Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM

ICIMARTINIQUE.COM

Notre raison d'être : informer, analyser, révéler, expliquer pour anticiper un réel immédiat et le futur ...

Problématiques particulières avec le RSI par la CCIM  18/10/2016

Dans le cadre des mercredi du RSI, la CCI Martinique organise au sein de ses locaux ( Agences de Marin, Saint-Pierre,Trinité, et siège à Fort-de-France) des permanences tenues par le RSI.
Ces permanences sont l'occasion de discuter de vos problématiques particulières avec le RSI dans le but de trouver des solutions ensemble. Les rencontres se tiennent sur rendez-vous définis selon les disponibilités et les doléances.
Vous trouverez ci-joint les plannings des permanences ainsi que la fiche de participation à remplir et à retourner à contact@martinique.cci.fr


DSC_0416
DSC_0015.jpg
DSC_0076.jpg
BST_7109
_BST1817 - Copie
_BST0423
_BST2563
_BST0614
_BST0561



Le dernier article diffusé sur le portail

Tribune libre « ECOCRIME : RENDRE JUSTICE » par Yvon JOSEPH-HENRI et Florent GRABIN,

Le 5 Février 2021, Yvon JOSEPH-HENRI publiait un article intitulé « ECOCRIME : RENDRE JUSTICE ». Il s’agissait de la première partie de son propos. Avec Florent GRABIN, il en signe aujourd’hui la seconde partie :


Un empoisonnement multiple dont nous portons une grande part de responsabilité

Avant tout, il faut comprendre que l’autorisation de l’Etat de prolonger l’utilisation de la chlordécone dans la banane, n’est pas issue d’une de ces volontés saugrenues, mais de la demande de nos parlementaires martiniquais. Ceux-ci ont répondu à une nécessité de préserver l’emploi d’une quasi-monoculture. En même temps, force est de constater que l’effet de ce pesticide atteint la population par le contact avec le produit mais aussi par la boisson et la nourriture.

Plutôt qu’une indemnisation, il nous paraît peut-être plus adapté d’obtenir une prise en charge pour la population. Et, pour les ouvriers agricoles, une prise en charge de leur pathologie à 100% ! En matière de Santé, il est vraisemblable qu’on trouvera très peu de chlordécone aujourd’hui dans les organismes, car nous avons depuis 20 ans, utilisé d’autres produits dont la combinaison, loin d’être anodine, développe également des cancers.

La banane, un secteur porteur, économiquement, socialement et écologiquement. Sur le plan économique, il convient de rappeler que le secteur de la banane est un secteur particulièrement actif. Ce dernier emploie entre 6.000 et 6.500 salariés en emplois directs, soit près de 15.000 salariés indirects !


Victor HAUTEVILLE





Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM