Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

LE PPM PAR SERGE LETCHIMY REAGIT APRES LE DISCOURS DU MAITRE DU DOMAINE COLONIAL FRANCAIS


Rédigé le Lundi 9 Novembre 2009 à 19:57 |

De la Rédaction du NAIF: Le Député maire de Fort-de-France ,également président du PPM analyse le discours de Nicolas Sarkozy , et met l'accent sur le principe de la négociation préalable à toutes mesures.


LE PPM PAR SERGE LETCHIMY REAGIT APRES LE DISCOURS DU MAITRE DU DOMAINE COLONIAL FRANCAIS
L’INCONTOURNABLE PREALABLE DE LA NEGOCIATION

Le Parti Progressiste Martiniquais prend acte des mesures issues du Comité Interministériel de l’Outre Mer et annoncées par le Président de la République, le 06 novembre dernier.

Si on peut saluer l’audace affichée pour certaines d’entres elles, en particulier celles concernant la
coopération régionale, le contrôle des prix.., il reste à évaluer les moyens, le calendrier et la pertinence globale de l’ensemble de ces actions pour sortir notre pays de son mal développement
chronique.

On ne peut nier par ailleurs que la situation actuelle nécessite un temps d’évaluation, d’expertise,
voire de contractualisation, pour ouvrir des perspectives réelles de développement, fondées sur la
responsabilité la plus large localement.

Une responsabilité servant de dynamique à un projet d’épanouissement dont le socle serait autant l’égalité des droits que le droit à l’initiative et à la différence.

Une saine mise en application de ces nombreuses mesures du conseil interministériel (plus d’une
centaine) ne peut donc s’imaginer que dans un processus de responsabilisation qui leur confère
une âme.

Processus dont l’amorce devra être une transition capable d’assurer des bases solides à notre autonomisation.

Autrement, les « avaler » telles quelles serait l’aveu d’une faillite des collectivités en place, prises en flagrant de délit d’incurie (Saint Pierre, le tourisme, la jeunesse, l’énergie, la formation, l’habitat, le logement, la production locale… sont autant de compétences mal assumées localement, conduisant aujourd’hui à des menaces de recentralisation, à peine voilées).

Ce temps de transition, de négociation préalable à l’indispensable changement de régime politique, est aussi nécessaire pour établir de nouvelles règles de gouvernance, d’organisation, d’identification des moyens, pour que les institutions locales soient des forces de conceptions et de propositions, et non de bonnes exécutantes déresponsabilisées.

Peut-on imaginer un seul instant que d’ici le 17 janvier 2010 cette négociation soit possible ?

Peut-on faire croire que toutes ces mesures, non négociées au préalable avec les collectivités, ni véritablement pensées par elles, peuvent constituer une base de négociation dans le cadre de l’art.
74 dont l’actuelle rédaction nie par principe l’égalité des droits ?

Il faut avoir le courage de mener la bataille, de ne pas abdiquer, et, avec détermination, de faire
admettre dans la Constitution Française, ces deux grands principes, reconnus au plus haut niveau
de l’Etat : d’une part, « que nos pays participent du rayonnement de la France dans le monde » ; et,
d’autre part, que « l’unité n’est pas l’uniformité au sein de la République ».

Alors, il faut aller jusqu’au bout de ce raisonnement, et que la responsabilité par l’autonomie ne se construise pas au détriment de l’égalité des droits, donc dans une précarisation rampante.
Après ce conseil interministériel, cette période de transition que nous réclamons est plus que
jamais à nos yeux, indispensable.

Ce sera le temps de la raison retrouvée, pour que les règles et moyens des différents acteurs institutionnels se construisent dans l’harmonie et la cohérence.

La responsabilité ne se quémande pas, elle se conquiert !

L’Autonomie ne s’improvise pas, elle se construit !

L’émancipation d’un peuple n’est pas un acte de bienfaisance, ni une manoeuvre politicienne.
Et ce n’est pas un acquittement « bon pour solde de tous comptes ».

C’est l’auto-institution d’un peuple dans ses règles, dans ses institutions, dans ses significations, et dans ses droits légitimes et permanents.

Un peuple conscient tout à la fois des avantages et des limites de ses choix.

Un long chemin reste à parcourir, gardons le cap, continuons le combat

Serge Letchimy

Président
Du Parti Progressiste Martiniquais
Source Cabinet du Maire.

NDLR : Le titre et le chapo sont de la rédaction.




1.Posté par Duthie le 11/11/2009 07:35
Lechimy ton discours est trop déplorable, navrant, pitoyable, affligeant pour avoir un commentaires


2.Posté par Cléandre le 12/11/2009 13:42
Qu'a-t-il voulu dire aux Martiniquais, je suis d'accord, il est pitoyable car il aurait dû la fermer

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM