Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



LES PROFS REUNIONNAIS REFUSENT DE QUITTER LEUR PAYS


Rédigé le Lundi 17 Mai 2010 à 13:58 |

Source CLICANOO : Le droit de travailler au Pays des enseignants réunionnais prend un tour tragique. Ils ne sanglotent pas, comme ceux des Antllles et de la Guyane,ils se dressent face aux autorités rectorales..


LES PROFS REUNIONNAIS REFUSENT DE QUITTER  LEUR PAYS
C’est armées de pinces coupantes que les forces de l’ordre sont venues déloger la quinzaine de professeurs mutés. Après une réunion avec le recteur qui a tourné court, les professeurs mutés se sont enchaînés dans le hall du rectorat avant d’être évacués par les forces de l’ordre.

Les manifestants, qui refusent leur affectation en métropole à la rentrée prochaine, s’étaient enchaînés dans le hall du rectorat. Ils ont été raccompagnés aux grilles de l’établissement. Un peu plus tôt, les néo-titulaires avaient rencontré le recteur. Une réunion à l’initiative de Didier Robert, le président de la Région. Mais la discussion a tourné court.

Le recteur s’est borné à rappeler aux professeurs stagiaires qu’il n’y avait rien de nouveau et que leur intégration dans l’île n’était pas à l’ordre du jour.
Après l’intervention de la police, les professeurs mutés ont repris la direction de la pyramide inversée, où ils campent depuis plusieurs semaines.

Dans un communiqué Didier Robert a regretté l’issue de la réunion. Le président " interviendra de nouveau auprès du Ministre de l’Education nationale et du Ministre de l’Outre Mer pour que les besoins en terme d’ATP (Affectation à Titre Provisoire) soient définies de manière plus précise et que soient résolus en priorité les affectations des professeurs stagiaires présentant des situations personnelles, familiales et sociales difficiles", précise le communiqué.

Le Parti communiste réunionnais soutien la lutte des jeunes professeurs en lutte

Dans un communiqué, le Parti communiste réunionnais, réaffirme son soutien à la lutte menée par de jeunes enseignants réunionnais pour travailler à La Réunion.

Le Parti communiste réunionnais rappelle qu’il a déjà fait des propositions allant dans le sens de la recherche d’une solution. Le PCR précise également que la situation imposée à ces jeunes contredit la déclaration faite par le président de la République lors du CIOM.

La réunion de cet après-midi au Rectorat impliquant notamment la Région doit régler cette situation, souligne le PCR, « tout doit être mis en œuvre pour que ces jeunes soient affectés à La Réunion ».
« Depuis plus d’un mois les jeunes professeurs réunionnais occupent le hall de la Région pour exiger légitimement leur affectation à La Réunion.

Cela fait également un mois que le Président de la Région a donné des garanties aux jeunes en lutte, pour le moment sans réponse. A quelques jours de l’arrivée de la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce PENCHARD, une réunion est organisée en urgence entre le recteur de l’académie et le Président de la Région pour trouver une solution.

Le Parti Communiste Réunionnais, réuni ce samedi 15 mai en Comité Central, a réaffirmé sa pleine solidarité aux jeunes professeurs en lutte. Nos parlementaires sont d’ailleurs intervenus publiquement dans leur assemblée respective en ce sens ainsi que les élus de l’Alliance au Conseil régional. Le PCR rappelle également la nécessité de mettre en place un moratoire sur le système de recrutement actuel qui crée des injustices chaque année.

Lors du CIOM du 6 novembre 2009, le Président de la République lui même rappelait la priorité à donner au recrutement des originaires dans leur département. Personne ne comprendrait que cet après midi, on ne puisse pas régler cette situation qui n’a que trop duré.

Pour faire faire face à l’urgence, des solutions immédiates et temporaires sont envisageables comme des affectations de travail provisoire (ATP) dans l’attente de trouver une solution définitive. Tout doit être mis en œuvre pour que ces jeunes soient affectés à La Réunion. »

NDLR: Le titre est de notre rédaction.





1.Posté par hubert le 11/06/2010 11:37
Mort de rire, la récupération d'un conflit pour servir votre propre discours sur le "travail au pays" ! C'est un problème de suppression massive de poste à la Réunion (comme ici d'ailleurs). Je vous propose de vérifier s'ils sont bien tous nés au pays, ou enfant du pays...

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?

De la publicité, au cinéma , du livre, à la bande dessinée, du pamphlet au corpus politique c’est le texte qui donne la cadence.



Donc acceptons que potentiellement l’acte d’écrire soit un levier de développement pour peu de l’écriture elle-même soit considérée comme un ingrédient culturel majeur

Editorial du Jour / Peut-il y avoir une filière du livre sans auteur , sans éditeur ?
Ce qui est important dans cet échange c’est l’appel à s’organiser en filière dans un pays Martinique où chacun devient de plus en plus individualiste.
12032019_editorial_auteurs_livres_edition.mp3 12032019 Editorial AUTEURS LIVRES EDITION.MP3  (3.85 Mo)


Victor HAUTEVILLE
14/03/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM