ayi ché pou zot'

Band' chien .....

89.Posté par NEGR'LA KI LA le 19/05/2009 22:32
zafé tous créoles ,la compagnie créole,taxi kréol',la nuit créole de kassav' etc...

Créole vous aviez dit créole, NON? NON? NON .Créole = FOUTAISE , CHOSE SANS VALEUR.

AFRO-MARTINIQUAIS /NOIR-MARTINIQUAIS

AFRO-ANTILLAIS/NOIR-ANTILLAIS

AFRO-CARAIBEEN/NOIR-CARAIBEEN

MONSIEUR SVP

NEGRE NEGRE NEGRE NEGRE NEGRE OUI CREOLE NON NON NON NON


88.Posté par SOLDAT le 19/05/2009 16:48
ARRETEZ ARRETEZ ARRETEZ ARRETEZ an mwé ARRETEZ

Laissez les békés dans leur affaires et leur consanguinité,demain vous pourrez tester le Charles Henry Desgrottes dans un combat pour la conquête de la Martinique.

En fait vous êtes des batteurs de douce ... et vous vous contentez de cette orgasme sans jamais vous intéresser au plaisir de la pénétration.

Martiniquais martiniquaises,Guadeloupéens Guadeloupéennes,jeunesse de nos pays recherchons l'orgasme donné par la liberté conquise.
Je souhaite la connaître car les Peuples qui ont gagné leur souveraineté sont fiers.
Je voudrais être fier d'être Martiniquais.
Alors péparons- nous.
Zafè béké a nou ké réglé sa vit apré. Sa ki lé rété ké rété sa ki palé ké foucan o galo

En clair, ne pas se préparer pour une guadeloupe-guadeloupéenne,une martinique martiniquaise... c'est se contenter de la rente coloniale que paie la France, se considérer comme une danseuse,autrement dit une putain entretenue.

Ce choix beaucoup d'entre nous semble l'avoir fait.

Nous sommes à l'ère des interdépendances et notre voisinage avec le Vénézuela de Hugo Chauvez doit nous servir.Toutes les formes de combat contre la présence française ne sont pas uilisées.
Pourquoi pas la violence ?
Nous devons faire comprendre aux Français que s'ils n'admettent pas le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes les choses peuvent se compliquer.
Les militants au parler radical comme monsieur Camille Chauvet doivent se mettre en tête que les soldats sont là. Mais chefs potentiels bavardent et viellisent dans les débats télés,et commentaires sur le net .
Chauvet et d'autres, ou encore Yoyotte oublient que les soldats sont là.Il faut les mobiliser.

SOIT ON SE BAT POUR LA MRTINIQUE LES ARMES A LA MAINS OU ON SE TAIT.

LE CONSTAT VAUT AUSSI POUR ELIE DOMOTA EN GUADELOUPE . C'EST FACILE DE FORCER LA MAIN AU GOUVERNEMENT FRANCAIS QUI PEUT PAYER.
DOMO EST UN BRAQUEUR DANS UNE BANQUE QUI VEUT REMETTRE LA CAISSE...ET LES CAISSIERES;

Ce qu'il faut comprendre c'est que la France peut payer et le jour ou le génocide sera presque parfait ,elle va laisser cette terre.
Zot compren ... é pi pa fè moun chié épi lé consanguin
Fok goumin doubout

87.Posté par ORESTES le 19/05/2009 15:24
La famy bonjou,

bon dié ba moin dè yeux pou woué, et ba moin en bouch' pour palé.

Sé pa tout' ca ou tendr' pou pé sa répété.

Langue dan bouch' pa razoi,si pa controlé i kapabl' blésé ou.

22 MAI cé dèmin ????????

AVEC LES AUTRES.

CONTRE LES AUTRES.

POUR LES AUTRES.

SENTIMEN PA NI COULE

86.Posté par soleil le 19/05/2009 05:35
@ POUR 30 LIGNES
Arrête ton char. De mettre des causes sur le fait que tu ne puisses rentrer aux Antilles vu le nombre de médecin qui manque ici. « C’est la faute aux blancs » ?? Laiise moi rire. Si tu n’es pas là, c’est que tu ne veux pas. Heureusement qu’il y des métros qui veulent bien la place pour soigner ceux qui en ont besoins. Tu croyais quelle t’attendrait. Mon pov’.
Je vais te dire la même chose que les métros et faux antillais qui sévissent sur dom actu. Tu n’aime pas la France, ta qu’a la quitter comme dit l’autre. Ne le prend pas mal, mais je ne supporte pas les gens qui se plaignent alors qu’ils n’ont aucune raison de le faire. Pour peu, on te ramasserait dans le caniveau tellement t’es pov’.
Je vous repère bien les ptits c.. qui viennent f.. la merde.
Cela dit, je n’ai pas dit que je n’étais pas d’accords avec Mr CHAUVET. Mais pas entièrement, c’est mon point de vu. Et je n’aime pas les menaces genre, le 22 mai c’est demain.

85.Posté par ORESTES le 18/05/2009 23:28
Mézié bonjou,

Man ka couwè ké si non té marié,divorce prononcé,et si divorce fét, pa ni pension alimentaire non pli,ayen pépa colé enkow,nou séparé mém, pour moin 400 ans, si cé pa pou léternité ???????.Alors kon di lot la ,AVANCE,AVANCE,AVANCE,nou toute la sav,aide-toi et le ciel t'aidera , avancons,MOUVEMENT EN AVANT.

Première démarche:Travail ba paya les manmay' la, ki nou lé ki nou pa lé.

pa ni sentiment pou li ,pa ni sentiment pou li , MATINIK Chérie.O

84.Posté par La réecriture de Duthie le 18/05/2009 16:05
OUI, TROIS FOIS OUI : LA CASTE BEKE EST ‘’LE’’ PROBLEME A LA MARTINIQUE.

Parlons vrai...Parce que

OUI en majorité des békés ne sont pas SMICARDS ? L’un ne représentant pas l’autre
OUI en majorité des békés ne sont pas pauvres,
OUI en majorité des békés ne sont ruinés
OUI ils constituent un groupe homogène ethniquement, il existe donc bien des consanguins (dégénérés).
OUI acceptons l'idée qu'ils ont l'essentiel des terres( malheureusement)
OUI ils ont bcp des richesses du pays (malheureusement)
OUI ils sont indirectement dans les Assurances, la Communication, etc( malheureusement)
OUI ils ne sont partis de rien...
OUI les autres profiteurs qui n’agissent pas en castes, et sont Ho-Hio-Hen Charles et filles, Lancry père et fils, Parfait père et fils, Landy père et filles et fils et nous pourrions en ajouter ...)
OUI ils ne sont pas les seuls, mais majoritairement à s'enrichir par l'import t
OUI il y aura toujours des problèmes de cul aussi chez les békés (heureusement), ça reste marginal ?
OUI Jacques donnez nous des noms de cocus, pour étayer vos dires
OUI les gens ont le droit de rencontrer qui ils veulent ça change quoi ?
OUI il y a un béké qui a assassiné un jeune martiniquais au Cap-Est avec pour complicité l’état franais au nom du peuple français.
OUI Roger de Jaham n'a jamais forcé Gérard Dorwling-Carter à devenir son maître nègre de service, mais l’y a encouragé

En fait , selon l'évangéliste Roger de Jaham de la caste emploie la vielle technique du misérabilisme, rien de nouveau sous le soleil des tropics, en disant qu’ils sont plus à plaindre qu'autre chose.

MAIS MAIS MAIS, trois fois MAIS comment peuvent-ils en étant 1% de la population (400 000 hbts) détenir 60% à 80% de l'économie du pays.

Si cela semble normal pour certains, il faudra bien que ces messieurs nous donne fasse la traçabilité de leur parcours économique, sur plusieurs générations

INCROYABLE MARTINIQUE

Ils disent même être parti de rien ces békés...Vraiment ils nous prennent pour des GDC (Gérard Dorwling Carter) Il faudra bien un jour que la vérité soit acceptée pour que change le cours de l'Histoire.

Une bonne journée quand même

83.Posté par JACQUES POURAVANCER le 18/05/2009 14:02
OUI,TROIS FOIS OUI : IL Y A EN MARTINIQUE UN PROBLEME BEKE.

Parlons vrai...Admettons

OUI il y a des békés SMICARDS
OUI il y a des békés pauvres
OUI il y a des békés ruinés
OUI ils ne constituent pas un groupe homogène socialement ,mais sont quand même des consanguins.
OUI acceptons l'idée qu'ils n'ont pas l'essentiel des terres( heureusement)
OUI ils n'ont pas toutes les richesses du pays (heureusement)
OUI ils ne sont pas directement dans les Assurances,la Communication,etc(heureusement)
OUI les plus riches ne sont partis de rien...
OUI ils ne sont pas les seuls profiteurs des lieux économiques du système( il y a aussi les profiteurs Ho-Hio-Hen Charles et filles,Lancry père et fils,Parfait père et fils,Landy père et filles et fils et nous pourrions en ajouter ...)
OUI ils ne sont pas les seuls à s'enrichir par l'import
OUI ils ont des problèmes (il y a des cocus au Cap-Est comme ailleurs...Je pourrais donner des noms)
OUI il y a eu un accident de fornicatoire qui a donné à un béké un fils à Rivière-Pilote: José Hayot n'a jamais renié son fils
OUI un frère de Roger de Jaham baise une mulâtresse
OUI des petits béké baisent dans les hangars de banane de belle négresse
OUI ça peut arriver qu'un jeune marin pêcheur baise une békétte à Trou Cochon ou l'îlet Oscar( je
OUI un de des enfants de RdJ selon lui aurait épousé une mulâtresse
OUI il y a un béké qui a assassiné un jeune martiniquais au Cap-Est sans faire une minute de garde à vue.
OUI Roger de Jaham n'a jamais forcé Gérard Dorwling-Carter à devenir son maître nègre de service
OUI Roger de Jaham a enculé les Françs Maçons en se faisant inviter et tous les trois points ont fermé la gueule en écoutant le béké comme des apprentis au silence.
OUI monsieur Camille Chauvet dit avoir rencontré Bernard Hayot,mais ça change quoi ?
OUI monsieur Roland Laouchez dit l'avoir aussi rencontré,mais ça change quoi ?
OUI il y aura toujours des Martiniquais non-békés pour les défendre au nom des Droits de l'Homme.

En fait ,selon l'évangéliste Roger de Jaham de la caste , ils sont plus à plaindre qu'autre chose.

MAIS MAIS MAIS, trois fois MAIS comment peuvent-ils en étant 1% de la population (400 000 hbts) détenir 28% de l'économie du pays.

Si cela semble normal pour certains,il faudra bien que ces messieurs nous donne fasse la traçabilité de leur parcours économique.

INCROYABLE MARTINIQUE

Ils disent même être parti de rien ces békés...Vraiment ils nous prennent pour des GDC (Gérard Dorwling Carter) Il faudra bien un jour que la vérité soit acceptée pour que change le cours de l'Histoire.

Bonne nuit depuis Paris.


82.Posté par Duthie le 16/05/2009 12:22
@SOLEIL
Bonjour

La confusion entre un constat et une analyse ? Cela reviendrait a confondre un bilan et un compte de résultat… je m’explique, un compte de résultat étant la photographie financière de l’entreprise à un moment donnée, et le bilan étant le film du deroulement financier sur une periode donnée de la vie de l'entreprise. Je ne sais pas si je me suis bien fais comprendre ? Constat égal photo un fait précis comme compte de résultat. Et une analyse égal film qui raconte une histoire sur une durée comme un bilan. Donc avec votre approche qualitative (constat), on finit par ne voir que les trains qui n’arrivent pas à l’heure, en occultant les 99% qui y arrivent

Je ne crois pas non plus, en la haine physique, basic, méchante, primaire ! Cependant, il ne faut pas oublier que le système béké est notre ennemies. Que notre société s’est construit sur un système violent, une violence sociale, économique, et parfois même physique, aujourd’hui en 2009, du seul fait d’une caste de dégénérés (du fait qu’ils se reproduisent qu’entre eux) d’une idéologie foncièrement racistes. En face qu’avons nous comme contre pouvoir ? Pour ma pars je ne vois que vos discours angéliques et humaniste, à l’égard des gens qui vous méprisent, ou pire, qu’ils vous tuent à petit feu en nous chloredéconnant (tiens je fais des néologismes). Aidés des politiciens, locaux inclus (puisqu’ils ne peuvent pas dire qu’ils de savaient pas)

Concernant l'incompétence des békés, je maintiens, je signe et vous démontre qu’ils sont incompétents.
un exemple, Schœlcher en décrétant l’abolition l’esclave (sachant que les révoltes d’esclaves étaient monnaie courante dans la région, donc pour éviter l’embrassement était obligé de décréter l’abolition de l’esclave, et non par humanisme, ou angélisme). source : http://www.ac-rouen.fr/hist_geo/doc/ddc/esc/revesc.pdf

les békés ont été dédommagés financièrement de leur pertes d’esclaves. Alors que ce sont les noirs (Stéphane Hayot dit martiniquais) qui ont travaillés, il ne faut donc pas y voir un humanisme de Schœlcher !

Cette argent (normalement) aurait du servir à développer et faire prospérer l’économie béké, et à trouver de nouvelles niches. Bien au contraire, cette caste se renforce idéologiquement, mais on n’assiste pas un développement financier, mais à une concentration des fortunes. Mais à une diminution de la masse fiduciaire ! J’en arrêt là mon constat, car je serais trop long, mais vous démontre que leur idéologie racisme prévôt sur le développement économique, de leurs caste (et donc celui de la Martinique) !!

De plus, du coté de l’état français, l’argent leur à été donné par parce qu’ils étaient compétant, mais parce qu’ils étaient blancs !!! les bases de l'apartheid etaient née

(Dans mon coin et au milieu de tout le monde) Je voudrais :

Que Mon peuple avance,
De mettre le systeme béké en face de ses responsabilités pour le développement ce pays,
Que l’idéologie racisme n’a plus court dans le monde, et au dela, le communautarisme !! Je suis contre toute forme de communautarisme religieux, ethnique, social etc…….. quand je regarde un béké je vois un homme, con par ses propos certe, mais un homme

En conclusion et pour en finir : je pense nous devons travailler vraiment ensemble (avec toute les composantes de la société martiniquaise), à l’heure de la mondialisation, où tous les murs physiques ou idéologiques tombent ou sont déjà tombés. La Chine avec sa croissance malgré la crise, le mur de Berlin est tombé, bientôt on devrait assister un état palestinien, le Brésil s’apprête à devenir une puissance économique majeur de cette partie du monde, le france qui perd pied et emprise sur le continent en Afrique; qu’il s’agit bien d’une crise systémique et d’une mutation, car structurelle; Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad défit Barack Obama, la politique raciste du gouvernement sioniste israélien à l’ONU; jean marie
Lepen se présente contre la caste béké et présente Césaire etc……..

Autrement, le racisme du système béké les ramèneront une stigmatisation et à un repli sur soit, ils doivent nous donner des signes forts d’une véritable volonté de transmutation,

Et, reprenant une parole du mahatma Gandhi : de toute façon, cela finira par arriver tout comme le fruit trop mure qui tombe se son arbre !

Je m’excuse encore de la longueur de mon intervention, vous savez pawol nèg paka fini !!!

81.Posté par POUR LE DEBAT le 16/05/2009 11:05
SOLEIL dit à DUHTIE ....Par contre, je déplore toujours leur méprit, ceux la se reconnaitront, concernant le chlordécone nous empoisonnant à petit feu. ALORS DENONCE LES
SOLEIL dit à DUHTIE ....Mais la ou je suis encore plus scandalisé, c’est vis-à-vis de nos élus qui par manque de courage, par leur incompétence ou grâce aux dessous de table ont permis que cette merdre perdure aux Antilles. Ils n’étaient pas au courant ??? Alors ils ont péchés par ignorance et la faute n’est pas moins grave. (et entre, cela m’étonnerait qu’ils ne soient pas au parfum). ALORS DENONCE LES
SOLEIL dit à DUHTIE ....Ce que je voudrais en ce qui me concerne, est vraiment que les martiniquaises avances et c’est loin d’être évident vu le caca que nous avons dans la tète… mais cela avance quand même DISONS A DUTHIE OUI ça AVANCE et heureusement qu'il y a des Camille Chauvet,Répétons le je ne ne connais pas ce monsieur,je l'écoute sur le net sur Kanal Martinique Télévision, Il est parfois trop cru ,vraiment il pourrait dire les mêmes choses autrement et gagnerait la sympathie de milliers d'autres personnes. Dommage pour la cause. Le poids de ses arguments se mesure aux réactions des métros anonymes qui réagissent.

80.Posté par Soleil le 16/05/2009 02:23
@ DUTHIE
Bonjour,
Je n’ai pas fait une analyse mais un constat… tu me diras, ou est la différence ?? Quant aux chiffres, il suffit de sortir un peu, tu en verras bien plus. Oui, certains cas sont choquants, mais juste. Celui qui lance l’idée à le droit de l’exploité, quelque soit sa couleur de peau. Je ferai la même chose dans n’importe quel endroit du globe si l’occasion m’en étais donner comme tout un chacun et je défi quiconque de me dire qu’il ne le ferait pas.
Répéter et marteler le système béké ?? Bien sur car il faut que cela change et il nous est donner de faire un pas aujourd’hui. Ce n’est qu’une graine et nous ne ferons que l’arroser, nos enfants en prendront soin, nos enfants noirs et blancs antillais. Les choses changent et le peuple Martiniquais et Guadeloupéen sont partis de… rien …. jusqu'à aujourd’hui. Bien qu’étant un peuple jeune, nous avons du grandir très vite, par force, cela dit, nous ne sommes pas fini, pas complet non plus.
Concernant la positivité de l’évolution des békés, je l’espère tout de même sans y croire vraiment et nous devons lutter pour cela. Mais pas dans la haine, par l’éducation plutôt. En faisant en sorte d’être encore plus instruit, que nos enfants ne soient pas des laissé pour compte.
Concernant les békés incompétents, ils ne le sont pas tant que ça vu ce qu’ils ont développé aujourd’hui. Je ne remets pas en doute leur compétence dans le domaine des affaires.
Par contre, je déplore toujours leur méprit, ceux la se reconnaitront, concernant le chlordécone nous empoisonnant à petit feu. Mais la ou je suis encore plus scandalisé, c’est vis-à-vis de nos élus qui par manque de courage, par leur incompétence ou grâce aux dessous de table ont permis que cette merdre perdure aux Antilles. Ils n’étaient pas au courant ??? Alors ils ont péchés par ignorance et la faute n’est pas moins grave. (et entre, cela m’étonnerait qu’ils ne soient pas au parfum).
Ce que je voudrais en ce qui me concerne, est vraiment que les martiniquaises avances et c’est loin d’être évident vu le caca que nous avons dans la tète… mais cela avance quand même.

79.Posté par POUR TRENTE LIGNES le 15/05/2009 12:24
Merci Monsieur Chauvet ,Moi aussi ce monsieur a été mon prof et je peux dire haut et fort qu'il m'a ouvert les yeux et c'est grâce à lui que je prends avec assurance la parole en public sans aucun complexe. Je suis médecin à Poitiers et je ne peux entrer en Martinique parce que les Français ont pris définitivement le contrôle du CHU Zobda Quittman et maintenant c'est fini avec le nouveau dispositif Sarkozy pour les CHU.Là ce sont les métropolitains.
Heureusement qu'il est là Camille,car pour TRENTE LIGNES DE COMMENTAIRES sur un texte de François Hayot c'est la panique et tout le monde 's'exprime et il est même pris à parti.
Et je suis persuadé que soleil où Duthie où les autres sont parfaitement d'accord avec son analyse.
Pour ma part je n'ai pas le temps de participer à ce forum, mais je vous remercie TOUS même Profane avec lequel vous êtes trop dur. Le béké venu répondre pour sa caste c'est normal,donnez lui la main.
Merci

78.Posté par Duthie en répondre à Soleil le 15/05/2009 09:26
Bonjour Soleil

Tout cela dénote une bonne analyse qualitative de société Martinique, je ne commente pas car ‘est votre vécu que je respecte.

Cependant, je préférerais une analyse quantitative qui s’appuie sur des chiffres. Je m’explique, avec votre approche qualitative, nous trouvons toujours des cas isolés, choquants parfois, qui ne donnent pas une image exacte, mais au contraire qui déforme la réalité par ces exemples. D’autre part, sachez que dans tout pays les minorités sont solidaires, c’est un mécanisme social.

Monsieur de grâce ne faites de pas d’autocensure, ne nous dites pas « Je pourrais même te relater des phrases qui te ferait dresser les cheveux…. ». Nous sommes en 2009, à l’heure du numérique, où, vous avez à votre disposition (youtube, et daillymotion) des vidéothèques qui rassemblent toute les videos sur le sujet que vous voulez, dans la langue que vous voulez, et vous pouvez passer des jours et des jours à visionner ;

N’ayez donc pas peur de faire dresser mes cheveux, (défrissez moi) avec vos exemples, allez jusqu’au bout des choses, moi j’aime bien mettre le doigt là où ça fait mal et aime faire ch.. les cons !!

Et si notre poteau à tous les noirs (Stéphane Hayot dit martiniquais) c’est le système béké ? Cette caste raciste dégénérés qui nécrosent la Martinique, il faut le dire et le répéter pour bien le marteler. C’est le fondement et la nature de ce groupe. Ils transmettent ce racisme de génération en génération, sinon, ils en sont exclus du groupe, vous voyez bien que très peu en sont exclus ? C’est son mode de fonctionnement, n’espérer donc aucune évolution positive du groupe, même si chez certains de ces individus de ce groupe il y a de la bonne volonté, ici ou là.

Evidement nos politiques qui s’accoquinent cette caste, qu’elle que soit le bord à tout les niveaux, y contribuent à accroitre cette dépendance et perpétue économiquement ce mode de pensé !!!


Pour résumer, notre c’est qu’a toutes strates de la société qui est verrouillé par cette caste, (incompétent), avec la bénédiction de l’état régulateur, et nos politiques affamés. Et comme dirait Dieudonné, tu as intérêts à avoir de l’humour, sans cela tu deviens révolutionnaire

77.Posté par FINALEMENT JE TE REPONDS DUTHIE le 15/05/2009 04:07
Si comme tu le dis,je t'ai guidé dans ta formation intellectuelle et d'homme,tu dois comprendre que je n'ai rien contre le béké ou une autre composante de notre Peuple.
Simplement il y a des situations de profiteurs qui résultent d'un système qu'il faut abattre,ne pas comprendre cela c'est faire fausse route.
Le racisme est l'argument mis en avant chaque fois on l'on pose le problème des survivances de la société esclavagiste.Il faut arrêter de refuser des faits objectifs et regarder l'Histoire en face pour avoir la force de regarder demain comme disait Aimé Césaire.
Duthie,rien que pour vous je reviendrais pour vous démontrer les errements de votre volonté d'avancer.
Pour avancer ils faut les moyens et aujourd'hui ces moyens sont confisqués par les français et les békés.C'est cela la réalité. Je vais vous le démontrer.
Je reviendrais donc mes copies sont déjà sur mon bureau, et il est déjà tard.

