Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Espace Nord, un avenir à conquérir! Par Pierre-Marcel DIAZ


Rédigé le Samedi 31 Décembre 2016 à 12:15 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Ce titre est de MAKAC LA. Voici celui qu'avait donné à son texte Pierre MARCEL DIAZ ; ELECTION PRÉSIDENCE DE CAP NORD.
PMD fait partie de ces gens qui disent les choses avec modestie et délicatesse, mais il n'en pense pas moins. Si vous ne savez pas qui il est commencez par lire son texte et nous vous dirons un jour qui est ce visionnaire politique et sociétal. La plus grande capacité du visionnaire c'est de savoir faire preuve de sagesse. Ce texte est un texte sans polémique, sans sous entendu. il laisse cela à MAKAC LA et aux autres! voici sont texte.


Espace Nord, un avenir à conquérir! Par Pierre-Marcel DIAZ

Lors de la mise en place du bureau communautaire de Cap Nord, quelques élus, au nombre infime de quatre, ont interpellé le président fraîchement élu sur la composition de l’exécutif.

S’il est vrai qu’Alfred Monthieux a présenté des candidats aux postes de vice-présidents, il est certain qu’il ne les a pas désignés à la légère.
Depuis les dernières élections municipales, les élus communautaires sont désormais l’émanation du vote démocratique. Cependant, il ne faut perdre de vue que c’est la tête de liste qui désigne les personnes représentantes de la ville dans l’établissement public à caractère intercommunal.

De ce fait, cette tête de liste devenue maire choisit celui ou celle qui sera vice-président à la communauté d’agglomération. Lorsque le président Alfred Monthieux présente la candidature du susnommé délégué communautaire au poste de vice-président, ce n’est pas de son gré, mais simplement de la volonté de la commune représentée.

Il a été entendu dans la salle et au micro, par des délégués mécontents du vote, qu’il y avait un « déni de démocratie » à ne vouloir présenter que des hommes au poste de vice-président et de sa majorité. Il faudrait expliquer ouvertement en quoi la démocratie perd ses droits, et surtout sa souveraineté lorsqu’un maire désigne comme représentant de la municipalité dont il est l’édilité, telle personne comme représentant de sa commune pour être au bureau de l’exécutif, et qu’un président désigne ceux qui l’ont porté au pouvoir.

Rappelons que Cap Nord qui, hier encore, était la CCNM (Communauté de Communes du Nord de la Martinique), est très valorisé par les communautés des départements voisins, telle la Guadeloupe. Ceux-ci citent régulièrement, lors des plénières, la Martinique comme référence en matière de gestion des déchets.

Depuis la mandature de Michel Thalmency, nombre de visites furent effectuées pour comprendre comment réduire les déchets ménagers et assimilés, mais aussi les traiter, les valoriser et les réduire. Ils prennent exemple sur la gestion de l’eau, en reconnaissant que l’usine d’infiltration de Vivé sur le périmètre du Nord est une réussite.

Entre-temps ils l’ont copiée pour en construire une sur le périmètre de la communauté sud Basse-Terre. Le transport est aussi une compétence qu’ils nous envient. D’ailleurs il suffit d’entendre madame la Présidente de la communauté sud Basse-Terre, figure de proue de la politique guadeloupéenne, pour comprendre que les élus martiniquais ont travaillé dans la mesure de leurs moyens et compétences pour leur pays.

Maintenant, en matière de coopération intercommunale, Alfred Monthieux est élu avec plus des deux tiers des voix. Il est le président choisi par douze maires sur les dix-huit que compte le périmètre communautaire. Cela est le reflet de la démocratie.

Le bureau communautaire à Cap Nord n’est pas simplement celui de Alfred Monthieux, mais de la confiance des délégués communautaires qui ont décelé en lui l’homme d’expérience (plus de trois mandatures comme maire d’une ville de plus de vingt-quatre mille habitants, d’un conseiller général avec de grosses responsabilités, du président du SDIS où il a remis un ordre sérieux dans l’organisation des services d’incendie et de secours).

Si les élus ont su régler les problèmes liés à l’environnement, à la mise en place de la collecte des ordures ménagères, au tri sélectif, aux bio-déchets avec en prime la construction du centre de valorisation organique en partenariat avec la communauté de l’Espace Sud, par la mise en place du SMITOM, aujourd’hui, ils sauront affronter les compétences nouvelles telles que la Solidarité des renouvellements urbains avec le SCOT, le schéma de cohérence territoriale pour le transport intercommunautaire.

Gageons que les principaux chantiers qui attendent le président Monthieux et son équipe de délégués, tels le centre caribéen de la mer, le centre amérindien de Vivé, le stade de Sainte-Marie, la grotte de Félicité, projets actés et étudiés depuis trois mandatures, sauront trouver le consensus nécessaire des délégués au développement du territoire.

Le Nord est en retard sur le développement économique, compétence principale de Cap Nord. Avec ses difficultés rurales, il faudrait que toutes les énergies convergent sur l’objectif des intérêts de la communauté d’agglomération, intérêts de l’intercommunalité qui ne sont pas ceux de l’intercommunal pour la gestion des compétences différentes.

Tous les élus devraient être aux côtés du président pour que, vraiment, Cap Nord devienne l’espace de volonté que désirait la CCNM aujourd’hui remplacée par une communauté d’agglomération.
Pierre Marcel Diaz




1.Posté par Ti soldat le 03/05/2014 23:23
Monsieur PM Diaz devrait se renseigner et nous dire comment s'est déroulé l'opération de déclassement du terrain sur lequel va peut- être s'installer le Centre Caribéen de la Mer. Et comment expliquer que ce grand visionnaire selon macaque la ne se présente à aucune élection et ne se retrouve sur aucune liste... Nous attendons sa réponse car durant la campagne électorale passée cette question était d'actualité..

2.Posté par Ti soldat le 03/05/2014 23:23
Monsieur PM Diaz devrait se renseigner et nous dire comment s'est déroulé l'opération de déclassement du terrain sur lequel va peut- être s'installer le Centre Caribéen de la Mer. Et comment expliquer que ce grand visionnaire selon macaque la ne se présente à aucune élection et ne se retrouve sur aucune liste... Nous attendons sa réponse car durant la campagne électorale passée cette question était d'actualité..

3.Posté par aline le 04/05/2014 12:15
ex adjoint au marie de guy LORDINOT, ex délégué ccnm, faisait partie du balisier de ste marie, bien vu à la télé vociférer pour défendre la datex, brusquement allié de l'azero en négociant une place pour sa fille comme adjointe et déléguée cap nord!!! c'est juste sa seule motivation!!! patat ça..

4.Posté par poltikitak le 05/05/2014 00:54
Monsieur Diaz venait à Socopma porter des sucreries en fin d'année pour le compte de la Datex de Madame Palandri..

Le personnel de SOCOPGEL aimerait bien le revoir pour qu'il puisse leur expliquer pourquoi l'usine ne fonctionne plus depuis bientôt 3 mois...!!!!!! et ou les employés peuvent rencontrer les cadres de Datex qui ne viennent plus sur le site.
.

5.Posté par Victor HAUTEVILLE le 22/05/2014 19:16

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM