Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !



19 FEVRIER 2009, MARCHE SILENCIEUSE DU C5F POUR JACQUES BINO


Rédigé le Vendredi 20 Février 2009 à 03:39 |

Par Emeline Sauveur. Au 16ème jour de grève en Martinique, le Lyannaj MATNIK GWADA est symbolisé par une longue marche silencieuse à la mémoire du militant du LKP,Jacques Bino assassiné à proximité d’un barrage à Pointe à Pitre


19 FEVRIER 2009, MARCHE SILENCIEUSE DU C5F POUR JACQUES BINO
En cette matinée de jeudi 19 février le Collectif du 5 Février 2009 a rassemblé près de 8000 manifestants venus porter leur soutien au mouvement social qui secoue nos pays respectifs, MATNIK-GWADA et surtout à Jacques BINO, membre très actif du LKP lâchement assassiné hier en Guadeloupe.

Militant de la Confédération Générale des Travailleurs Guadeloupéen (CGTG), membre de l’association culturelle Akiyo, Jacques n’est plus, mais sa Mémoire est.

Elle s’ajoute à celle des 160 assassinés pour le même combat en Mai 67 en Guadeloupe. Encore une victime de la politique coloniale décadente et qui cette fois devra s’agenouiller devant la Marche en avant des Peuples opprimés, Marche soutenue par la crise d’un système capitaliste complètement désuet, particulièrement dans les dernières colonies de l’Empire Français.

Chaque jour des associations nouvelles se joignent au C5F et aujourd’hui ce sont le Mouvement des Travailleurs Sociaux, l’Association des Latinos Unidos de Martinique, l’association des Chrétiens du 17 février 2009 et également l’ADAPEI qui ont défilé dans le cortège qui a ponctué sa Marche par des prises de paroles. Face au Palais de Justice d’abord, le C5F fustige la traditionnelle politique répressive de l’Etat, réponse d’ailleurs traditionnelle exécutée à la demande du Patronat par l’Etat face aux revendications légitimes des travailleurs.

La seconde intervention face à la mairie était le signe d’un soutien aux municipaux en grève, solidaires du mouvement et hostiles à la décision du conseil municipal de Fort- de-France, de maintenir le carnaval dans la ville-capitale dans ce contexte de crise sociale.

Le C5F rappelait qu’il se dissociait de cette décision apparaissant comme une sanction à la lutte menée solidairement. Pas question de rompre le Lyannaj. Tout moun en grèv an lari ya !était scandé par les manifestants.

Après avoir salué la solidarité des élus, en face au CG, le dernier temps d’arrêt face à préfecture est celui du rappel de la responsabilité de l’Etat et son mépris porté à l’égard du Peuple Martiniquais.
L’Etat jouant la montre, par une stratégie hypocrite mise en œuvre par le patronat. Les inévitables larbins de l’élite du Pays qui se sont mis au service de l’idéologie béké se sont affichés en liste par panneaux 4X3 au côté des békés pour tenter d’affaiblir la dynamique mobilisatrice en marche depuis plus de deux semaines.

Une bonne utilisation des kits de Willie LYNCH par le béké Emmanuel de Reynal et sa négresse domestique, Mylène Laouchez est mis au grand jour. Il faut les briser dit le C5F.

L’écho du son des tambours de jeunes martiniquais n’était pas sans nous rappeler ceux de Romain un jour de mai 1848, et une fois de plus ils appellent cette fois à la rupture définitive avec les survivances de ce système esclavagiste.

La mémoire de Jacques BINO assassiné dans ce combat pour plus de justice sociale et pour le respect des droits économiques et sociaux scellent le lyannaj du Peuple Guadeloupéen et du Peuple Martiniquais en lutte. Le pire est peut être à venir si l’Etat n’entend pas la voix des Peuples en souffrance et aussi le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes.






1.Posté par Adama le 22/02/2009 15:47
URGENCE AVANT MASSACRE EN GUADELOUPE
C’est un appel de soutien que je lance. 17 Airbus ont débarqué en Guadeloupe depuis début janvier, avec près de 4000 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu’aux dents. Des chars d’assauts, des minutions, des cercueils en plastique, des vivres ont également été acheminés en même temps que ces forces de répression.Ce tel dispositif de guerre coûte 3 millions d’euros par jour au contribuable français.Les guadeloupéens auraient préféré que cet argent serve à résoudre quelques uns des 146 points de la plateforme de revendications.L’Etat français a tiré sur la foule à plusieurs reprises en Guadeloupe : 1910 - 1925 - 1952 - 1967.En 1967, suite à un fort mouvement de grève, messieurs MESSMER, MARCELIN et DE GAULLE ont fait tirer sur la foule et tuer plus de 170 personnes .Officiellement seuls 8 morts ont été déclarés par l’Etat.Le gouvernement vient de décider de transférer les rédactions de RFO television à Paris, les émissions locales ne seront plus produites localement.Sarkosy se fabrique sa dictature par ses exactions, voilà que l’Outre-Mer revient 40 ans en arrière avec les pratiques coloniales.

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | ENTREPRISES | SERVICES | LES DOSSIERS | POLITIQUE | EDITO | FEMMES & LIFE STYLE | LOISIRS & MEDIAS





L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !

Voici deux mois que tout le mode sait qu’en Martinique, sur les lignes de bus de la Sotravom les conditions de transport sont inacceptables. Toutes les autorités le savent !


Editorial du Jour /  Je suis en grève, pour savoir pourquoi écoutez !
Voici une entreprise dont on a brûlé les bus ! Voici une entreprise dont les salariés sont en retrait depuis 2 mois. Voici une entreprise qui me rappelle l’affaire des melons du Vauclin. En fait une décision du personnel de tuer l’entreprise.

Mon opinion c’est que si j’avais 20 ans , moi aussi je partirais de la Martinique, si j’en avais les moyens.
12022019_editorial_grᅢᄄve_!1__1_.mp3 12022019 EDITORIAL Grᅢᄄve !1 (1).MP3  (5.81 Mo)


Victor HAUTEVILLE
13/02/2019

Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.








Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM