Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

LA CLARTE DEMOCRATIQUE SARKOZIENNE LAISSE PANTOIS CLAUDE LISE ET ALFRED MARIE-JEANNE.


Rédigé le Mercredi 7 Octobre 2009 à 22:13 |

RédactNaïf :C'est sans surprise que le couple politique Lise-Marie-Jeanne a été débouté de leur demande. La balle est maintenant dans le camp des tenants de l'art 74, pour montrer et démontrer qu'ils ont l'adhésion de l'opinion publique dans ce débat pour une évolution institutionnelle.


LA CLARTE DEMOCRATIQUE SARKOZIENNE LAISSE PANTOIS CLAUDE LISE ET ALFRED MARIE-JEANNE.
Communiqué faisant suite à la réunion entre le Président de la République et les Présidents des exécutifs locaux de la Guyane et de la Martinique.

Le 7 octobre 2009, le Président de la République a reçu, à leur demande, MM Antoine KARAM et Alain TIEN LIONG, présidents des exécutifs locaux de la Guyane, ainsi que MM Alfred MARIE-JEANNE et Claude LISE, présidents des exécutifs locaux de la Martinique.

Ils se sont entretenus des suites à donner à leurs délibérations demandant une évolution de leurs institutions vers un régime prévoyant davantage d'autonomie, conformément à l'article 74 de la Constitution.

Le chef de l'Etat a annoncé aux Guyanais, et a confirmé aux Martiniquais, que les électeurs de ces deux territoires seraient consultés directement sur ce sujet au mois de janvier 2010.

LE 17 JANVIER 2010

Un scrutin, organisé le 17 janvier 2010, proposera aux électeurs de Guyane et de Martinique d'approuver ou de rejeter le passage au régime prévu à l'article 74 de la Constitution. Régime qui permet aux collectivités concernées d'avoir un statut particulier tenant compte de leurs intérêts
propres dans la République et de disposer d'une large autonomie normative.

LE 24 JANVIER 2010

Si les électeurs décidaient de rejeter le passage à l'article 74, alors un second scrutin serait organisé le 24 janvier 2010 pour leur proposer d'approuver ou de rejeter le passage à une collectivité unique exerçant les compétences du Conseil Régional et du Conseil Général, dans le cadre actuel
qui est celui de l'article 73 de la Constitution.

HORS DE LA FRANCE POINT SALUT !!!

Le Président a souligné qu'il souhaitait que cette consultation se déroule dans des conditions de clarté démocratique irréprochables et a rappelé que ces territoires, quel que soit le choix qu'ils feront à l'issue de la consultation, resteront dans la République.

La question qui est posée aux électeurs de Guyane et de Martinique est bien celle du juste degré
d'autonomie et de responsabilités, et en aucun cas celle de l'indépendance.




1.Posté par Philippe le 08/10/2009 00:41
Nul doute que ce projet de changement de statut se fasse au détriment et de la république, des habitants des territoires distants, comme de tous les français.

D'abord parce que le principe d'une république repose sur l'égalité de tous ses habitants, l'homogénéité de ses institutions, de ses lois et de nos droits partout où cette république s'exerce.

Ensuite parce qu'il s'agit encore une fois de construire des décisions dont on puisse ensuite instrumentaliser l'aval démocratique pour en légitimer d'autres plus oppressives.

Pour finir parce que l'outremer deviendra ainsi un laboratoire de la suppression des conseils généraux sur tout le reste de la France. Et ceci, comme d'autre réformes des collectivités territoriales, restant un moyen d'occulter la perte de souveraineté issue de la construction d'une europe sans contrôle d'origine territorial venant de ses habitants, tout comme la totale inutilité du sénat dans un tel contexte, puisque c'est désormais précisément la commission européenne qui garantit aux natis la stabilité du capitalisme.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM