Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Les ti moutons de l'UAG perdus dans une nasse se retournent maintenant vers le président du Conseil Régional SERGE LETCHIMY


Rédigé le Jeudi 19 Juin 2014 à 10:48 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Dans la dramaturgie de l’UAG se joue actuellement le mélodrame des ti moutons qui découvrent que l’on voulait faire avec eux un méchoui.
Au lieu de rester neutre dans cette affaire et de défendre la cause des étudiants ils sont rentrés dans un ladja qui n’était pas de leur âge.
Résultat ils crient anmway au moment où ils commencent à sentir que dans cette crise politico médiatique lis sont les dindons de la farce.
Bien que commençant à comprendre les enjeux, ils n’arrivent toujours pas à comprendre que leur clan est ailleurs. Cette lettre montre bien que la manipulation par certains adultes machiavéliques continue. Au secours président au secours pourrait être le refrain d’un super Lérose à moins qu’ils ne préfèrent le le proverbe « Si sé pa té si légorine té kay prend fè. »



Aucun Si n'introduit une causse étudiante cette lettre est politique et risque d’être perçue défavorablement à Plateau ROY

Courrier que Lionel VINCENT (vice-président des étudiant UAG) a envoyé à Serge LETCHIMY :
Monsieur le Président,

Nous vous écrivons car très inquiets quant a l’avenir de notre université.

Vous aviez affirmé publiquement votre volonté d une université des Antilles portée par deux pôles autonomes.
Université des Antilles qui a été affirmée par madame la secrétaire d'État en charge de l'enseignement supérieur.

En sus, il a été démontré par la cour des comptes, la commission sénatoriale, l inspection générale du ministère de l'enseignement , que des pratiques de nature a mettre en danger l'établissement perduraient depuis de nombreuses années.

La Présidente de l 'université a dû prendre des décisions pour préserver l établissement, en suivant les préconisations qui lui étaient formulées.

Dans ce contexte particulier, où d autres élus n'hésitent pas à prendre des amendements publiques, qui vont très directement dans le sens de certains universitaires , pourtant gravement impliqués dans des affaires judiciaires concernant l université; et compte tenu des cours délais dans lesquels des modifications irréversibles doivent etre prises concernant notre université, nous souhaitons savoir de manière claire, publique, et non équivoque:

-si vous êtes toujours favorable a une université des Antilles portée par deux pôles autonomes
-si vous condamnez les propos tenus par mail par votre directeur de cabinet a l encontre de la Présidente de notre institution
-si, comme la cour des comptes, la commission sénatoriale, l IGAENR, le procureur,vous condamnez les pratiques frauduleuses qui touchent notre établissement et diminuent les moyens alloués a l enseignement d étudiants martiniquais ,boursiers de condition modeste.
Alors que vous aviez indiqué publiquement soutenir la présidente de l université
-si vous condamnez la destitution proposée de notre présidente par le président de région Guadeloupe, alors même qu elle a entamé une politique d assainissement de l établissement. Ce qui conduirait a démettre l ensemble des élus étudiants et des conseils qui travaillent pour l établissement..

Nous étudiants de Martinique, attendons une prise de position claire de nos politiques sur les points mentionnés; ainsi que la défense de nos intérêts auprès du ministère qui s était pourtant engagé tant sur l université des Antilles, que sur les pratiques frauduleuses.

Trouvez ici, Monsieur le président, l expression de nos salutations distinguées.
Le collectif des étudiants de Martinique




1.Posté par Nadine le 19/06/2014 14:16
Lionel Vincent ne parle pas au nom des étudiants mais au nom de son clan : l'équipe de la présidence. Au lieu de passer son temps à fréquenter ces manipulateurs il devrait reprendre ses cours de droit, ce qui lui permettrait d'éviter de raconter de telles âneries. Aucune procédure judiciaire n'a pour l'instant montré de pratiques frauduleuses à l'université, la manipulation ne passe plus... Les blogs bondamanjak et autres montraykreyol ne sont pas la justice, les articles diffamatoires de médiapart non plus, pas plus que les rapports manipulés par la présidente...

2.Posté par Nadine le 19/06/2014 14:22
Au nom de quel "collectif étudiant" ? Pourquoi ne cite-t-on pas les nom de tous les étudiants de ce pseudo "collectif"... Quelle farce... Marre de la manipulation de la présidence et de son équipe.. vivement une nouvelle équipe dirigeante COMPETENTE.

3.Posté par Chabine972 le 19/06/2014 15:08
Il faut demander à ce garçon qui est un agitateur de ne pas parler au nom des étudiants, mais en son nom propre. En effet, très peu d'étudiants le prenne au sérieux sur les campus de Guyane, Guadeloupe et Martinique. Tout les campus savent que c'est un activiste à la solde de la Présidente et du Doyen de la Faculté des Lettres.
C'est aussi le même qui écrit au Président du Conseil régional alors qu'il avait envahit en compagnie de son Doyen: Le Conseil Régional et le bureau du Procureur. C'est dire le niveau du personnage. Personnage qui a peur de devoir bientôt se mettre au travail pour obtenir son diplôme. C'est pour cela qu'il veut maintenir au pouvoir cette gouvernance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

SOCIETE | ENVIRONNEMENT | Patrimoine | SANTE | EDUCATION





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM