Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Serge Bilé récompensé du Prix Bernard Dadié par le ministre de la culture.

C'est le ministre de la culture Maurice Bandaman qui lui a remis son prix et son chèque.




Serge Bilé est en ce moment au Salon du livre d'Abidjan, le Jury du Grand prix national Bernard Dadié de littérature a couronné ce mercredi son livre "Boni" sorti en avril 2018 en Côte d'Ivoire. C'est un ouvrage qui retrace les liens entre le peuple Akan et les Boni de Guyane, les descendants des nègres marrons déportés de plusieurs contrées africaines.


Ici en image du Prix Bernard Dadié de littérature qui lui a été remis mercredi soir à Abidjan par le ministre de la culture Maurice Bandaman. Sachez que ce Prix porte le nom du plus célèbre écrivain ivoirien. Bernard Dadié et Aimé Césaire ont mené en parallèle la même lutte contre le colonialisme dans les années 50. Ils se sont ensuite retrouvés pour la première fois au Congrès des écrivains et artistes noirs à Paris en 1956

Voici la photo de la remise du Prix Bernard Dadie par le ministre de la culture Maurice Bandaman. Pour info le Prix porte le nom du plus célèbre écrivain ivoirien, l'équivalent d'Aime Césaire. D'ailleurs Dadie et Césaire ont mené en parallèle des luttes contre le colonialisme dans les années 50.

Il est heureux que dans cette période où l'on vient de fêter les 10 années depuis le dernier matin de Césaire, que celui-là même qui lui a consacré tout un reportage, en télévision, soit aussi celui qui est récompensé d'un prix au nom d'un compagnon de Césaire.

Serge Bilé est comme vous le savez un travailleur infatigable, capable de mener frontalement plusieurs dossiers, ce qui fait qu'il a toujours plusieurs fers au feu. Résultat, cet auteur , créateur de textes exceptionnels nous gratifie souvent d'ouvrage de grande facture.

Il m'arrive parfois de penser qu'il est regrettable que nous n' abusions plus de son talent à la MARTINIQUE.

Maurice Bandaman né le 19 avril 1962 à Toumodi (Côte d'Ivoire) est un écrivain, romancier, dramaturge et homme politique ivoirien. Il a été lauréat du Grand prix littéraire d'Afrique noire en 1993. De 2000 à 2004, il est Président de l’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (AECI). En mai 2011, Maurice Bandaman entre dans le gouvernement de Guillaume Soro en qualité de ministre de la Culture et de la Francophonie. Le 13 mars 2012, il est reconduit au même poste, dans le gouvernement de Jeannot Kouadio-Ahoussou. Son œuvre a fait l'objet d'une étude globale de Pierre N'Da : Écriture romanesque de Maurice Bandaman, ou la quête d'une esthétique africaine moderne.


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

CULTURE | MUSIQUE | LITTERATURE | SPORT