Connectez-vous S'inscrire

L'extension du « 1 % artistique » ne verra pas le jour, mais des solutions existent  08/06/2018

L'extension du « 1 % artistique » ne verra pas le jour, mais des solutions existent
Le gouvernement souhaite donc privilégier « une solution non réglementaire », afin notamment de ne pas « constituer une charge nouvelle pour les collectivités ». Des « clauses culture » pourraient par exemple être intégrées dans les cahiers des charges, qui pourraient prévoir « des interventions artistiques, sur le fondement d’expérimentations réussies ». Favorable à cette philosophie, le ministère de la Culture pourrait soutenir de telles démarches,




BST_9609
BST_3288
BST_4498
DSC_0055.jpg
_BST1756
BST_7647
BST_6787
_BST0336
_BST5640


Fonds européens 2021-2027 : la mise en garde de LOUIS-JOSEPH MANSCOUR·

Ludivine Rétory, Touche pas à mon poste, TPMP

La Commission présente actuellement ses propositions sur la future politique de cohésion, qui participe à hauteur de 500 millions d’euros par an au développement des RUP françaises. Au fur et à mesure de l’analyse de celles-ci, les préoccupations s’accumulent pour ces régions et singulièrement pour la Martinique.


Fonds européens 2021-2027 : la Martinique risque gros LOUIS-JOSEPH MANSCOUR· JEUDI 21 JUIN 2018 Communiqué de presse du 21 juin 2018

Fonds européens 2021-2027 : la mise en garde de LOUIS-JOSEPH MANSCOUR·
« La baisse globale des crédits de la cohésion, combinée à une diminution des taux de cofinancement dans les RUP était déjà un très mauvais signal donné par la Commission à l’outre-mer européen, et ce en contradiction avec les engagements répétés du Président de la Commission, Jean-Claude Juncker », s’alarmait déjà Louis-Joseph Manscour, Député européen de la Martinique lors de la présentation du CFP.

Selon ces nouvelles propositions, le soutien communautaire aux régions dépendrait d’une classification en 3 catégories en fonction de leur niveau de développement :
- les régions les plus développées (PIB/hab. au-delà de 100% de la moyenne communautaire);
- les régions en transition (PIB/hab. entre 75% et 100% de la moyenne communautaire);
- les régions les moins développées (PIB/hab. en dessous de 75% de la moyenne communautaire).

La Martinique, dont le PIB/hab. atteint 77,4%, risquerait alors de changer de catégorie et de voir ses dotations en fonds européens diminuer en conséquence.

« Si tel était le cas, la Commission ne tiendrait pas sa promesse, et ne suivrait pas le Parlement européen, qui, dans un rapport voté le 6 juillet 2017, demandait que toutes les RUP soient classées comme régions les moins développées, eu égard à leur statut particulier reconnu par l’article 349 du TFUE ; en effet, nos territoires cumulent des handicaps permanents qui les singularisent des autres régions. On ne peut pas mettre la Martinique dans la même catégorie que des régions telles que l’Alsace », fait valoir l’eurodéputé socialiste.

« Mon devoir de vigilance exige que je propose un certain nombre d’amendements pour rétablir ce qui doit l’être, tout au long des négociations difficiles que le Parlement européen mènera ces prochains mois avec la Commission et le Conseil », conclut Louis-Joseph Manscour.

Victor HAUTEVILLE








L'éditorial du jour

Editorial du Jour / Agence des 50 pas, un enjeu hautement politique et pratique.

Les 6, 7 et 8 juin 2018 , se déroulera le 5 ème forum Bodlanmè au palais des congrès de Madiana, À cette date de l’année 2018 , 10000 foyers sont réglés , 5 000 sont, à régulariser et 1000 dossiers sont litigieux.


Il se trouve que selon les textes en vigueur cette agence doit faire l’objet d’un transfert de l’état à la collectivité territoriale de la Martinique. Ce congrès est donc une occasion unique de réfléchir sur toutes ces questions.

Editorial du Jour / Agence des 50 pas,  un enjeu hautement politique et pratique.
À la fois ce qu’il adviendra du personnel existant, 20 personnes plus un directeur, mais aussi des nouvelles prérogatives de cette agence, voire même de la poursuite de ses activités et dans quelles conditions.
Mais il sera aussi utile de savoir quelle sera la gouvernance, c’est-à-dire comment va s’organiser la prise des décisions dans ce nouveau contexte.
Ce sera aussi l’occasion de s’interroger sur les sources de financement d’autant que toutes perspectives préalables, il se dit que ce n’est pas moins de 100 millions d’euros qu’il faudrait pour aménager toute la zone littorale urbanisée.

Pour écouter l'Editorial entièrement cliquez sur le bouton de démarrage du document sonore joint

Victor HAUTEVILLE
05/06/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM