Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Nos élus sont extraordinaires ! Voici les 100 photos du jour le plus long.


Rédigé le Samedi 8 Octobre 2016 à 13:51 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Certains qualifieront la dernière plénière de grandes vagabonderies, D’autres plus actifs parleront de vacabonnagerie.

MAKACLA se contentera de parler de GRAND MIC MAC. Si nous employons ce terme, c’est avant tout parce que l’on peut considérer qu’il y a une complicité évidente entre les élus, quand bien même ils semblent se battre en duel.

Tenez pour exemple la façon dont la grande majorité des votes s’est accordée à l’unanimité. Sur bien des sujets la majorité a neutralisé l’opposition. Ne pas donner son accord sur une bonne décision, c’est se faire reprocher demain de n’avoir pas été à l’origine de cette bonne décision.

Mais le toupet n’a pas d’embarras, Voici que ce texte sur l’habilitation transport que les indépendantistes avaient snobé est le même texte qui va les libérer de la présidence selon eux inopportune de celuique la démocratie a désigné au sein de la compagnie de transport qui doit gérer le TCSP.

Mais là aussi impossible pour l’opposition de ne pas voter pour ce texte.

Combien d’autres textes votés à deux mains, après des palabres interminables. Mais ils ont été voté après des paniers d’injures et d’insultes. Sauf que sur l’essentiel, le compte administratif, le prétendu déficit, l’excédent avéré, on a assisté à une pièce de théâtre d’Alfred MARIE JEANNE.

C’est le droit d’AMJ de considérer que la Chambre Régionale des Comptes est partisane. Mais défendre cet argument, c’est combattre les institutions démocratiques.
Comment imaginer que demain la Cours Régionale de Comptes conteste le jugement d’ une de ses chambres ? Ainsi, par ce positionnement où il refuse de modifier les comptes AMJ amorce déjà une autre pomme de la discorde avec l’état colonial.
C’est cette fois au préfet de la Martinique qu’il devra se confronter. Ce dernier sera-t-il assez « couilleux » pour rentrer en opposition avec le patron du pays MARTINIQUE. Cette injonction administrative deviendra une offense politique pour le patron du MIM.

AMJ a raison. Car c’est dans le rapport de forces que l’on fait de la politique. D’autres préfèrent faire les paons dans les salons dorés de la république à défaut de pouvoir mobiliser leurs militants comme un bouclier dissuasif.
Sauf qu’allumer autant de feu en même temps peut paraître suicidaire. Il nous a tellement étonné le patriarche que nous pourrions l’être une fois de plus.

La vraie question est de savoir si en présence du patron du PPM Serge LETCHIMY la même VACABONNAGERIE » serait possible ? Malgré les réhabilitations judiciaires, les accréditations financières de bonne gestion les petits soldats de plomb d’Ensemble Pour Une Martinique Nouvelle semblent toujours incapables de faire jeu égal avec une majorité qui sacralise même ce qu’elle fait de plus honteux.

Ainsi va la Martinique, le pays où tout va bien. À Haïti en ce moment on compte les morts. Ils sont déjà plus de 950. Si le TCSP était chez eux il pourrait permettre à des milliers de sinistrés de trouver où bien dormir.


Une Photo c'est 1000 mots, et 1000 interprétations possibles. Pour regarder le diaporama cliquez sur la photo.


Une Photo c'est 1000 mots, et 1000 interprétations possibles. Pour regarder le diaporama cliquez sur la photo.


Une Photo c'est 1000 mots, et 1000 interprétations possibles. Pour regarder le diaporama cliquez sur la photo.


Une Photo c'est 1000 mots, et 1000 interprétations possibles. Pour regarder le diaporama cliquez sur la photo.


Une Photo c'est 1000 mots, et 1000 interprétations possibles. Pour regarder le diaporama cliquez sur la photo.





1.Posté par Jose le 08/10/2016 16:08
Comme vous avez raison!.Le préfet est la pour faire respecter la légalité républicaine.Il ne doit pas se contenter d'une injonction' Il doit s'assurer que l'avis de la chambre régionale des comptes s'il en partage les conclusions ou non(Il a une compétence liée )doit être mise en œuvre par la CTM.La constitution française lui offre tout un arsenal juridique connu de lui pour faire mettre en œuvre une décision insusceptible de recours.S'il ne fait rien Il ne donnera pas raison à AMJ mais confirmera qu'en Martinique le rapport de force en politique prime sur l'état de droit.Une fois bien deux fois bête.Nous avons eu Green parotide une fois 'ne faisons pas de l'affaire du compte administratif une........bis répétita. Sinon le citoyen llamda sera oblige de prendre la main en se constituant partie civile.Dans cette affaire il est aberrant de constater qu'un avantage juridique ou judiciaire(constatation d'un excédent plutôt qu'un déficit)fasse l'objet d'une querelle politique ourdie par celui qui a avantage à ce que le compte soit excédentaire nonobstant la querelle politicienne.Seul en l'occurrence le peuple doit avoir le dernier mot et en Décembre 2015 i il a fait son choisi démocratique qu'il pourra changer dans cinq ans.Gran nhonmme pa la ront ou pêche avoue à moitié pardonné.

2.Posté par Jose le 09/10/2016 12:56
J'ai lu et relu avec attention le discours de AMJ publié par FA le 7 Octobre 2016 et j'en suis arrive au constat que le contenu du discours est un plaidoyer en faveur de le cour régionale des comptes.Faisons en effet un peu d'histoire.En Mars 2016 au moment de la présentation du compte administratif de la région Miguel Laventure'Michel Branchi et tous les orateurs qui sont intervenus à la tribune ont démontré au peuple qu'il y avait un déficit abyssal de 84 millions en début de séance.En fin de séance ce déficit abyssal a été voté par l'assemblée pour un montant de 23millions environ tout en votant le compte de gestion du payeur pour un montant de 12 millions environ(les chiffres sont volontairement arrondis pour la démonstration' les chiffres exacts étant fournis par les documents officiels).Apres la plénière et après concertation avec le payeur le déficit de 23 millions la été ramené au chiffre fourni par le payeur soit 12 millions et c'est ce chiffre qui a été transmis au contrôle de légalité donc au préfet A aucun moment dans la plénière il n'a été dit que les conseillers ont voté un compte administratif conforme au compte de gestion.Cette décision doit faire l'objet d'une délibération votée par les conseillers.Le préfet une fois saisi constate que le document transmis présente un déficit supérieur à la norme réglementaire et saisi donc pour avis (c'est une obligation légale à laquelle il ne peut déroger).La cour régionale des comptes après une analyse fine et complexe conclut à un excédent de 500.000 euros environ.Cet avis qui vaut jugement est transmis au préfet et lie ce dernier demandeur de l'avis.Apparait alors une polémique violente qui aux dires de la CTM porte uniquement sur une somme de 15 millions environ dues par le syndicat mixte du TCSP a la CTM que le payeur a demandé à la CTM par courrier de ne pas inscrire au compte.Dans l'avis de la CRC Il n'y avait pas que cela mais arrêtons nous sur cette seule dépense car c'est elle qui pour la CTM crée la crispation.En résume la CTM prétend que cette somme ne peut être inscrite à aucun budget ou compte car incertaine selon le payeur avec lequel ielle est d'accord alors que la CRC prétend qu'elle doit être inscrite car juridiquement certaine.La est le débat que AMJ a magistralement tranche la question dans son discours du 4 Octobre applaudi par une standing ovation i.Il à effet annoncé aux conseillers et à la population de Martinique qu'il vient de donner l'ordre à ses services d'émettre le titre de recette litigieux et pire outrepassant ses droits car il n'est qu'ordonnateur des dépenses et recettes il a demande au payeur de procéder au paiement du titre ce qui de facto accrédite l'idée que cette recette doit être inscrite sur un compte budgétaire ou du compte administratif ou du budget primitif et constitue un désaveu du payeur qu'il venait de faire applaudir pour sa rectitude.Revenons donc au compte administratif 2015.Les 15 millions représentent au départ une dépense effectuée par la région pour des travaux effectués par elle pour le compte de la CACEM qui a délégué sa compétence au syndicat mixte du TCSP à charge pour le syndicat de rembourser à la région devenue CTM en 2016 ces 15 millions.C'est donc ce titre que AMJ a annoncé en grande pompe avoir emis.en début 2016 AMJ ce qui contredit son payeur a refusé d'inscrire cette recette et à entraîne un déficit de 12 millions la CRC en intégrant cette somme a trouvé un excédent de 500.000 euros.Selon donc les cacculs de AMJ il faut donc maintenant ajouter au déficit non contesté par lui et auquel il tient la somme de 15 millions représentant le titre de recette qu'il a demandé à ses services d'emettre.15 000.000(titre de recette nouvellement émis)-12 millions(déficit incontestable constaté par La CTM)=+3.000.000 d'excédent.Grace a AMJ on a maintenant le choix entre un excédent de 3.000.000 ou un excédent de 500.000.Voila la réalité des chiffres selon AMJ.Qu'elles que soient les rodomontades ,les effets de manche voilà maintenant la réalité des chiffres.Alors rectifiez et mettez vous au travail.Il ne restera plus qu'à régler avec la peuple le déficit abyssal de 84 millions en Janvier avec l'excédent en Octobre de 3 millions ou 500.000 euros.Mais la c'est une autre question qui relève de la conscience de chacun et bon courage à ......Mr le préfet.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS









L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi

Toujours aucune réponse à notre lettre adressée au président de la CTM en relation avec une couleur de plus sur le drapeau !



Il se trouve qu’un des drapeau inspirait particulièrement ce côté caraïbe . C’est celui qui avait pour nom, le Flamboyant.

Editorial du Jour / A cette date la CTM n’a toujours pas réagi
Hélas , alors qu’il était le mieux placé : au centre de la page pour recueillir le maximum de suffrages, notre média Makacla.com une fois de plus , a révélé qu’il avait plus de trois couleurs et qu’il devait à ce titre être hors concours. A cette date la CTM n’a toujours pas réagi . Pour dire comme elle envisagerait de sortir de ce ridicule.. Nous avons écrit au Président, pour savoir ce qu’il entendait faire.
15042019_editorial_drapeau_ojam_et_4_couleurs.mp3 15042019 editorial Drapeau OJAM ET 4 COULEURS.MP3  (3.84 Mo)


Victor HAUTEVILLE
16/04/2019


Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM