Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



CEDRIC GOUBET ET OLIVIER BLANCARELLI : LES CONNARDS QUI ENTOURENT SARKOZI …


Rédigé le Samedi 27 Juin 2009 à 08:43 |

Par Rédaction du le naïf.com.:Les Français considère toujours nos pays comme un domaine colonial et les dits hauts fonctionnaires qui entoure les décideurs de l’Etat ne comprennent jamais rien aux situations qu’ils sont censées analyser. Ce document de caribcréoleone met en évidence le niveau de bêtise que peut produire la pensée coloniale.


CEDRIC GOUBET ET OLIVIER BLANCARELLI : LES CONNARDS QUI ENTOURENT SARKOZI …
Source Caribcréole.:Les Français considère toujours nos pays comme un domaine colonial et les dits hauts fonctionnaires qui entoure les décideurs de l’Etat ne comprennent jamais rien aux situations qu’ils sont censées analyser. Ce document de caribcréoleone met en évidence le niveau de connerie que peut produire la pensée coloniale.

SARKOZY :Le voyage de la peur : le document officiel !


FRANCE. Paris. Vendredi 26 juin 09. Caribcreole. Ahurissant, c’est le terme qui convient le mieux quand on, parcoure, le document « confidentiel de 14 pages » que Caribcreole s’est procuré. Il s’agit de la « feuille de route » rédigée par Olivier Biancarelli, le chef de cabinet de Sarkozy à l’occasion de son voyage dans notre pays.

Dans cette « note » dont nous ne publions pour l’heure que des extraits, on remarquera la teneur des appréciations de ce fonctionnaire français, qui en dépit de ses RG et autre service secret fait preuve d’une totale méconnaissance de la réalité de notre pays. On s’aperçoit, cependant, que dans l’hyper préparation de ce voyage, il y a un comme un réel sentiment de peur.

Tout est fait pour « rassurer » un président, qui vraisemblablement n’en mène pas large en décidant enfin de se rendre en Guadeloupe. Il faut se rappeler que ce voyage a été plusieurs fois annoncé… puis reporté sans explications. On notera aussi que Sarkozy qui termine sa visite officielle à Petit-Bourg en fin de journée vendredi, « disparaît » de la circulation. Ola‘y i kay ?

En réalité avec son épouse Carla, il doit terminer son séjour, par une halte à St Barth.
Qui s’en étonne ?

Cette « note » qui donne aussi des indications et des « conseils » sur la teneur des « discours » du président français est en fait un classique. Mais il est très révélateur de l’état d’esprit des colonialistes et de leur vision parfois zoologique des élus et du peuple guadeloupéen. Faut- il en rire ou pleurer ?

Cette « note » qui donne aussi des indications et des « conseils » sur la teneur des « discours » du président français est en fait un classique. Mais il est très révélateur de l’état d’esprit des colonialistes et de leur vision parfois zoologique des élus et du peuple guadeloupéen.

Faut- il en rire ou pleurer ?

LE TEXTE DE NOS DEUX CONNARDS

Paris, 22 juin 2009

Note à l’attention de Monsieur le Président de la République.

S/C de Monsieur le Secrétaire général

Objet : votre déplacement aux Antilles, le 25 et 26 juin 2009


Ce déplacement intervient dans un contexte compliqué et sensible. D’une part, il se déroule dans le prolongement d’un mouvement largement suivi de contestation économique et sociale qui a pris naissance en Guadeloupe et a conduit à votre décision de lancer des êtas généraux de l’outre-mer.

D’autre part, l’organisation qui a été à l’origine de ce mouvement est de plus en plus perçue pour ce qu’elle est : une formation d’apparence syndicales mais mue en réalité par des objectifs et de nature politique éloignés du cadre républicain.

Votre déplacement est donc très attendu par une majeure partie de la population locale et par les élus, qu’elle que soit leur sensibilité politique. Il doit symboliser le retour à une démocratie apaisée et le retour à la normale des relations entre la métropole et les départements français des Antilles, en même temps qu’ouvrir de nouvelles perspectives politiques, économiques et sociales fondées sur le développement endogène, sur la lutte contre les injustices et sur une responsabilisation accrue des acteurs locaux.

Toutefois, même si le LKP et son leader sont actuellement en perte de vitesse, il est probable qu’ils tenteront d’utiliser la vitrine médiatique que leur offre votre déplacement pour faire parler d’eux. Les éléments en notre possession sur leur capacité actuelle de mobilisation et l’ambiance locale ne laissent pas présager de mobilisation dont ne pourrions conserver la maîtrise.

Nicolas Sarkozy


Trois thématiques domineront par conséquent ce voyage :


* la restauration de l’Etat de droit en Guadeloupe (et la relation avec DOMOTA)

* L’évolution institutionnelle des Antilles et, plus particulièrement, celle de la Martinique

* Les Etats généraux de l’outre-mer (et la refondation des relations outre-mer /métropole)

Comme vous le savez, nous avons conçu le déplacement de telle manière à mettre toutes les chances de notre côté :

* nous débutons le voyage officiel par la Martinique où la situation est la plus apaisée

* nous avons retenu un nombre limité d’étapes : 4 en Martinique et 3 en Guadeloupe (avec un contrôle strict des conditions d’organisation)

* nous nous tenons à une ligne très républicaine : cérémonies solennelles, symboles forts (Césaire, les « Dissidents », disons nos partisans…

Martinique

En Martinique, la difficulté principale sera de préserver un équilibre entre les deux hommes forts du territoire, LETCHIMY et MARIE-JEANNE qui se haïssent mais qui, tous deux vous respectent.

Guadeloupe


* Vous aurez, comme première étape, une réunion avec les principaux élus du département afin de signifier clairement qu’ils sont vos interlocuteurs privilégiés.

* Vous effectuerez, ensuite, la visite d’un Régiment de service militaire adapté « RSMA » dans lequel environ 450 jeunes en difficulté sont formés, chaque année, avec un excellent taux d’insertion à l’issue (+ de 80%). Le RSMA est l’une des originalités de notre organisation outre-mer les plus réussies.

* Enfin, la dernière étape sera consacrée aux Etats généraux de la Guadeloupe. L’organisation de cette séquence différera de celle de la Martinique car, compte tenu du climat politique et social, il est apparu impératif que vous puissiez faire un grand discours solennel et républicain qui ne pouvait se concevoir dans un format de table ronde.

En Guadeloupe, la principale difficulté sera de gérer le LKP. Nous avons pris le parti d’inviter DOMOTA à la séquence des Etats généraux, comme tous les autres responsables syndicaux.

Mais aucune séquence spécifique n’a été organisée avec Elie DOMOTA qui n’a, pour l’heure, pas formulé de demande d’audience, même s’il fait monter la pression médiatiquement.

Beaucoup de nos sympathisants redoutent une rencontre entre vous et DOMOTA qui accréditerait la thèse selon laquelle DOMOTA est devenu le nouveau leader politique de fait de la Guadeloupe…

Notre électorat, mais aussi de nombreux Guadeloupéens silencieux, attendent un discours ferme de votre part qui rappelle les grands principes républicains.

Il serait, toutefois, périlleux d’attaquer trop directement DOMOTA qui a su conserver un capital sympathie au sein d’une partie de la population, notamment la plus modeste.

C’est un peu comme si les Guadeloupéens lui étaient reconnaissants pour le combat syndical récemment mené mais ne le suivaient plus dans ses dérives autoritaires et subversives.

Conditions de transport et d’hébergement

A la Martinique, vous serez hébergé avec votre délégation au Bakoua, hôtel de standing situé aux Trois Ilets, tandis qu’en Guadeloupe, vous descendrez à l’Auberge de la Vieille Tour qui se trouve sur la commune du Gosier.

Nous vous rappelons que vous passez une nuit en Martinique, et que votre dîner ainsi que le déjeuner en Guadeloupe le lendemain sont libres.

Enfin, le premier jour, en Martinique, un temps de pause à l’ »hôtel Bakoua vous a également été réservé avant la table ronde sur les Etats généraux que vous présiderez en fin d’après-midi.


Votre délégation comprendra enfin les ministres et les personnalités suivantes :
* la ministre de l’intérieur et de l’outremer, le secrétaire d’Etat à l’outremer et le secrétaire d’Etat aux anciens combattants ;
* le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outremer (Patrick Karam) et le coordinateur national des états généraux de l’outremer (Richard Samuel) ;
* les principales personnalités suivantes : Tony Delsham (écrivain), Jacques Martial, Daniel Maximin, Daniel Picouly, François Vergès, Laura Flessel, Bernard Ramanantsoa (DG de HEC), Claude-Valentin Marie (sociologue et démographe).

Chacune des étapes fait l’objet d’une note jointe au dossier qui vois est soumis. Vous trouverez aussi, en fin de dossier, quelques fiches techniques sur les sujets les plus sensibles du moment.


Cédric GOUBET
Olivier BLANCARELLI

NB :Le titre et le chapo sont de la Rédaction lenaïf.com




1.Posté par Yoyotte le 28/06/2009 10:04
Bonjour mon île chérie...

Ma vie est en danger... La maladie me terrasse... Alors je balance avant de crever !

LA FRANCE EST UN PAYS COLONIALISTE A LA MENTALITE DE PLANTATION !

J'ATTENDS LA SENTENCE ! QUE LES NERVIS DE L'ETAT NE FASSENT EMPALER, COUPER LA TÊTE ET LA BRANDISSE SUR UN PIC COMME AU BON VIEUX TEMPS DE L'ESCLAVAGE ALORS QUE JE M'ETAIS ENGAGE DANS L'ARMEE POUR SUIVRE LES PAS DE NOS PERES PARTIS EN DISSIDENCE POUR SAUVER LA FRANCE ET CREVER DANS LE FROID ET AUJOURD'HUI L'OUBLI ET LE MEPRIS DE LA REPUBLIQUE !

Tous est dit dans mon site.

Pardonnez mon courroux mais les forces commencent à m'abandonner après 14 ans de lutte...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM