Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le coup de sang de notre "Betty Nationale", en direct du TOGO

ON NE VEUT PAS DE VOS POÈMES!




Betty est cette femme Togolaise que nous avons décidé de suivre, et avec qui nous avons décidé de mettre une rubrique mode, dans la rubrique femme de notre portail icimartinique.com. Ici elle pousse son coup de gueule et nous le relayons.


Merci pour tous vos vœux du 8 mars, vos poèmes, vos chants, vos statuts, bref on a tout lu merci beaucoup mais ça n’a rien changé messieurs…

On va d’abord commencer par le début du commencement… Vous ne pouvez pas passer 365 jours à dénigrer la femme, à la battre, à la voir comme un être inférieur à vous et nous sortir le 8 mars des poèmes, des citations et autres phrases bidons pour nous dire bla bla bla… Non, arrêtez ce jeu. Ne nous leurrons pas la face, voyons ! C’est compliqué d’être une femme. Parce que je le suis, je sais. Avant même de grandir la société te  dicte quoi faire, comment le faire, quand le faire et l'on attend de vous de respecter ces diktats parce que vous êtes une FEMME.

Parce que l'on est une femme, ce n’est pas normal de ne pas porter des jupes.

Parce que l'on est une femme, aimer le football, ça fait trop bizarre

Une femme ne doit pas se couper les cheveux, elle doit garder ses cheveux bien longs.

Ne parlons pas du fait que l'on soit obligé de subir des sifflements dans tous les coins de rues '' Oh ! choco rapporte ton cul par ici ''ou des propos sexistes de la part de certains hommes vicieux, pervers, pathétiques et incapables de regarder une femme autre qu’une bonne chair à manger. Certains regards mêmes te feront vomir sur place.

Au lycée, un de mes professeurs m'a dit : ''Dis donc Mlle CODJIE, tes seins et tes fesses prennent de plus en plus de volume, tout ce que j’aime, tu passes chez moi à la maison quel jour ?'' Le tout avec un regard très insistant sur ma poitrine. Ce soir-là, je n’ai pas bien dormi à cause de ce dégoûtant monsieur, j’avais peur à chaque fois qu’il fallait suivre ses cours. Il allait même jusqu'à me punir injustement en classe parce que j’avais refusé ses avances. Mais je n’ai rien dit parce que c’est monnaie courante, une fille qui se fait harceler par son professeur tout le monde en connaît.

Il y a aussi cet homme qui bat tout le temps sa femme dans mon quartier, et quand je dis battre, je parle de coups assourdissants capables de me réveiller en plein sommeil. Eh bien, sûr tout ce que l'on entend à propos, c’est ‘’il ne faut surtout pas se mêler des histoires de couples’’ ou encore ''Certaines femmes méritent d’être battues '' Et moi je me dis''Really nigua Really ?''

Sur le plan professionnel n’en parlons pas. Dès qu’une femme occupe un haut poste, c’est qu’elle n’est sûrement pas mariée ou qu’elle n’est pas assez humble pour l’être. Vous avez fini de nous casser les nénés oui !

Voici pourquoi vos vœux, vos phrases ne changent rien à notre quotidien. On n’en veut pas. Posez des actes, si vous n’en êtes pas capables merci de débarrasser le plancher.

Cordialement…

En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Famfole | Femme d'action. | L'amoureuse | Admirer une femme. | Maman poule