Connectez-vous S'inscrire




Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Affaire BONDAMANJAK / Héritiers REMER. L’interview de la maman douleur !


Rédigé le Jeudi 21 Juillet 2016 à 16:37 | Lu 5010 fois


Entendons nous bien, il s’agit pour MAKACLA d’aider une famille en détresse. Cette famille souffre d’une chose : Un manque de moyens financiers pour permettre à des enfants doués de continuer des études universitaires.


Le cas n’est pas rare. Si nous vous en parlons en faisant un lien avec le titre BONDAMANJAK c’est parce que du vivant de JMR toute la petite famille vivait autour de l’activité d’édition qu’avait Jean Marc REMER le créateur du concept BONDAMANJAK et que, depuis que ce dernier est décédé, Gilles DEGRAS exploitant du nom de domaine dont il a fait sien par un tour de passe-passe ne sait jamais préoccupé depuis 14 ans, de savoir ce que les héritiers de JM REMER devenaient.

Toute la famille lui en veut pour cette dérobade, d’autant qu’elle sait que de nombreuses marques y ont fait de la publicité sur le site du même nom. Pas un coco sec comme royalties à la famille. Rien. Rien de rien. Pas une cacahuète imaginez des pistaches !
Gilles DEGRAS n’est pas n’importe qui. Il fait des leçons à la terre entière. Il est un moraliste de premier plan. Il dénonce, il injurie, il blog ; c’est son droit de mettre son talent à ce service là.
Mais c’est aussi le droit de MAKACLA de dire qui est ce moraliste qui se vente de dézinguer les hommes politiques, et de lui rappeler que le créateur du concept BONDAMANJAK voulait construire, instruire, organiser. Il n’avait pas crée BONDAMANJAK pour régler des comptes personnels.
Non seulement le concept de JMR est dévoyé mais il n’est plus accessible à sa famille. Le fils ainé de JMR (dans ce second lit) se destine à une école d’Art, la fille, elle, veut faire de la programmation informatique, pourquoi ne pourraient-ils pas être en lien avec BONDAMANJAK, le piment de leur papa ?
« La maman douleur » qui a une petite société de distribution de repas, pourquoi ne pourrait-elle pas bénéficier d’une petite campagne de publicité gratuite pour promouvoir son activité.
La tatie qui distribuait les journaux pourquoi ne pourrait-elle pas faire aussi partie du dispositif ?
Ils ont tous été oubliés par Gilles DEGRAS.

Au contraire ils sont éloignés, omis, abandonnés, et le réseau qui bénéficie du titre BONDAMANJAK pour l’heure, est entre autre, un réseau politique de correspondants qui ignore très certainement les situations des héritiers de JM REMER.

MAKACLA entend porter assistance à la famille et c’est pour cela que nous diffusons l’interview de « la maman douleur » pour vous faire entendre par vos propres oreilles. Nous ne diffuserons que la première partie pour l’instant …

Vous êtes nombreux à réagir déjà. Si vous aussi vous voulez porter assistance à cette famille, faites vous connaitre en cliquant dans la petite fenêtre rouge qui est en bas à droite de votre site MAKACLA et laisser nous votre contact avec la mention Famille JM REMER secours et assistance.

MAKACLA rappelle que cette opération est menée en lien et avec l’autorisation de la famille.

1 ere partie de l'interview.

jean_marc__remere.mp3 Jean Marc Remere.mp3  (14.46 Mo)


En cliquant sur l'un de ces boutons vous allez connaitre mes centres d'intérets En savoir plus sur cet auteur

Actualités MQ. | INTERNATIONAL | Entreprendre en MARTINIQUE | Espace serviciel | MAXIMMMEDIA | POLITIQUE | EDITO | FEMME en MARTINIQUE | LOISIRS