Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM

ICIMARTINIQUE.COM

Le portail du vivre et entreprendre autrement en MARTINIQUE.
   
   

Qui sont ces femmes photographiées dans les toilettes de MADIANA ?  06/03/2018

Qui sont ces femmes photographiées dans les toilettes de MADIANA ?
Voici une affaire dont se serait bien passée la nouvelle responsable des circuits Elisé .
On apprend par la presse que des femmes sans le savoir se sont fait photographier dans les toilettes de MADIANA . Effectivement selon une révélation de PBK, on apprend qu’un homme de 33 ans se serait livré à un mauvais jeu qui consisterait à photographier des femmes dans les toilettes. Le magazine précise que :" l'homme de 33 ans a été condamné par le tribunal correctionnel pour avoir pris en photo plusieurs femmes alors qu’elles étaient dans les toilettes du Palais des congrès de Madiana. » Fin de citation

Le moins que l’on puisse se demander, c’est comment une telle situation est possible. Car si on peut comprendre que les caméras de surveillance ne filment pas ce qui se passe dans les boxes, comment comprendre que cette personne ait mené son stratagème durant deux ans ?

Ce manège semble-t-il a été découvert par une femme un peu plus vigilante que les autres et dont le signalement aura permis de découvrir une série de photos sans équivoque, confirmant l’intrusion de celui qui semble être également un déséquilibré.
La vie est parfois faite de ce genre de rencontres, même dans les lieux les plus sécurisés.

On peut raisonnablement se demander où va le monde ?




_BST0552
BST_6727
P1050532
_BST7309
P1050143
BST_4767
BST_3924
BST_4211
BST_3168


C'est pour moi un principe d'équité:Entendre, écouter ! Par Marie France Toul

Marie France Toul est RDM, et son président Claude Lise, est mis en difficulté depuis le début de la mandature. Les langues commencent à se délier et les fissures apparaissent. Pour la première fois le président de l'exécutif a été mis en minorité. Voici le point de vue de l'élue, Marie France Toul une personne qui sait faire passer en avant les intérêts de la Martinique avant les convoitises partisanes


Nous diffusons son propos et sa vision repris sur son mur Facebook, mais voici la phrase qui risque d'attiser les différences de vues : Absente en plénière hier matin je suis heureuse que ce soit Claude Lise qui avait ma voix pour permettte aux syndicats grévistes de la CTM de S'EXPRIMER. Marie-France TOUL

C'est pour moi un principe d'équité:Entendre, écouter ! Par Marie France Toul
Marie-France Toul: je cite " J'ai lu tous les commentaires. Quant a moi je ne prendrai pas part au débat sur l'opportunité ou pas de mettre terme à ces contrats. En effet c'est le Président du Conseil Exécutif qui est le seul responsable du personnel.

Cependant en tant qu'élue, c'est toujours difficile de mettre fin à un contrat même en cas de faute de l'agent. On gère dans ce cas de l'humain, des réalités parfois difficiles, des mères et pères de famille en difficulté. Bien souvent l'élu a accepté d'embaucher pour permettre une bouffée d'oxygène. Et tout le monde est d'accord.Et quand vient l'heure de la fin du contrat les choses sont difficiles et cela se comprend.

Néanmoins l'élu a une responsabilité vis à vis des autres salariés. Celle de faire en sorte que l'augmentation de la masse salariale n'impacte pas le pas le fonctionnement de la collectivité. On doit aussi prendre en compte la situation financière des collectivités oppressées financièrement par le gouvernement. Tout cela.pour dire que la problématique du renouvellement des contrats est très particulière, difficile à gérer, spécifiques démons les types de contrats et que j'avoue ne pas avoir suffisamment d'éléments pour me faire une vraie appréciation. Le PCE doit avec le DGS pouvoir gérer cela.
Néanmoins je considère que les agents de la collectivité, celles et ceux qui mettent en place la politique de la CTM ont une légitimité particulière à être entendus par les élus qu'ils accompagnent directement ou indirectement. Ce sont eux qui mettent en oeuvre la politique de la CTM. Si nous n'arrivons pas pas à dialoguer avec nos agents quels-qu’ils soient, quel signal donnons nous au monde économique ? De plus, je considère qu'à partir du moment où en début de mandat nous avons pris la décision de donner la parole à un groupe en plénière, nous ne pouvons pas la refuser à d'autres.

C'est pour moi un principe d'équité. Entendre, écouter, mettre en.place le dialogue ne signifie pas adhésion. Plus encore pour exprimer un désaccord ,le dialogue, la communication claire, est plus que nécessaire, l'écoute indispensable.

Victor HAUTEVILLE







L'éditorial du jour

Editorial du Jour / Moi je ne peux pas manger avec eux !

Bonjour : Alors qu’il venait de suspendre la séance et qu’il ne savait pas que son micro était encore ouvert Claude Lise a laissé parler son cœur.



Cette phrase a suivi une sécance émotion très forte durant laquelle les syndicats, dans une voix très posée et accompagnée du personnel visiblement en détresse, licencié, implorait un échange avec l’exécutif.

Editorial du Jour / Moi je ne peux pas manger avec eux !
« Je suis tellement écœuré dit-il que même pour ceux qui sont proches de moi je ne peux pas manger avec eux ! » Ce sont les dernières paroles de Claude Lise ,vérifiables sur la bande-vidéo d’enregistrement de la plénière.
20092018_editorial_claude_lise.mp3 20092018 editorial Claude Lise.MP3  (2.77 Mo)


Victor HAUTEVILLE
21/09/2018

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de service c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM