Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



Que répond la majorité régionale aux accusations de Daniel MARIE SAINTE ?


Rédigé le Mercredi 9 Juillet 2014 à 23:55 |
En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

On a beau se dire que c’est le jeu de la politique, mais il arrive des moments où les citoyens peuvent avoir besoin de plus d’informations. D. MARIE SAINTE n’est pas n’importe qui. En plus d’être un élu sérieux, c’est l’ancien patron de la formation professionnelle au Conseil Régional. S’il parle de « gribouille », soit c’est grave soit c’est de l’enfumage ou de l’exagération.



Quand ce dernier dit quelque chose tout ne peut pas être faux, même si on ne l’a jamais vu écrire bravo pour quoi que ce soit fait par cette mandature ci.Est-ce donc le maître du chien qui veut le noyer, ce denier ayant contracté le chikungunya, ou est-ce toute réactivité de la majorité régionale qui est comme anesthésiée par l’importance des travaux du TSCP ?

Le nouveau PPM a perdu une habitude qui faisait le succès des fondateurs de ce mouvement. La confrontation des idées par l’écriture. Un post sur Facebook ne peut pas être une position politique.
On connait de moins en moins les positions politiques du PPM depuis qu’il est dans l’obligation de gérer l’habitation. C’est sans doute le travail d’un secrétaire général. Si celui qui doit le faire ne le fait pas c’est à ceux qui sont autour de lui de le faire. Et quand personne ne le fait c’est soit le signe d’un manque d’idées, soit la conséquence des listes d’union ou on recherche des leaders qui ont autre chose à faire.

Ne voulant fâcher personne aucune position ne doit donc être écrite, même pas celle pour répondre à son opposition. Cette opposition qui remplit les filtres des médias de suffisamment de petits grains de sable pour enrailler la machine. C’est louable c’est le rôle d’une opposition qui sait ce qu’elle veut ! Une opposition au travail !

Pour un observateur comme MAKAC LA toute intervention écrite d’une opposition tatillonne mérite une réponse écrite appliquée de l’action mise en accusation. Mais c’est l’avis de MAKAC LA.

MAKAC LA s’est fait son idée sur la question. A écouter le MIM, le PPM aurait tout et ne ferait rien comme il faut. A écouter le PPM maintenant que le MIM n’a rien, même pas une commune à diriger, il veut tout faire !

On peut être perdu et embrouillé dans un tel débat. D’où la nécessité d’être tenu informé de part et d’autre. MAKAC LA diffuse comme à son habitude tout ce qu’il reçoit. S’il y a des mécontents de part et d’autre c’est leur problème, un blog cela sert à énerver son petit monde!

MAKAC LA mènera aussi son enquête. Plusieurs sujets régionaux nous interrogent d’ailleurs. Donnons du temps au temps.

Cé pa gro kout rin qui ka fè ti manmay !

Voici le texte écrit adressé à la presse de D MARIE SAINTE





LES CENTRES DE FORMATIONS SONT EN DIFFICULTE !

(Extraits d’une intervention faite lors de la plénière du 1er juillet 2014)

La politique de « gribouille » pratiquée au niveau de la formation professionnelle par la gouvernance actuelle de la Région Martinique fait beaucoup de mal aux centres de formation!

Oui, c’est vrai, il y a beaucoup de salons, de colloques au Palais des Congrès de Madiana, des films vidéo de propagande où le président de la Commission ne cesse de se montrer sur les écrans des télés locales.

Toutes ces actions communications sont réalisées avec des fonds publics.

Mais dans le même temps les centres de formations souffrent !
Deux exemples, parmi tant d’autres, sur lesquels les représentants syndicaux ont alerté m’exécutif régional:

- 1°) L'AFPA Martinique qui peine chaque mois à payer les salaires des formateurs et les rémunérations des stagiaires.

- 2°) Le lycée Professionnel Agricole du Robert qui gère 3 CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Sociale en Agriculture), celui du Robert, celui du Gros Morne et celui du Lorrain, qui est en très grande difficulté financière depuis 2011.

Au 31-12-2013, son bilan comptable affichait un déficit cumule de près de 1,4 M€, au point que des menaces de licenciement pèsent sur les personnels formateurs

Pour assurer son redressement, ce LPA du Robert ne peut avoir aucune visibilité sur la politique de commande publique d’actions de Formation Professionnelle de la Région.

Chaque année, le Conseil régional doit mettre en place des Programmes de formation, un à l’attention des jeunes de 16/25 ans et un autre à l’attention des adultes de plus de 25 ans demandeurs d’emploi.

Les différents centres de formation qui fonctionnent sur notre territoire, comptent sur cette commande publique régionale pour le développement de leurs activités.

Or pour la période 2013-2014, aucun contrat n’a été signé.

Les premiers marchés des programmes 2013 qui concernent n'ont été votés en Commission Permanente que le 24 juin 2014, alors que ces formations devaient commencer à la rentrée de septembre 2013.

La trentaine de centres de formation, publics ou prives, qui constituent l’appareil de formation en Martinique et qui vivent principalement de la commande publique régionale, sont en très grande difficulté et seront peut-être contraints, à l'instar de ce que le LPA du Robert envisage de faire, de licencier leurs formateurs.

Dans le même temps, comme pour pallier cette situation, vous distribuez, a tour de bras et de façon tout a fait opaque, des aides individuelles à la Formation au bénéfice des Demandeurs d'emploi pour lesquels, de surcroît, aucune rémunération n'est prévue!

Avec une telle politique de « gribouille » l’actuelle gouvernance de la Région Martinique va provoquer le démantèlement des centres de formation et le découragement Demandeurs d'emploi jeunes et adultes qui ont besoin d’améliorer leur qualification pour trouver ou à retrouver du travail.

Le 1er juillet 2014.

DMS
Vice-Président de la Region Martinique
Chef de file du Groupe des Patriotes Martiniquais et Sympathisants.



Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM