Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chanto , un talent qui renverse tous les codes !




Né en juin 1965 au Marin, d’une mère « Fanm’ Djok » et d’un père amateur de musique caribéenne (steel band, jazz, fusion, etc), André LAVIOLETTE grandit dans une famille où il s’est empreint des sons et mélodies de la guitare, du banjo, et de l’accordéon que jouait son père.


Auteur-compositeur-interprète et guitariste autodidacte, André LAVIOLETTE alias Chanto est un artiste Martiniquais hors normes.

Dès le plus jeune âge, il a eu la musique dans les veines, évoluant avec ces sonorités et ces compositions multiples. « Papa nous réveillait au son de la guitare, dans notre maison de Fond Gens Libres, où j’ai grandi. Il y avait toujours de la musique à la maison. Il jouait, accompagné de ses amis musiciens... » dit-il. Ses frères, Daniel et Claude ont eu la même addiction à la musique, particulièrement à la guitare. Claude est l’un des guitaristes rythmiques du groupe « Tchè Kréyol ».

Les talents ne manquent pas dans cette famille, où les sœurs, frères, neveux et nièces sont à l’initiative de nombreuses créations de spectacles artistiques présentés lors de rencontres familiales ; reproduisant ainsi, l’ambiance initiée par les parents.

André ressent très tôt le besoin viscéral de chanter et de partager des émotions vraies. Dans cette commune balnéaire où les mornes surplombent l’une des plus belles baies du monde, il ravit déjà son entourage avec son timbre de voix unique et son sens musical inné.
Il hérite à sa naissance du surnom « Chanto », donné d’abord à son arrière-grand-père, puis à son père, au même titre que ses frères Claude et Daniel.

Souvent inspiré, il chante ses créations en solitaire, en « robinson créole ». Chaque jour, il savoure sa liberté, dans les champs, au sommet de ces arbres hauts perchés qui surplombent ces vallées du sud.

C’est un amoureux de la nature et des gens libres, ce qui éveille tous ses sens musicaux. Il traîne dans un premier temps en observateur et admirateur dans les fêtes patronales, les clubs, chez les voisins ou copains, écoutant à peu près tout de la musique créole. Puis, il finit par se jeter, emporté par cette passion enivrante, jouant de la musique dans les rues, dans les lieux rustiques, les événements anodins ou majeurs, avec des groupes de jeunes garçons de sa génération, par amour du son. A treize ans, il s’offre sa première guitare, sur catalogue « La Redoute » grâce aux économies faites avec ses « jobs de béton ».

Passionné, il s’acharne, à découvrir l’instrument puis demande à son père, à Rodrigue LUDBERT et à Gérard GUIOSE, les premiers conseils et cours de guitare. Deux ans plus tard, au collège Gérard Café, il démarre les compositions musicales sur des thèmes engagés comme la défense de l’identité culturelle, la guerre Iran-Irak ou la nécessité du dialogue social.

A quinze ans, il monte son premier groupe, avec Franck EDMOND, Jean-Claude GERTRUDE, Youri GIRONDI et Gérard GUIOSE

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

CULTURE | MUSIQUE | LITTERATURE | SPORT