Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



DANIEL MARIE-SAINTE : UN MENTEUR « GRA ET EPI EPAI »


Rédigé le Dimanche 9 Mai 2010 à 20:07 |

TRIBUNE : Qu’est-ce-qu’il ne faut pas entendre ? Etourdis par le rythme de la nouvelle Région, pas habitués à penser développement et encore moins à le mettre en œuvre, il ne reste plus aux Patriotes (euh pardon et… Sympathisants) qu’à faire le choix du mode mauvaise foi. Le ton est au mensonge, à la transformation de la vérité et à de mauvais emballages très peu crédibles.


DANIEL MARIE-SAINTE : UN MENTEUR « GRA ET EPI EPAI »
Et le voilà, l’ancien 1er Vice-président de la Région, éructant à Politix contre celle à qui le peuple lui a prié de céder sa place, et la traduisant devant un mauvais tribunal.
Mais voilà, la vérité est la !

Oui, Monsieur l’ex 1er Vice-président, oui, la Ville de Fort-de-France a subi LA PURGE (1), pour ne pas dire la GRANDE PURGE pendant ces 6 dernières années de mandature patriote.
Des financements ridiculement bas, des non-réponses à la pelle, des refus incompréhensibles et non objectifs, tout cela pour n’arriver qu’au montant de 6 375 224.13 euros et non les 8 et quelques millions qu’il se plait à annoncer fièrement. 1 million d’euros à peu près par an, ARPEL – ACRC comprise, pour une ville de 100 000 habitants aux enjeux reconnus comme historiquement terribles.

Sachez tout de même que nous respectons ces décisions au nom de la démocratie et de votre liberté à gérer,…. mais le Peuple lui a moins aimé ce 21 mars dernier.
.
Alors, c’est vrai que ce Monsieur certainement très honteux de son score rajoute habilement dans son total à lui tout ce qui concerne de loin ou de près Fort-de-France. Pour gonfler l’addition, on y met tout ce qui est fait sur les Routes Nationales qui traversent la capitale.

Pas le moindre nid de poule sur le boulevard Général de Gaulle ou au bord de mer bouché par le propriétaire du lieu, la Région, qui ne soit mis dans la cagnotte.
On va même, et là vous conviendrez que l’on est au summum de la mesquinerie, à y rajouter la contribution de la Région à la manifestation Nationale Martiniquaise rendue aux victimes du crash du 16 août 2005….organisée à Fort-de-France. Odieux !!!

Dans le mode « véglaj », et toujours pour faire joli, allez hop, on y accumule bien sur l’ARPEL récemment devenue ACRC, une aide classiquement banale convenue d’avance pour toutes les communes chaque année… se résumant pour la ville capitale à 3,60 euros par habitant. Magnifique !!

La vérité est là, et je laisse juger nos lecteurs !

Pas satisfait de ses maigres forfaits, le voilà, honteux encore de son absence de performances récemment sanctionné, à justifier de sa grande implication dans un plan post-crise de 2009. Il affiche ses généreux prêts donnés aux chefs d’entreprise via son officine « Martinique Initiative », opération demeurée d’ailleurs très intime.

L’argent donné, un vrai virus patriote vous conviendrez ! Il suffit d’en donner et tout va bien.
Aides par-ci, aides par-là,…une vraie baguette magique. Eh bien, non Messieurs les patriotes, l’entreprise a aussi besoin que l’on s’intéresse à elle, qu’on l’aide dans sa grande détresse, qu’on lui explique des mécanismes compliqués, que les dirigeants de ce pays fassent corps avec elle, pas loin d’elle, perchés dans le confort de Plateau Roy.

Et c’est dans cet objectif, que le Président Letchimy a choisi de mener une expérience qui finalement a été heureuse : faire l’effort de décentraliser l’information et l’explication au chef d’entreprise ! La porter en la démystifiant à Sainte-Marie, au Marin, … une simple explication !!! Rien d’autre !

Des centaines de chefs d’entreprise ont répondu à cet appel et ont enfin compris qu’il fallait faire vite pour bénéficier de l’aménagement de leurs dettes. Une opération montée rapidement face à cette date couperet du 30 avril et à laquelle les 3 chambres consulaires, le RSI, ont accepté de participer.

Des centaines de chefs d’entreprise qui ont pu faire tranquillement leur demande de sursis à poursuites, au plus près de leurs territoires. « Expérience à renouveler au plus tôt et à pérenniser » ont répété les chefs d’entreprises reçus !!

Pour terminer, les voilà, les mêmes, dénigreurs d’une expérience dite « commission ad-hoc » voulue par le Président. Monsieur Tout le Monde invité à participer à la réflexion pour une meilleure construction de son pays sont qualifiés par ces gens « d’experts », etc… Experts de quoi ?

La nouvelle polémique : les jetons de présence qui serviraient à « récompenser des amis ». Récompense de quoi ? Pas besoin, je suppose de vous rappeler le principe du « jeton de présence » ?

Il s’agit en effet de prendre en charge les frais liés à la présence de ces citoyens. Pratique très courante dans beaucoup d’institutions (y compris à la Région), les CA de sociétés de HLM, etc… et qui représentent une somme très dérisoire de quelques euros basée sur le déplacement en voiture personnelle et sur un tarif légal. A une ou deux réunions par mois et quelques euros, quelle récompense !!! y’aura vraiment de quoi devenir riche !!!!

Enfin, … gardons l’espoir et crions en chœur …. « Ni an lè yo ké lasse ».

La semaine prochaine, réponse au Sieur Carole, ex-et éphémère Conseiller Général de Fort-de-France sur l’Etablissement Public Foncier Local qui a l’air de lui provoquer un vrai delirium.

Moin di zot, an lè yo ké lasse, lasse, lasse !!!

(1)PURGE : selon le DIXEL – ROBERT : Mise en place d’actes volontaires aux fins de procéder à l’élimination autoritaire et violente d’éléments considérés comme politiquement indésirables
(2)SOURCE : Comptes administratifs de la Ville de Fort-de-France/ Fonmi wouj




1.Posté par Le citoyen X le 09/05/2010 21:04
La campagne du MIM aux élections régionales de Martinique s’est construite sur le mensonge et le résultat a été ce que nous savons. Mais force est de constater que la tactique du mensonge, en politique, s’est transmise de génération en génération et plusieurs croient que s’indigner d’un tel travers est, par conséquent, inutile ou constitue une perte de temps.

Le danger est, justement, d’accepter cette politique du mensonge et de la considérer comme normale. Un risque d’autant plus grand que le mensonge est devenu, de nos jours, de plus en plus subtil. Le mensonge engendre, non pas la révolte des citoyens, mais leur désabusement.
Ces derniers ont été tellement trompés qu’ils veulent désespérément croire. Et à chaque fois, ils sont déçus !

Quand on parle de la malhonnêteté intellectuelle des politiciens, on fait surtout référence à leurs promesses électorales non tenues. Pourtant, ceux qui suivent de près les élus, se rendent compte que le mensonge en politique n’est pas réservé seulement qu’aux campagnes électorales. Il est quotidien et se glisse dans les conférences de presse, les discours, les communiqués. Le mensonge ronge la politique comme un cancer ronge le corps d’un malade.

Le mensonge fait partie du quotidien de l’homme politique. Pour lui, le mensonge est indispensable à sa survie. Un politicien paresseux peut réussir, un politicien ennuyeux également, mais un politicien qui ne sait pas utiliser le mensonge est voué à l’échec, selon la plupart des observateurs de la scène politique. Pour eux, cette manipulation quotidienne de la vérité, peut sembler bénigne, mais par leur prolifération, par la place qu’ils prennent dans la culture politique, les petits mensonges quotidiens ouvrent la voie aux gros mensonges et aux tromperies électorales.

Observons un nouveau candidat et nous l’entendrons débiter la même série de faussetés du genre : « Je n’ai d’autre ambition que celle de servir mes concitoyens ». Dans n’importe quel parti, on l’entendra dire qu’il n’est pas un politicien traditionnel, qu’il désire faire de la politique différemment, être franc et honnête, puis aussitôt élu, il s’empressera de travestir la réalité pour qu’elle lui soit la plus favorable, de dissimuler les côtés moins glorieux de son passé et de taire son opinion sur une politique controversée de son parti.

Le mensonge en politique constitue un abus de confiance et il doit être condamnable, quelle qu’en soit la forme. Des Marie-Sainte nous en avons partout y compris dans les rangs du vainqueur de cette élections régionales 2010.
Alfred Marie-Jeanne et le MIM disparaissent actuellement de la scène politique. C'est une loi de la vie publique.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM