Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
Le portail du vivre et entreprendre autrement en MARTINIQUE.
   
   




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Déjà 11 ans qu’il nous a quittés : Jean-Paul Soïme ! Par Philippe Pilotin




L’Afrique, le Brésil, la Caraïbe, et le jazz furent leur inspiration, ils créèrent ce qui fut appelée plus tard la World Créole Music. Alternant entre son métier d’enseignant en musique et le groupe Malavoi, Jean-Paiul Soïme fera résonner le son de son violon dans le monde entier. Il fut l’auteur à succès de plusieurs titres dont « Sidonie », « Lantou latè », « Balata », « Titine bèl », « la Philo », etc…


Le jeudi 9 Août 2007, le monde de la musique et la Martinique toute entière étaient endeuillés à l’annonce de la mort de Jean-Paul Soïme, décédé à l'hôpital Pierre-Zobda-Quitman de Fort-de-France (Martinique) à l’âge de 56 ans. Le violoniste était atteint d’une maladie génétique grave.

Déjà 11 ans qu’il nous a quittés !

Jeudi 9 août 2018, cela fera 11 ans que Jean-Paul Soïme, célèbre et talentueux violoniste martiniquais, auteur compositeur et leader du groupe Malavoi nous a quittés.

Auteur, compositeur et violoniste de talent, Jean-Paul Soïme crée en 1972 le groupe Malavoi avec Mano Césaire, Christian de Negri au violon, Denis Dantin à la batterie, et Marcel Rémion à la basse.

Le son des violons est la caractéristique première de Malavoi. Les vieux airs antillais des années 30 et 40 furent revisités et toutes les influences furent utilisées et savamment mêlées.
Il a accompagné tout au long de sa carrière de nombreux artistes. A la mort de Paulo Rosine (décédé en 1993), puis le départ du chanteur charismatique Ralph Thamar et le retrait de Mano Césaire, il devient le nouveau leader de Malavoi et connut un nouveau succès en appelant dans le concept « Matébis » des artistes tels que Tanya Saint-Val, Edith Léfel, Marie-José Alie, Beethova Obas ou Philippe Lavil.

Jean Paul Soime est à gauche
Jean Paul Soime est à gauche

Ernest Léardée avec Paulo Rosine et Jean-Paul Soïme ( Malavoi des années 80). Cette image fait partie des archives d'Ernest Léardée, elle a été prise en mai 1985 lors du tournage du beau film documentaire : "Ernest Léardéee ou le roman de la biguine" (diffusé par TF1) crédit photo : Jean-Pierre Krief (merci à Brigitte Costa-Léardée)

Il nous laisse l’image d’un artiste Martiniquais pluridisciplinaire, talentueux, mystérieux, fier de ses origines mais également ouvert aux autres cultures.

Son corps a été exposé à l'Atrium de Fort-de-France le vendredi 10 août 2007 et a été incinéré le samedi 11 août 2007 au Crématorium de La Joyau dans la plus stricte intimité, selon le souhait de sa famille.

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION