Connectez-vous S'inscrire
ICIMARTINIQUE.COM
ICIMARTINIQUE.COM
L'information alternative et disruptive qui fait réagir !

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AIR CARAïBES est un transporteur ou une machine à voler les Antillais ? Par Pierre Anexime...

Contribution lecteur de Pierre Anexime !


Rédigé le Dimanche 1 Septembre 2019 à 00:10 |

Nous ne cessons de dire qu'un média engagé, est un média où sa communauté de lecteurs s'engage ! Ici ce qui est écrit est l'expérience client d'un de nos lecteurs. Il tient à partager cette expérience en s’interrogeant, sur la manière , la méthode et le fond d'une relation client. Comment ne pas partager avec vous son expérience ?


Les Caraïbes, royaume des vaches à lait ? La question est posée par Pierre Anexime. Air Caraïbes la compagnie si elle le souhaite, peut répondre par le même chemin utilisé par Pierre Anexime, dans la rubrique soumission .

Le titre peut paraître excessif , mais après la lecture de ce post, dans vos commentaires ,vous avez la possibilité de requalifier le comportement de cette compagnie.Sommes-nous devant un vol, une arnaque,un racket organisé ? venons-en au fait.

M.Ti Sonson résidant dans la région parisienne, décide de rentrer au pays pour passer quelques semaines.Tout naturellement, il réserve son billet sur internet, comme le font désormais 70 % des voyageurs, il choisit alors une agence de voyages en ligne ,qui a pignon sur le net , voila la présentation de l’agence en question « Opodo est une agence de voyages en ligne créée en 2001 par un consortium de compagnies aériennes européennes comprenant Air France, Lufthansa, British Airways, KLM, Iberia, Alitalia, Austrian Airlines, Aer Lingus et Finnairila » du lourd ! Vous remarquerez que Air Caraïbes ne figure pas parmi les actionnaires ,nous verrons plus tard que ce détail a son importance.
Revenons à M.Ti Sonson qui est en train de finir sa « résa », il a choisi Air Caraïbes à cause du prix du billet, le plus attractif du moment , il a pourtant longuement hésité avant de cliquer, car il s’est rappelé que l’année dernière, cette même compagnie au départ de Paris avait deux heures de retard sur l’horaire prévu, idem sur le trajet de retour Fort de France -Paris, encore 2 heures.
-« Zavé coï» se dit M.Ti Sonson
-« cette fois-ci tout ira bien restons positif » pense t-il.
Le mail de confirmation arrive et « patate chat » sur le billet, pas de bagages en soute ,il peut tout au moins emporter sa brosse à dents et pas plus de deux caleçons.
- « Qu’est-ce qui s’est passé ? » se demande t-il 
En fait en choisissant le « pli bon maché » Le transporteur l’a privé de bagages en soute, pourtant l’année dernière sur cette compagnie il a eu droit, pour le même prix, à une valise en soute.
Mais voilà entre temps Air caraïbes « bandé bagaï la  an lé nou »
-« Ces Antillais sont des bons clients, peu regardants sur le service ,sur les retards , sur la qualité de la bouffe, des voyageurs peu exigeants  quoi, allez cette année on leur fait la totale » c’est certainement ce que se sont dit les pontes du groupe Dubreuil.
Qu'à cela ne tienne M.Ti Sonson va acheter sur Opodo , le droit de voyager avec un bagage supplémentaire. Ca y est c’est fait, il se sent rassuré, plus qu’a attendre le jour du départ.


Le jour J arrivé, M.Ti Sonson se présente avec ses valises à Orly 4 et là ,à l’enregistrement, il apprend que son billet est sans bagages de soute. - « pourtant j’ai réservé un bagage supplémentaire » proteste t-il - « Ah non il n’est pas sur mon écran » lui répond l’employé

- « Regardez j’ai le mail de confirmation » renchérit Ti Sonson en brandissant son téléphone
et l’employé de répliquer, sans même regarder la preuve que lui tend Ti Sonson  :
-« Monsieur  si vous voulez voyager avec votre bagage il va falloir payer 100€ »
Notre infortuné voyageur, à deux doigts de la syncope, se ravise tout de même de sortir un « B…. Mamaw » tant l’entubage est douloureux.
S‘ensuit alors un vif échange entre M.Ti Sonson et l’employé ,
Notre pigeon voyageur finit par comprendre qu’il est en face d’une machine à voler les clients, il n’a pas d’autre choix que de passer à la casserole.

Regardons la situation en détail et du point de vue d’une transaction commerciale entre deux parties .
Le client ,M.Ti Sonson ,achète un contrat de transport (billet) auprès d’un revendeur (Opodo) le service est payé et la commande est transmise à l’opérateur (Air Caraïbes) qui refuse ,sans aucune explication valable, d’exécuter la totalité de la prestation pour laquelle il a été payé.
Car si le transporteur a accepté de transporter le voyageur ,il a refusé de prendre en compte la réservation du bagage et de l’acheminer, pourtant billet + bagage ont été achetés auprès d’une agence de voyage en ligne mandatée par la dite compagnie .
On voit clairement qu’il y a un refus de la part de Air Caraïbes de remplir la totalité de ses obligations de transporteur aérien, dés lors que les clients n’auraient pas acheté leur billet et autres suppléments, sur sa plate forme internet, où, le prix par bagage supplémentaire, est de 50€ au lieu de 36€ sur Opodo et va jusqu’a 100€ au comptoir d’enregistrement de la compagnie.
Pourquoi ces écarts de prix ?
Rappelez-vous Air Caraïbes ne fait pas partie du consortium fondateur de Opodo, est-ce pour cette raison que cette compagnie considère Opodo comme un concurrent et non un partenaire commercial, au point de refuser d’assumer une prestation vendue, pour son compte, par Opodo  pour renvoyer dos à dos le client et l’agence de voyage ?

Qu’est-ce qui justifie un tarif de 50€ sur la plateforme de Air Caraïbes et le double quand vous vous présentez à l’aéroport pour l’enregistrement ?
Ce surcoût est appelé, par ce pirate des Caraïbes, pardon Air Caraïbes : pénalité.
Quelle faute a donc commis le voyageur pour subir une pénalité de la compagnie ?
Il y a qu’une explication, l’idée qui a germé dans le cerveau des gens peu scrupuleux qui dirigent cette compagnie est celle ci :
--« une fois à l’enregistrement un client (vache à lait) n’a d’autre choix que de payer le prix fort  piégons le » !.
Autre question qui doit vous brûler les lèvres :
Pourquoi sur les compagnies internationales, qui opèrent sur du long courrier , les voyageurs ont t-ils droit à deux bagages de 23 kg tandis qu’aux Antilles nous ne pouvons emporter qu’un bagage et même aucun, si vous ne payez pas votre billet au prix fort?
Serions-nous des clients de seconde zone, bons à plumer ?
Ou alors cela cache autre chose ?


N’oubliez, pas la prochaine fois que vous réservez votre prochain voyage ,de bien choisir votre transporteur ,car il y en a dont le métier n’est pas uniquement de transporter des clients mais également de les entuber. A suivre… Pierre Anexime




VACABONAGERIE

VACABONAGERIE | TRIBUNE LIBRE | HISTOIRE | SOCIOLOGIE










L'éditorial de Victor Monlouis Bonnaire

Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !

Bravo à nos musiciens, bravo à nos stars, bravo au public inconditionnel et maintenant bravo à nos icônes.


Editorial du Jour / KASSAV' il faut ériger une statue gigantesque à leur nom !
Marthely, Béroard, Naimro, Desvarieux, Décimus... et les autres. Il est venu un temps ! Le temps de leur ériger un symbole, une fresque et pourquoi pas une statue où les têtes d'affiches seraient icônisées à jamais avec un public à leurs pieds !
03062019_editorial__2_kassav_2.mp3 03062019 editorial 2 Kassav 2.MP3  (3.65 Mo)


Victor HAUTEVILLE
17/10/2019



Faites vous accompagner !

CORDIALLY SERVICES , le bouquet de services du webzine ICIMARTINIQUE.COM

La MARTINIQUE DIGITALE c'est maintenant.

Cordially Services est un bouquet de services, destiné aux lecteurs d'ICIMARTINIQUE.COM.

Un bouquet de services c'est comme son nom l'indique, plusieurs services. Prestation de services divers pour les particuliers et les entreprises par l’intermédiaire d'une plate forme numérique.

Deux types de services : La conciergerie et la logistique. Pour en savoir plus cliquez ici.







Aimez le Facebook ICIMARTINIQUE.COM