76.Posté par soleil le 15/05/2009 03:46
@ duthie
Mon monde ?? Arrêter de voir la paille qui est dans l’œil du voisin alors qu’il y a un poteau dans le notre. Le béké, le béké, j’en ai marre d’entendre le béké nous empêche de faire ci ou ca. A force de regarder ce que fait le béké, l’antillais noir ne voit pas ce qu’il peut faire. Et pendant ce temps, les emplois sont pourvus par des étrangers qui viennent monter des boites que nous pourrions montés nous même. Péyï a ka fouté li kan an ban ou pass nou ka wè yen ki bétché. Ne me parle pas du système béké, je le connais très bien. Je connais ce méprit, nous le connaissons tous. Je pourrais même te relater des phrases qui te ferait dresser les cheveux sur la tête par rapport à ce qui m’a été rapporté.
Je connais leur système raciste qui est transmis aux générations, donc aux enfants békés qui pourraient ne pas être comme eux. Bien sure que je veux que cela change, comme tous. Mais vous tourner en rond. L’éducation, comme celui que m’a apporter Mr CHAUVET qui est un prof que j’aime bien me permet de le critiquer lui-même et son intolérance, car il nous à toujours montré qu’il fallait ouvrir notre gu….
J’apprécie ses dénonciations… mais je veux encore plus avancer. Faudrait encore regarder le béké pendant 160 ans ??? D’ici la, il n’y aura que des étrangers en Martinique. A fort de France, il y a un Allemand qui à ouvert un restaurant, dite moi qu’un martiniquais ne peut pas le faire. J’ai été aux saline, un gars à acheter un petit canot et tracte les enfants à 10 euros les 10mn, dite moi qu’un martiniquais n‘aurait pas pu le faire, aux trois ilets, un métro vend du poulet boucané local dans sa boutique, dite moi qu’un martiniquais n’aurait pas pu le faire,… et j’en passe. Après, on dira, blanc ka prend travail péyï a. Il n’a rien prit du tout, il a saisi l’opportunité qui s’offre à lui. Vous savez, il n’y a pas un mois, un martiniquais noir m’a dit « tu sais, si un blanc ouvre un commerce et un noir le même commerce au même endroit, celui du blanc fonctionne et pas celui du noir ». J’ai été extrêmement choqué et il à su que j’étais très énervé à ses paroles, et moi, plus que de regarder vers le béké, c’est cette pensée défaitiste que j’aimerais qui change, car bcp partent perdants. Qui part perdant arrive bon dernier. Ce travail, je le fait au niveau de mes stagiaires aujourd’hui, en refusant d’entendre ce genre de propos et les poussant à faire mieux et à voir qu’ils peuvent en se donnant les moyens.
Le travail à faire est sur notre propre éducation, les noirs sont comme si, les noirs sont comme ça, les noirs ne sont pas comme nous (pensée béké). A force d’entendre ce genre de conneries, on à fini par y croire… Dieu merci, pas tout le monde car des martiniquais avance quand même. Je serai plus pour éduquer nos enfants dans le sens qu’ils peuvent en leur montrant qu’on doit se donner à fonds, en leur montrant des modèles Antillais de réussites et en leur montrant que être noir ne veut pas dire être con.
J’aimerais plutôt que le débat tende vers une conscientisation positive au lieu de se mordre la queue car ce n’est pas le béké qui règlera nos problèmes. Du racisme, j’en ai subi partout ou j’ai été et j’ai pas mal voyagé, et même ne Martinique, ce qui est un comble.
Concernant les champs de cotons qui sont des supermarchés aujourd’hui, personne ne nous fouette pour y aller. Nous avons des fruits et des légumes (ceux qui n’ont pas de chlrodécone de préférences)
Une idée ??? J’ai été il y a 3 semaines en Guadeloupe, j’ai mangé un gratin de fruit à pain comme je n’en ai jamais mangé. Sans compter les légumes à différentes sauces, travailler de façon différente. Qui empêche nos restaurateurs de travailler leur légume pour amener les martiniquais et les touristes. Non, c’est la loi de qui fera le moins et les légumes sont servis vapeur ou cuit à l’eau. 10 contre 1 qu’un étranger vient bientôt et relance cette bouffe local et l’optimise et qu’il sera accuser de suite de prendre l’emploi des martiniquais…. J’en ai plein des comme ça, dommage que cela ne soit pas mon domaine… quoique j’y pense. Je propose que nous arrêtions de regarder les autres et que nous fassions ce que nous avons à faire. Le système béké comme vous dite perdure depuis trop longtemps, il est temps qu’ils arrêtent de se mettre en marge de la population. Quand à nous, nous devons peu être mieux formés nos enfants. Je préfère pensée à eux qu’aux béké en leur donnant une éducation à toute épreuve.
Merci de votre post cependant

75.Posté par soleil le 15/05/2009 02:50
@ doc

Yo ké cwoisi mond yo ?? Ou pas bien, ou bien ki sa ?? Cé nou ki ka lancer mond timanmail nou. Cé nou ki ka pareï. Sa nou ka fè, cé ti bwin pou nou, et lan restan ba cé manmail la. Ou ka palé indépendance ba pep matnik. A lè la ?? Tout peï ka mété kô yo ensanm pou avancer. Dèmin matin, nou indépendant, la djè (guerre) ka pété. Ou ka pansé ké la karaib ké ni foss pou résisté. Rété sérié. Mwen ka proné la non violence epi respé. Mwen ka mandé betché respé aussi. Ou lé yo ripenti pou l’esclavage ?? Yo pé pa pass sé parent yo, cé pa yo. Souffrance la red toujou, passs mwen ka senti chain’ la en poignet mwen toujou, mé mwen sav ke i an tet mwen. Sel bagaye, mwen palé ich mwen connèt sa. Ke i connèt histoi li, A FOND, mé pou viré ka goumen pou sa nou mem sa goumen, NON. Dépi le 5 février, nou lancer question ba bétché pou yo rété epi coullonade yo. Mé respé nou, cé nou ki ké trapéï.

74.Posté par Yoyotte le 14/05/2009 20:50
Salut les rescapés du génocide !

Je faisais une petite sieste. J'ai rêvé que j'étais un béké. Ca m'a réveillé car je voyais mes parents entrain de zigouiller des nègres à tire-larigot.

Ca me ferait chier d'être un béké et d'avoir toutes les nuits dans la tête l'image jointe sur ma page web.

Alors ça vient cette repentance ou quoi, sans oublier les réparations substantielles qui vont avec !

Marre d'attendre !

1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MARTINIQUE. | Entreprendre en MARTINIQUE | INTERNATIONAL | Télé BÔ KAY | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | Espace serviciel | Sports, Loisirs, Voyages








L'éditorial du jour

Editorial du Jour / Qui ne fait pas preuve de respect au peuple Martiniquais?

Kolo Barst ne cesse de répéter dans un dans une de ces chansons que ce qu’il faut c’est faire preuve de respect pour notre pays.


Alors pensez vous qu’il soit respectueux que depuis presque deux ans un TSCP d’une valeur de 400 millions d’euros soit dans un garage à s’abîmer de ne pas être utilisé.

Editorial du Jour / Qui ne fait pas preuve de respect au peuple Martiniquais?
editorial_respect.mp3 Editorial respect.MP3  (2.19 Mo)

Pensez-vous également qu’il soit simplement respectueux pour des investisseurs de voir contester plus de 170 millions d’euros une usine d’électricité qui devrait stabiliser la qualité du courant électrique dans le Nord de la MARTINIQUE.


Victor HAUTEVILLE
22/11/2017

Faites vous accompagner !

Cordially Services, le bouquet de services de notre webzine ICIMARTINIQUE.COM

Cordially Services est un bouquet de services, rattaché au fil d’actualité et d’information d'ICIMARTINIQUE.COM.

Nous sommes spécialisés dans les services aux autoentrepreneurs, aux entreprises de 50 salariées maximum, aux associations et aux particuliers dans un processus d’insertion. Notre spécialité réside dans les domaines de la mise à disposition de ressources en ligne, pour des mutations numériques des entreprises, des personnes, et des organisations.





Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM






Télé Bô Kay
Makrelaj toute l'information musicale du pays
Publié par Victor HAUTEVILLE le 16/11/2017 à 15:56 | 0 Commentaire



















L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
_BST8964
_BST8182
_BST4553
BST_5681
P1050699
clectif 5 février 024.jpg
DSC_0017.jpg
BST_2298
BST_3580