Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pa ni roche adan pié mango vid : LE CEREGMIA c'est quoi?


Rédigé le Lundi 23 Juin 2014 à 12:08 | Lu 29458 fois




Ceregmia : une création de toute pièce

Fred Célimène a eu l’idée de créer un laboratoire de recherche en économie en 1986, à l’image de l’Université des Antilles et de la Guyane dont le CEREGMIA est présent sur les trois pôles universitaires (Guadeloupe, Guyane et Martinique).

Ce jeune enseignant-chercheur doté de trois doctorats l’un en statistique-mathétique, un autre en économie-mathématique et un en politique économique, passionné par son métier ne voulait point que cette université ne soit uniquement qu’un haut lieu de l’enseignement supérieur mais soit aussi un haut lieu de la recherche scientifique.

Fort de ce principe qu’une université doit produire de nouvelles connaissances scientifiques qui doit enrichir pleinement la communauté scientifique in situe, mondialement mais aussi irriguer, fertiliser la « cité » dans sa globalité. Parti de rien, seul avec d’autres collègues enseignants-chercheurs installés dans une petite pièce avec pour seul mobilier un bureau métallique d’époque, c’est ainsi que naqui le laboratoire CEREGMIA qui est en réalité un laboratoire de recherche pluridisciplinaire dans les domaines de l’Economie, de la Gestion, Modélisation et de l’Informatique Apliquée. Entre temps d’autres disciplines vont rejoindre le laboratoire comme la sociologie, la géographie, etc.
28 ans après, le laboratoire CEREGMIA est l’un des plus importants de l’Université des Antilles et de la Guyane.
Le CEREGMIA a établi pas moins de 36 conventions ou contrats avec des partenaires régionaux, nationaux et européens durant ces quatre dernières années. Ces contrats portent aussi bien sur des sujets de recherche traditionnels tels que la géométrie algorithmique, de l'information et ses applications, mais aussi sur des études économétriques, par exemple celle concernant le trafic aérien en Martinique et ses perspectives dans la Caraïbe. Ces contrats portent aussi sur la pauvreté, la réduction des inégalités et la gestion durable des ressources environnementales dans la Caraïbe.

Le CEREGMIA a aussi réalisé un brevet: “Gene Clustering Program, Gene Clustering Method, and Gene Cluster Analyzing Device” N. Polouliakh, R. Nock, F. Nielsen and H. Kitano Partenaires : Sony Computer Science Laboratories, Inc., propriétaire du brevet (N. Polouliakh, F. Nielsen, H. Kitano), CEREGMIA — UAG (R. Nock), Serial number : JP2010157214, US2011246080, EP2354988, CN102227731, 2010-2011.
Effectif :

Actuellement, le laboratoire CEREGMIA compte 10 professeurs, 26 maîtres de conférences, 100 doctorants, 10 professeurs associés et environ une centaine d’étudiants en master adossés au CEREGMIA, 2 personnels administratifs entièrement à la charge du laboratoire.
Sa vocation : La recherche scientifique :

Le laboratoire CEREGMIA a un ancrage multidisciplinaire ce qui constitue la force de recherche du laboratoire en regrougrant des chercheurs spécialisés en droit public, en économie, en gestion, en géographie physique – humaine et régionale – aménagement de l’espace et de l’urbanisme, en informatique, génie électrique – photonique et système.

Cette transversalité permet au laboratoire de disposer d’une visibilité et de compétences qui contribuent à affirmer l’interciplinarité, la lisibilité ainsi que le rayonnement du laboratoire hors des frontières naturelles.

Son activité pluridisciplinaire est déployée dans des domaines de recherche importants pour la poursuite d’un développement durable au XXI siècle, pour une meilleure connaissance des territoires de la Caraïbe et pour les formations supérieures qui en découlent.

La valeur de son organisation et de ses travaux a été tout récement distinguée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Le CEREGMIA est un laboratoire pluridisciplinaire et s’est structuré en cinq équipes durant les quatre dernières années :

1. Outils fondamentaux

Cette équipe travaille sur quatre thématiques :

i. Contrôle optimal
ii. Optimisation
iii. Analyse algébrique non linéaire et géométrie
iv. Classification et Recherche Opérationnelle

2. Modélisation et santé

Cette équipe se concentre autour de projets relatifs à la modélisation et à la santé, soit d’un point de vue direct, soit d’un point de vue indirect. Pour le point de vue indirect, les projets concernent :

i. L’agro-écologie de système multi-cultures
ii. L’étude de la croissance de la forêt amazonienne
iii. L’étude de la régénération du raisinier bord de mer

Pour le point de vue direct, les projets concernent :

i. L’étude de la répartition des soins dentaires et de la démographie des dentistes en France.
ii. L’analyse de flots de données médicales issues de patient d’un centre de réanimation
iii. La classification d’images bio-médicales
iv. L’étude de la géométrie de l’information de signaux cellulaires

Equipe 3 : Terre, mer, ressources et environnement

Cette équipe travaille sur quatre thématiques
i. Gestion des ressources des îles caibéennes
ii. Ressources territoriales et stratégies de développement
iii. Les îles comme micro-laboratoires priviligiés pour étudier les enjeux contemporains autour des ressources naturelles
iv. Le contrôle des ressources : un enjeu de pouvoir, cette équipe couvre un champ de recherche essentiel pour l’Université des Antilles et de la Guyane et qui reste très peu occupé par les collègues extérieurs au CEREGMIA. Elle s’oriente vers des recherches variées sur le plan thématique et dans les études de cas choisies, cela démontre la richesse des potentialités. C’est un axe qui émerge avec de jeunes collègues, pour une partie d’entre eux en fin de doctorat.

Equipe 4 : Dynamiques des sociétés et des entreprises

i. Dynamique des populations
ii. Tourisme
iii. Economie, politique et société : Typologie des Etats caribéens
iv. Nouvelles formes d’intégration régionale et développement
v. Optimisation des chaines logistiques multi-acteurs
vi. Entreprises caribéennes

Equipe 5 : Risques

i. Risques financiers
ii. Risques naturels
iii. Risques économiques
iv. Risques et performance des chaînes logistiques multi-acteurs dans les Départements français d’Amérique
v. Risques sociaux et moraux

Le CEREGMIA dispose d’un espace de 200 m² et met à disposition de ses membres, enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants :

• Une salle de visioconférence ;
• Deux personnels administratifs dont un personnel pour l’administration et l’autre pour les affaires financières ;
• Des équipements tels que : des ordinateurs, des imprimantes-fax, des photocopieurs ;
• De plus, le laboratoire met à disposition une plateforme de recherche et de consultation bibliographique Cyberlibris.

La bibliothèque interactive Cyberlibris propose plus de 12 000 livres en texte intégral de niveau Licence, Master, Doctorat et recherche dans les domaines de Sciences économiques et de Gestion, Finance, Sciences humaines et sociales et Sciences de l'ingénieur.

Et un certain nombre d’équipements lourds :

- Une imprimante-traceur ;
- Un appareil à numériser ;
- Une tablette numérique ;
- Une infrastructure de serveurs, de stockage, d’optimisation des flux et de calcul parallèle distribué mis en œuvre avec le cluster basé sur Open MPI est principalement utilisée pour des simulations à partir de modèles.

Il n’y a pas d’ingénieurs et de techniciens au sein de l’unité de recherche. Les services techniques ne font pas partie du personnel du laboratoire mais d’un service commun à l’UAG. L’unité de recherche fait donc appel aux personnels techniques disponibles au sein du Centre de Ressources Informatiques de la Martinique (CRI-M).

Aussi, la vie du laboratoire est articulée par une animation scientifique très soutenue par les colloques et workshops (15 worshops et colloques internationaux ont été tenus sur la période 2008-2013), les séminaires du jeudi du CEREGMIA (présentation des travaux de recherches), les rencontres interpole du CEREGMIA (plus de 10 ont été organisé depuis 2009), les doctoriales du CEREGMIA (Séminaire où les doctorants présentent leurs travaux de recherches en présence de leurs directeurs de thèse, enseignants-chercheurs et des docteurs du laboratoire), les documents de travail du CEREGMIA (Les documents de Travail – DT ont pour objectif de renforcer la lisibilité des activités de recherches du laboratoire et sont pris en considération par les organismes de tutelle) et la newsletter du CEREGMIA, elle vise à informer l’ensemble de ceux qui côtoient le laboratoire de façon directe et indirecte.



Les faits marquants

Fait marquant 1 : Célébration du 25ème anniversaire en 2011, pour marquer cet évènement une série de rencontres scientifiques internationales de très haut niveau ont été organisé tout au long de l’année 2011. Quand il n’est pas à l’initiative de ces manifestations, le CEREGMIA en est la cheville ouvrière. Ont donc eu lieu :

Quand il n’est pas à l’initiative de ces manifestations, le CEREGMIA en est la cheville ouvrière. Ont donc eu lieu :

• la Conférence Internationale sur le tourisme intitulée ‘The Changing World of Coastal, Island and Tropical Tourism’ qui a eu lieu du 27 au 29 Janvier 2011,

• Le colloque dédié aux mathématiciens, GF2011, ou la Conférence Internationale sur les Fonctions Généralisées, Problèmes Linéaires et non Linéaires qui a eu lieu du 18 au 22 avril,

• du 16 au 21 mai 2011, la plateforme de l'Association Française pour l'Intelligence Artificielle (AFIA), organisée à Chambéry. Le CEREGMIA a assuré la direction scientifique d'une des conférences, la Conférence Francophone d'Apprentissage Automatique (CAp2011). Site web: http://www.ceregmia.eu/CAp2011.

• Enfin, du 19 au 20 mai 2011, le CEREGMIA a accueilli la 2ème Conférence de l'Association Française d'Economie Expérimentale - ASFEE.

• Le 50ème colloque de l’Association de Science Régionale de Langue Française (ASRDLF), sur le thème Migrations et Territoires s'est déroulé du 6 au 8 juillet.

Fait marquant 2 : Prix de la Banque de France décerné par un membre du CEREGMIA

En 2007, le prix de thèse monétaire et bancaire de la Banque de France, décerné en partenariat avec l’AFSE (Association Française de Science Economique) a été attribué à Samuel Bates, doctorant au CEREGMIA, pour sa thèse intitulée : « Effectivité des canaux de transmission de la politique monétaire » sous la direction du Professeur Fred Célimène. Les Professeurs suivants étaient membres du jury : Christian de Boissieu, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne ; Hubert Kempf, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne ; Françoise Legros Université de Paris IX Dauphine ; Georges Bresson, Université de Paris II Panthéon-Assas.

Fait marquant 3 : Projet de construction du bâtiment du CEREGMIA

Le Conseil Consultatif du pôle Martinique a voté à l’unanimité, le 4 juin 2010, le projet de construction du bâtiment qui hébergera le CEREGMIA et ses projets. Le Conseil d’Administration de l’UAG a, à son tour, voté à l’unanimité le 14 juin 2010 le projet. Ce projet de construction du bâtiment permettra d’héberger les 40 enseignants-chercheurs, les professeurs invités, les 100 doctorants du CEREGMIA, le personnel administratif, les 100 étudiants du master adossés et les nombreux projets gérés par le laboratoire.

Les études ont démarrées en 2010 et la construction est prévue en 2014.
A l’évidence, cette construction :

- contribue à combler le retard de la Martinique en matière d’innovation,
- répond aux critères d’éligibilité ainsi qu’aux critères de sélection (« projet innovant au plan technologique » ; « développement d’un réseau partenarial de recherche local et/ou international ») définis dans la fiche-action du Document de Mise en Œuvre des fonds européens en Martinique validé en CNS le 4 avril 2011,

-répond également aux critères d’éco-conditionnalité puisque le bâtiment vise la qualification Haute Qualité Environnementale (HQE) maximale ; ce faisant, l’opération s’inscrit désormais dans les lettres de cadrage du Premier ministre pour la transition énergétique, et singulièrement les lettre du 23 janvier 2013 à Madame la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et à M. le ministre des outre-mer,

- de plus le bâtiment sera au maximum des nouvelles normes antisismiques (classe 5), en cohérence avec la volonté du gouvernement de redynamisation du plan séisme Antilles rappelée dans la lettre de cadrage du 23 janvier 2013 au ministre des outre-mer.

Fait marquant 4 : Le Grand Prix de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche)

Le professeur Richard Nock a reçu le Grand prix de la contribution scientifique pour le projet GAIA, à l’occasion des rencontres du Numérique, organisées par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) à la cité des Sciences de la Villette, les 17 et 18 avril 2013.

Le projet GAIA, issu du programme Blanc de l’ANR en 2007, est consacré à la géométrie informationnelle. Cette notion, apparue il y a une dizaine d’années en informatique, consiste à mesurer la distance entre des objets en fonction de l’information qu’ils contiennent.

L’ANR a souhaité ainsi récompenser la qualité de la démarche scientifique, la validation des résultats et l’importance de la problématique traitée.
Le projet qui a d’ailleurs fait l’objet de publications, films et démonstrations, a déjà été honoré de nombreux prix, preuve du soutien et de l’intérêt de la communauté scientifique pour cette contribution.

Fait marquant 5 : Classement dans la revue Nonlinear Analysis: Theory, Methods & Applications.

L'article publié par le Professeur Gisèle MOPHOU dans la revue Nonlinear Analysis: Theory, Methods & Applications (Volume 72, Issue 3-4, Pages 1604-1615) et intitulé "Existence and uniqueness of mild solutions to impulsive fractional differential equations" a été classé parmi les 25 articles les plus téléchargés de la revue pour l'année 2011.

Le site ScienceDirect (www.sciencedirect.com) propose depuis quelques années un classement des articles les plus téléchargés, par revue scientifique. Ce classement, intitulé "Top 25 Hottest Articles" (consultable en ligne sur la page www.top25.sciencedirect.com), prend en considération tous les articles parus dans la revue considérée depuis sa création.

L'article publié par le Professeur Gisèle MOPHOU dans la revue Nonlinear Analysis: Theory, Methods & Applications (Volume 72, Issue 3-4, Pages 1604-1615) et intitulé "Existence and uniqueness of mild solutions to impulsive fractional differential equations" a été classé parmi les 25 articles les plus téléchargés de la revue pour l'année 2011.

Fait marquant 6 : Classement dans la revue Journal of Economic Theorie

L’article publié par les Professeurs Richard NOCK et Brice MAGDALOU dans la revue Journal of Economic Theory (Volume 146, Issue 6, Pages 2440-2454) et intitulé "Income Distributions and Decomposable Divergence Measures", a été classé parmi les 25 articles les plus téléchargés de la revue sur l'année 2011 par le même site ScienceDirect. A noter qu'il est classé devant un article du Professeur Thomas J.

SARGENT, prix Nobel d'économie en 2011."Cet article propose une nouvelle approche pour évaluer la divergence entre deux distributions de revenu, l'une pouvant être une distribution de référence pour l'autre. Dans le cas particulier où la distribution de référence est parfaitement égalitaire, alors les mesures de divergence obtenues correspondent à une classe d'indicateurs d'inégalité de revenu, bien connue dans la littérature, appelée classe des indicateurs d'entropie généralisée.

Fait marquant 7 : Ouvrage sélectionné par l'Académie de l'Outre-mer.

L’ouvrage des Professeurs Fred Célimène et André Legris, « De l'économie coloniale à l'économie mondialisée : aspects multiples de la transition, XXe et XXIe siècles » a été sélectionné par l’Académie de l’outre-mer en 2012. L’académie des sciences d’outre mer, société savante dont le but est d’étudier les problèmes spécifiques aux pays d’outre mer, possède désormais dans sa bibliothèque, constituée de près de 70 000 ouvrages spécifiques à la question, le livre des Professeurs Fred Célimène et André Legris, « De l'économie coloniale à l'économie mondialisée : aspects multiples de la transition, XXe et XXIe siècles ».

Fait marquant 8 : Projets européens les plus innovants

Le projet porté par le Professeur Fred Célimène et orchestré par le CEREGMIA, projet dénommé « Avancité 3D Caraïbes », a été retenu par la Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoire (DIACT), organisme dépendant du Premier Ministre, parmi les 29 projets les plus innovants de la période 2007-2013 ;

ce projet est sélectionné pour sa contribution aux priorités communautaires et par sa capacité de transférabilité et de dissémination des résultats. La Délégation Interministérielle à l'Aménagement et à la Compétitivité des Territoire (DIACT), organisme dépendant du Premier Ministre, chargé de préparer, d'harmoniser et de mettre en œuvre les décisions relatives à l'aménagement du territoire, a sélectionné 29 projets des plus représentatif au titre de la programmation 2007-2013 au niveau national. Parmi eux, le projet du Professeur Fred Célimène, « Avancité 3D Caraïbes » orchestré par le CEREGMIA a été retenu pour sa contribution aux priorités communautaires et par sa capacité de transférabilité et de dissémination des résultats.

Afin de valoriser de manière innovante les destinations touristiques de la Caraïbe, le CEREGMIA a lancé la réalisation d’un espace 3D pour le web, contenant des villes virtuelles immersives et conviviales. Il s’agit de susciter un attrait supplémentaire pour les îles caribéennes qui ne sont pas seulement des lieux de passage mais des pays où l’on peut séjourner longuement pour en apprendre plus de leur richesse historique et culturelle. Cette application qui porte le nom d’ « Avancité 3D Caraïbes » se veut un outil de communication et de découverte, ludique et pédagogique.

Fait marquant 9 : Membre du Conseil d'Administration de la célèbre revue Fixed Point Theory.

Le Professeur Abdellatif Moudafi a été sélectionné par le Conseil d’Administration de la célèbre revue de mathématique « revue Fixed Point Theory » comme membre de son comité de rédaction. Le Conseil d’Administration de la revue Fixed Point Theory, revue internationale sur la théorie du point fixe, éditée par le département de mathématiques de l'Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca en Roumanie, a invité le Professeur Abdellatif Moudafi à rejoindre son comité de rédaction. L’activité de recherche du professeur Abdellatif Moudafi, « fructueuse dans le domaine de la théorie du point fixe sera un appui solide pour l’équipe » a souligné le Conseil d’Administration de la revue.

Fait marquant 10 : Membre de l’Académie Africaine des Sciences.

Le Professeur Gisèle MOPHOU du CEREGMIA, mathématicienne enseignant en Guadeloupe, a été élue membre de l’académie africaine des sciences en novembre 2013. Elle a été élue grâce à ses travaux portant sur les équations d’évolution, les équations différentielles fractionnaires, les fonctions presque périodiques et presque automorphes et le contrôle optimal et la controlabilité. L’AAS comprend huit domaines scientifiques : La chimie, la médecine, les sciences agricoles, les sciences sociales, humaines et éducation, la biologie, la géologie et les sciences de la terre, les sciences de l’ingénieur et les sciences mathématiques. Le Professeur Gisèle Mophou est élue au titre des sciences mathématiques et est la seule femme membre de cette discipline.

Fait marquant 11 : Sélection du CEREGMIA comme membre de Cap Digital.

Pôle de compétitivité des industries, des services et contenus numériques, Cap Digital regroupe plus de 700 entreprises et plus de 50 organismes de recherche. Cap Digital est en relation directe avec les entreprises au travers de plusieurs centaines de projets collaboratifs en cours. Cap Digital œuvre à faire de la Région Île-de-France l’une des références mondiales du numérique, qui représente à lui seul un marché mondial de 3 000 milliards d’euros, tant d’un point de vue industriel que stratégique.
Le CEREGMIA a fait sa demande d’adhésion en Janvier 2013 et a été admis à l’audition en Mars 2013.

Cette audition a donné lieu à la présentation du laboratoire. La qualité des travaux réalisés dans notre laboratoire pluridisciplinaire les travaux spécifiquement liés à l’économie, l’informatique et le mathématiques, les récompenses obtenues et les partenariats industriels ont permis une présentation dynamique du CEREGMIA. Et c’est sans ambigüité que le jury ont reconnu que le CEREGMIA a une place et un rôle a jouer dans un pôle de compétitivité mondiale TIC.
L’adhésion a été validée par le Conseil d’Administration de Cap Digital d’Avril 2013.
La participation du CEREGMIA aux actions de Cap Digital lui permet de participer à des projets associant industries du numérique et recherche au niveau mondial.

Fait marquant 12 : Mission Europe : Assistance Technique des Porteurs de Projets (ATPP).

Le Préfet de la région Martinique, représentant de l’Etat, en sa qualité d’autorité de gestion des fonds européens du Programme Opérationnel (PO) FSE « Convergence » pour la période 2007-2013 a mis en place une plateforme d’appui aux porteurs de projets cofinancés par le Fonds social européen afin de sécuriser la gestion, dynamiser la fin de la programmation et faciliter la clôture du programme.

Du fait de son expérience, de sa compétence et de sa rigueur dans la gestion des fonds européens, le Comité de Suivi a retenu, en mars 2013, le CEREGMIA pour assurer la maîtrise d’ouvrage de cette plateforme dans le cadre d’une convention d’assistance technique avec pour perspective de proroger l’opération sur la période 2014/2020. Cette plateforme s’intitule : « Assistance Technique des Porteurs de Projets du P.O. FSE de la région Martinique (ATPP)».

Faciliter l’accès à l’information dans le traitement des dossiers FSE en créant un point d’accès personnalisé pour chaque porteur de projet est l’objectif de cette plateforme.
L’offre d’appui globale proposée au titre de cette plateforme comprend 6 axes d’interventions :

- Les actions d’animations et d’accompagnement des porteurs de projets au montage de leurs dossiers de demande de financement,
-Les actions d’animations et d’accompagnement des porteurs de projets au montage de leurs bilans d’exécution,
-Les actions d’animations et d’accompagnement individuel des porteurs de projet,
-Les actions de formation,
-Les actions d’information et de communication,
-Les actions d’appui à l’autorité de gestion et aux organismes intermédiaires.

Fait marquant 13 : Création des Presses Universitaires des Antilles et de la Guyane (PUAG).

Le CEREGMIA a créé les "Presses Universitaires des Antilles et de la Guyane" (PUAG) en collaboration avec l'éditeur Publibook en 2009. Ces Presses ayant été "attendues" depuis quelques décennies déjà (près de trois décennies maintenant), le CEREGMIA a pris à bras le corps le problème de la publication et donc de la valorisation des travaux de nos jeunes chercheurs et de nos doctorants en se rapprochant de l'éditeur Publibook.

En effet, de nombreuses thèses et travaux restent des années dans les étagères des laboratoires de recherche sans être connus du grand public ni du monde universitaire. Nous avons pensé qu’il était temps de valoriser toute cette production.

Cette initiative ne concerne pas uniquement les enseignants-chercheurs du CEREGMIA, mais toutes les disciplines dispensées à l'UAG. Les "PUAG" sont organisées en cinq grands domaines: "Lettres et Sciences Humaines"; "Droit et Science Politique"; "Santé et Environnement"; "Sciences Economiques Gestion" et "Sciences Exactes et Naturelles". Les oeuvres sont disponibles sous la forme de livre papier et de livre numérique.

Bien entendu, le CEREGMIA encourage fortement tous ceux qui se soucient de la valorisation des travaux de nos jeunes chercheurs et de nos doctorants à travers les "PUAG" à déployer énergie et moyens afin que les PUAG soient alimentées par un flux continu de manuscrits.

Fait marquant 14 : Succès d’un membre du CEREGMIA au concours d’agrégation du Supérieur.
Le jury du concours d’Agrégation du supérieur vient d’agréger, le 18 avril 2014, notre collègue Brice Magdalou.

Le jury a notamment pris en compte ses travaux sur les inégalités en général et plus particulièrement sur sa nouvelle approche pour évaluer la divergence entre deux distributions de revenu, l’une pouvant être une distribution de référence pour l’autre. Ses travaux sur l’économie expérimentale, la théorie du portefeuille, les risques financiers, les fondements économiques de la mesure de pauvreté ont été appréciés.


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Chabine972 le 23/06/2014 15:01
C'est impressionnant. Il faut voir si ce n'est pas cette production scientifique du CEREGMIA qui énerve la Présidente et son entourage.

2.Posté par jojolafreux le 23/06/2014 19:42
Pourquoi le CEREGMIA est dans le collimateur de la présidente de l'UAG et des indépendantistes martiniquais ? Pourquoi le dépôt de plainte porte uniquement sur le CEREGMIA et non sur l'UAG qui est dotée de la personnalité morale ? Depuis quand les laboratoires de l'UAG sont ordonnateurs car le représentant légal c'est la présidence de l'UAG ? Pourquoi ce dossier est devenu politique qui plus est, étalé sur la place publique ? Pourquoi la presse et blogs martiniquais se sont engouffrés dans une forme de propagande qui est toujours en faveur de la présidente de l'UAG ? Pourquoi les ex-directeurs du laboratoire du CEREGMIA n'ont pas les micros de cette presse impartiale pour entendre leurs versions des faits ? Est ce que nous ne n'assistons pas à une forme de croisade mystique au sein de cette UAG ou encore peut-être que se sont surement des "psychopathes" qui s'ignorent au sein de cette UAG ? Il est temps que la sérénité revienne et qu'on passe à autre chose ! Tout va bien en Guyane et en Guadeloupe et la Martinique qui devient le grain de sable qui empêche de tourner en rond notamment pour nous les étudiants !

3.Posté par Djondo le 07/07/2014 11:34
Jojolafreux et Chabine972, ce qui énerve cette présidente c'est peut être la disparition de pièces comptables constatés par de nombreux rapports officiels de nobles institutions comme la cours des comptes.
Pour ces bon résultats décrits plus haut, combien d'étudians sacrifiés, de vocations démolies par cette gabegie ?
A ce compte là, même la colonisation à sans doute apporté beaucoup d'avantage dans le monde. Pour autant, ce n'est pas un model enviable... Surtout pour ceux qui en pâtissent...
https://www.facebook.com/uageguadeloupe?ref=hl

4.Posté par GÉRA le 08/07/2014 09:30
Bernard Madoff aussi a sévi de trrrrrrreeeeesss longues années , a été reçu partout, a mystifier de très nombreuses personnes et pas des moindres avant que l'on finissent par ouvrir les yeux .
Ce qui a été réalisé est un fait .
Ce que cela a coûté est un fait
Les rapports des uns et des autres sont des faits..

Les Gesticulations des uns et des autres sont aussi des faits .

Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires sont libres. Vous êtes tenus d'avoir des propos respectueux. L'adresse IP de votre machine est référencée sur nos serveurs, aussi si à 3 reprises vos propos sont effacés vous n'aurez plus accès au site.Votre commentaire sera publié si il respecte les règles du site.

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS