Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Collectivité Territoriale de MARTINIQUE : Et si le courage d’Alfred MARIE JEANNE payait .


Rédigé le Dimanche 29 Juin 2014 à 22:03 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Dans le cadre de la course à la fonction de président de la collectivité territoriale de MARTINIQUE, Alfred MARIE JEANNE joue un vatout celui qui donnera tout son sens à sa vie politique, si longue, si exceptionnelle, si pleine de rebondissement. Ce vatout est celui du courage politique.



Alfred MARIE JEANNE s’est imposé comme candidat tête de liste de la liste du MIM

Il a réussi ce coup de force au moment où il était au plus bas en terme d’image. La période juste après les municipales de 2014. C’est au moment où son candidat désigné Lucien VEILLEUR venait de perdre la mairie de rivière pilote, que la radio de son parti pouvait lui échapper et que les candidats du MIM ne gagnaient aucune commune nouvelle, que ce dernier à eu l’intelligence politique de ne pas confondre son équation personnelle et la débâcle selon la presse du MIM .

Ayant analysé sereinement ses forces personnelles Alfred MARIE JEANNE a aussi eu le recul suffisant pour constater instantanément que plusieurs voyants restaient au vert même si la presse martiniquaise trop pressée de l’enterrer a jamais conclu que les résultat de ces municipales de 2014 étaient le plus mauvais score que Alfred MARIE JEANNE pourrait faire et que si lui en son nom, descendait dans l’arène, il ne pourrait que faire mieux, lui le vieux gladiateur.

Il n’est pas passé par les instances du parti c’est sur les ondes de RLDM qu’il a prononcé sa phrase célèbre : « de toute façon moi Alfred MARIE JEANNE je suis candidat aux élections de 2015 quoi qu’il arrive ».

C’est donc dans un mot du MIM un vendredi soir qu’il a confirmé pour la première fois, à la surprise sans doute même de l’animateur sa candidature. Il venait de faire le mignon hold-up du siècle.


Alfred MARIE JEANNE a coupé court à toutes les velléités d’émergence de nouveaux leaders au sein du MIM

Vrai ou pas vrai, fausse annonce ou commérage, bruit de savane ou pawol en ba fey il se murmurait que des forces extérieures au MIM et peut-être même des courants en interne du mouvement, ébrutaient une probable guerre des clans entre le boss historique et un néo MIM. De ce qui se disait le leader de cette tendance émergente était NILOR Jean Philippe.

En comprenant la détermination du chef historique NILOR JP avait mesuré que cela lui prendrait plus de temps de remonter son propre parti, le MOUVEMENT d’INITIATIVE MARTINIQUAIS. Cet autre MIM à qui il ferait faire son moratoire sur la question de l’indépendance.

C’est donc deux visions différentes du futur martiniquais qui se confrontent, qui s’affrontent. NILOR qui est d’un extrême sang froid quand il s’agit de son devenir personnel, a compris également qu’il ne ferait peut être pas le poids face à un LETCHIMY trop neuf pour être usé par l’insatisfaction populaire.

Sa légitimité pour reprendre le flambeau du MIM en cas de défaite ou de victoire d’Alfred MARIE JEANNE sera légitimé par sa plus grande jeunesse au moment où il faudra désigner le second président qui conduira la collectivité territoriale de MARTINIQUE dans son deuxième exercice.

Cette thèse est à cette heure vraie, car aucun nouveau bourgeon ne semble éclore au MIM à l’ombre des grands BAOBAB . Pas même une Sandrine SAINT AIMEE qui en a pourtant les moyens intellectuels.


Alfred MARIE JEANNE choisit de faire alliance avec des hommes mais avec aucun parti.

Le plus courageux des paris et le plus risqué aussi, c’est à l’occasion de l’émission du dimanche matin sur RLDM, le jour de la fête des mères, que le coup de théâtre s’est produit.

Alors que l’animateur de l’émission Frantz ZOZOR recevait Alfred MARIE JEANNE le député NILOR a débarqué dans les studios. Makac la s’interroge toujours à cette heure de savoir pour quelles raisons le député NILORS ce jour là a estimé devoir se mettre sur le même plateau de balance que le député Alfred MARIE JEANNE.

Peut-être était ce son excès de confiance, ce même défaut qui l’a fait perdre les municipales 2014 de Saint Luce
Ceux qui connaissent les colères froides de chabin , ou qui savent qu’il ne faut jamais rentrer dans la cage d’un Alfred MARIE JEANNE blessé comprendront ce qui s’est passé.

Sur tous les points abordés, transport, développement économique de la Martinique, relation avec les autres partis, amitié prétendue avec le maire de Sainte Marie N AZEROT stratégie pour la conquête des suffrages des martiniquais la même méthode : NILOR expose le premier raconte ses balivernes et Alfred MARIE JEANNE le recadre, le ramasse et réaffirme la ligne du parti selon sa vision en public.

Voici ce que MAKAC LA a retenu.

MARIE JEANNE sera la tête de liste du mouvement indépendantiste sur la circonscription où il est Député. Le mouvement indépendantiste partira sur ses propres bases et élargira son groupe à des hommes et non à des partis. Le mot d’ordre d’indépendance est réaffirmé. La liste sera une liste MIM.

Alfred MARIE JEANNE considère que Claude LISE ne pourra pas se retrouver sur la même liste que lui ni au premier et peut être pas au second tour. Alfred MARIE JEANNE se fout de N. AZEROT . NILOR sera tête de liste dans le sud. CAROLE est tout désigné pour le centre. L’alliance avec les séparatistes du MODEMAS n’est plus possible. La question de la réparation est un point de divergence. Le PPM est le seul parti à battre et seul le MIM a les conditions morales et éthiques pour recueillir LE SUFFRAGE DU PEUPLE.

Ces positions sont courageuses, car se sont des postures qui isolent le MIM avec le MIM, sur le seul dénominateur commun du poids électoral du patron de la liste Alfred MARIE JEANNE.

C’est en ce sens que ce positionnement est courageux. A une époque où bien des électeurs demandent une clarification de la vie politique, des positions aussi fermes peuvent séduire.

Mais le plus courageux dans ce placement de pions, c’est cette capacité à prendre un tel risque. C’est un pari audacieux MAKAC LA s’en bouche presque les yeux !




1.Posté par felix le 30/06/2014 08:57
Voila une situation claire et précise. On aime ou on n’aime pas mais il n'y a pas de "zangzolage." N'étant ni du MIM et encore moins du PPM, et encore moins d'une droite boiteuse et sans véritable projet, je fais faire partie de ces nombreux martiniquais et martiniquaises qui ont marre de ces alliances contre nature où le seul objectif est de pratiquer la maxime " que la politique du nombre serait celle du droit" ce que Montesquieu infirme vertement dans ses pensées.Autrement dit, il ne s'agit pas d’être plus nombreux pour considérer que l'on a tous les droits et toutes les compétences... hélas!

Le peuple demeure libre et se doit de faire ses choix avec des hommes et des femmes qui n'ont que le seul objectif de mettre leurs compétences au service des administrés qui les auront élus.La politique des copains et des amis des amis est à bannir et conduira, hélas, tôt ou tard à des règlements de comptes.

Pa rété couillon encô. Je répète que les alliances contre nature conduiront au drame en Martinique, si les politiques n’arrêtent pas de favoriser avec autant de manque de scrupule leur camp... et c'est valable pour tout le monde car cette récurrence de comportement à laquelle on est confronté ne peut plus durer. A bon entendeur salut.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM